We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé de l’actualité tennis de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Une semaine où Nicolas Mahut a redoublé d’ingéniosité dans sa chambre d’hôtel et où des millions ont été dépensés pour une couverture de Tintin.

Lundi 18 janvier

La guerre des chiffres. Alors que Rafael Nadal lance sa 800è semaine consécutive dans le Top 10 du classement ATP – un record planétaire, largement devant les 789 de Jimmy Connors ou les 734 de Roger Federer –, la première couverture du Lotus Bleu de Tintin se vend… 3,2 millions d’euros. Un record mondial, là aussi, dans l’univers de la bande dessinée. De leur côté, Alex de Minaur et Nicolas Mahut sont privés de leur séance d’entraînement en vue de l’Open d’Australie et comptent les heures de quarantaine imposée dans leurs chambres d’hôtel. Le premier devant la porte à patienter sagement en position du… lotus, le deuxième en s’endormant sur sa raquette. S’il vous plaît, les joueurs sont prêts !

 

Mardi 19 janvier

Anikop, société lyonnaise de création de logiciels de gestion, accorde désormais des vacances illimitées à ses salariés ? Les joueurs de tennis, eux, veulent au contraire reprendre leur boulot. Confinées entre quatre murs en attendant, Barbora Strýcová et Coco Gauff cherchent donc des moyens de tromper l’ennui en gardant la forme : la Tchèque se fait livrer un vélo d’appartement qu’elle monte avec ses propres mains, tandis que l’Américaine balance des balles dans les rideaux de fenêtres. Roberto Bautista-Agut a lui préféré se plaindre. « C'est comme être en prison, mais avec le wifi. Ces gens n'ont aucune idée de ce qu'est le tennis et l'entraînement, c’est un désastre complet. Ce n'est pas Tennis Australia qui contrôle tout, c'est le gouvernement ». Avant de s’excuser platement : « Les temps sont durs pour les athlètes et la société en général, je remercie tous les gens qui travaillent pour rendre possible le retour du tennis ». Vivement le début de la compétition.

 

Mercredi 20 janvier

Posséder des millions de dollars en bitcoins, mais ne pas pouvoir y accéder en raison d’un oubli de mots de passe. C’est le lot de nombreux faux-vrais millionnaires têtes en l’air. Pour relativiser, les concernés peuvent tester les méthodes d’un Pablo Cuevas en apparence zen dans son logement malgré l’enfermement : le soin du visage, ou le surf sur lit à roulettes. Merci pour ces astuces, cher Pablo.

 

Jeudi 21 janvier

Bon anniversaire à Nico Mahut, d’abord, qui fête sa 39e année en sortant de son logement en rampant et le visage tagué de peinture pour combattre la situation extérieure qui lui est interdite la majeure partie du temps. Bon rétablissement à Carlos Bernardes, ensuite, l’arbitre brésilien étant victime d’une attaque cardiaque et amené à l’hôpital afin d’éviter le pire. Bonne chance à Jessia, enfin, la jeune anonyme canadienne qui a réuni deux millions d’écoutes sur Spotify après avoir simplement chanté quinze secondes a capella sur TikTok. Trois salles, trois ambiances.

 

Vendredi 22 janvier

Improbable. Comme cette préparation de tournoi du Grand Chelem, à vrai dire. Puisqu’il n’a pas le droit de quitter son hébergement, Novak Djokovic répond aux journalistes d’Adélaïde… du haut de son balcon, téléphone portable à la main. Une interview surprenante, mais pas aussi surréaliste que cet excès de vitesse réalisé par un jeune homme de treize ans qui conduit une Alfa Romeo à 162 km/h dans la Somme (Nord de la France). Plus rapide qu’un coup droit du Serbe en pleine forme ?

 

Samedi 23 janvier

Si vous étiez né aujourd’hui, vous n’auriez pas le droit de regarder un paquet de dessins animés cultes qui ont bercé votre jeunesse. Le Livre de la Jungle, Peter Pan ou encore Aladdin viennent en effet d’être interdits aux plus petits sur Disney, pour des scènes jugées sexistes ou racistes. Ons Jabeur ne perd cependant pas son âme d’enfant et se laisse aller à une petite blague avec l’aide de son entraîneur : lorsque ce dernier lui ordonne de taper plus fort en direction d’un matelas, la Tunisienne fait mine de confondre le verbe « hit » (« frapper) avec « eat » (« manger »)… et croque donc la balle, en réalité composée de chocolat. Service (de table) à suivre.

 

 

Dimanche 24 janvier

Un million de dollars, et pas en bitcoins cette fois. Telle est la récompense promise par Robert Bigelow, un milliardaire américain, à celui qui lui offrira une preuve certaine de la survie de la conscience après la mort. Autre bonne nouvelle, pour les enfermées cette fois : la WTA annonce qu’un tournoi de reprise inédit, ouvert seulement aux cas contacts placées en quarantaine stricte à Melbourne, aura lieu début février en parallèle des deux autres. Enfin un peu de justice !