Comment ne pas aimer Carlos Alcaraz ?

18 mars 2024 à 18:13:03 | par Eli Weinstein

Comment ne pas aimer Carlos Alcaraz ?
Carlos Alcaraz s’est imposé en finale du BNP Paribas Open 2024 face à Daniil Medvedev. Après un premier set disputé, l’Espagnol s’est envolé au second. Son jeu est tellement complet qu’il semble impossible de ne pas l’aimer !

Vous aimez le tennis ? Alors je vais vous poser une question : est-il possible de ne pas aimer Carlos Alcaraz ? Je précise, il n’y a qu’une seule bonne réponse à cette question, et celle-ci est : NON !

Si vous pensez que la réponse est oui, je vous conseille d’arrêter tout de suite de lire cet article, car vous n’allez être d’accord en rien avec ce qui suit.

Une des plus belles mains de l’histoire du tennis.

Avant même de toucher aux stats, parlons du bonhomme. Un beau point, il sourit. Un beau point de l’adversaire, il sourit. Une annonce rigolote de l’arbitre concernant un bébé dans le public, il sourit. Carlos Alcaraz respire la joie de vivre. Il s’agit d’un aspect qui fait un bien fou à ceux qui le regardent. Bien sûr qu’on adore voir Nick Kyrgios péter un câble et fracasser sept raquettes de suite. On aime également voir Novak Djokovic hurler de manière frénétique sur son staff. Mais c’est tellement plus agréable de regarder jouer un jeune homme qui kiffe sa vie !

Tennistiquement, Alcaraz a tout. C’est pour cela, aussi, qu’il est impossible de ne pas l’aimer. Vous êtes fan des gros serveurs ? Pas de problème. La saison dernière, il a servi 300 aces. Vous aimez les batailles de fond du court en cadence ? Pas de souci, il a un des meilleurs coups droits du circuit. Vous êtes plutôt fan de la variation ? Encore une fois, tout est réglé, car on est en présence d’une des plus belles mains de l’histoire du tennis (je n’ai pas peur de le dire), capable de faire la plus belle amortie de n’importe quelle position sur le court. Le service-volée est votre dada ? Pas de problème, Carlos est là ! Il en a notamment exécuté un à 7-6 5-1 15-0 (6:28 de la vidéo en bas de page), à montrer d'urgence dans toutes les écoles de tennis.

Carlos Alcaraz est charismatique, ultra talentueux et super athlétique.

Un autre point toujours aussi incroyable est l’âge de Carlitos. Le 5 mai prochain, il aura seulement 21 ans. Rendez-vous compte, nous allons pouvoir continuer à l’admirer pendant peut-être près de quinze ans. D’ailleurs, à ce propos, si l’on compare les temps de passage de « Charly », on s’aperçoit qu’il est en avance sur certains (merci Jeu, Set et Maths)… Disons qu’il a des temps de passage GOATesques, voire mieux.

Donc, si je résume ce tweet, on voit que Carlos Alcaraz est bel et bien en avance et non en retard, comme certains ont pu le laisser entendre dernièrement...

Carlos Alcaraz est charismatique, ultra talentueux et super athlétique. On est quasiment en présence du joueur parfait. Mais à l’inverse d’un joueur comme Jannick Sinner, qui ne montre absolument rien en termes d'émotions, Alcaraz est beaucoup plus lisible. Il s’agit là d’un de ses seuls défauts. Mais après tout, n’est-il pas tout à son honneur ? Et ce dernier ne le rend-il pas encore plus aimable ? C’est son côté très humain, ce qui fait qu’on peut s’attacher et s’identifier facilement à lui.

Pour terminer, juste un mot sur cet incroyable tournoi qu’est le BNP Paribas Open. Au-delà de l’emplacement et de la beauté naturelle du site, l’évènement est géré de main de maître. Ils ont réponse à tout. Si quelqu’un veut passer la journée à regarder des entraînements, tout est prévu pour. Si le court central est envahi subitement par des abeilles, ils font venir le gars le plus relax de la planète pour gérer la crise. Et dans le cas où il y aurait eu une vraie menace durant la finale, Spiderman était là pour s’assurer que tout allait bien se passer ! Bref, je n’ai qu’une hâte : qu’on soit déjà à l’édition 2025.

 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus