Les 3 infos du lundi

17 mai 2021 à 16:26:00 | par eli weinstein

Entre la victoire de Rafael Nadal sur Novak Djokovic à Rome, le tableau de malade mental à Lyon et le premier match - et première victoire ! - dans un tableau final sur le circuit principal d’Arthur Cazaux, il fallait faire des choix. J’ai choisi de parler des trois.

 

C’est un lundi bien riche tennistiquement parlant, avec Nadal qui réussit une decima romaine, Lyon qui s’offre un plateau digne des plus grands tournois du monde et Arthur Cazaux qui dispute et remporte son tout premier match dans un tableau final sur le circuit principal, à Genève, face à Adrian Mannarino.

Rafa-Djoko n°57

Honneur aux anciens/patrons du tennis : Rafael Nadal et Novak Djokovic. Les deux meilleurs ennemis se sont affrontés en finale du Masters 1000 de Rome, pour ce qui était la 57e confrontation de leur carrière (29 à 28 en faveur de Djokovic). C’est donc Rafa qui en est sorti vainqueur et en a profité pour s’adjuger un 10e titre romain. Rome est le 4e tournoi que Rafael Nadal a remporté au moins 10 fois (Monte-Carlo, Barcelone, Rome et Roland-Garros). En s'imposant lors de ce Masters 1000, Nadal décroche un incroyable 36e titre dans cette catégorie de tournois et égalise le record qui appartient à un certain… Novak Djokovic. Sur le court, durant son discours victorieux, Rafa a lancé les hostilités pour Roland-Garros, en prononçant la phrase suivante : « Je suis honoré de t’affronter, Novak. Tu joues très bien, tu as gagné en Australie, nous allons maintenant voir ce qui va se passer à Paris. » Le rendez-vous est pris.

Quel tableau à Lyon

L’autre grande actu est le début du tournoi Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes Lyon. Covid en 2020, comme de nombreux autres tournois, l’épreuve lyonnaise peut cette fois se dérouler, et avec un peu de public en prime à partir du 19 mai. Mais ce n’est pas ce qui importe le plus, même si ça fera du bien d’entendre un « Allez ! » ici et là, ainsi que des applaudissements. Non, ce qui est pharaonique, c'est le plateau proposé. Pas la peine d’enchaîner les adjectifs pour essayer d'en retranscrire l’énormité. Il suffit juste de citer les joueurs : Dominic Thiem, Stefanos Tsitsipas, Diego Schwartzman, David Goffin, Gaël Monfils, Jannik Sinner, Félix Auger-Aliassime, Karen Khachanov, Aslan Karatsev, Ugo Humbert, Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Lorenzo Musetti, Sebastian Korda … Du très, très lourd. Bien entendu, ce plateau n’aurait pas été le même si Roland-Garros avait eu lieu la semaine prochaine comme c’était initialement prévu, mais tant mieux pour Thierry Ascione et son équipe, qui vont sans aucun doute pouvoir offrir un formidable spectacle au public présent et surtout aux téléspectateurs. En parlant de téléspectateurs, un match du tournoi sera diffusé par jour sur la page Facebook de We Are Tennis à partir du jeudi 20 mai. 

Une finale possible entre les deux premières têtes de série, Thiem et Tsitsipas, serait digne d’une finale de Masters, Masters 1000 ou Grand-Chelem. Bonne semaine à tous les Lyonnais.

Arthur Cazaux grande première

Dernier point d’attention ce lundi, et pas des moindres : les grands débuts d’Arthur Cazaux en tableau final sur le circuit principal, à Genève. Si vous suivez We are Tennis, et notamment sa Team Jeunes Talents, vous ne découvrez pas Arthur aujourd’hui. Le Montpelliérain, qui s’entraîne désormais au Centre National d’Entrainement (CNE) à Roland-Garros, pointe à la 517e place mondiale (il sera au moins 452e après sa victoire face à Manna). Il y a un an, jour pour jour, il pointait à la 959e place mondiale. Avec son gros service et des frappes lourdes, aussi bien en coup droit qu’en revers, Cazaux est en progression permanente. Cette saison est celle de tous les débuts. Premier match gagné en Challenger à Quimper, sur le sympathique Lukas Rosol. Première victoire sur un Top 100 à l’occasion des qualifications du Masters 1000 de Madrid, face à Sebastian Korda. Et maintenant, voilà qu'il accumule première participation à un tableau final sur le circuit principal, première victoire sur un Top 40 et, accessoirement sans aucun doute, la réussite du coup du tournoi avec ce tweener qu’il n’oubliera évidemment jamais ! Bravo Arthur et bonne carrière à toi !

 

 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus