L’actualité tennis (mais pas que) de la semaine : les exploits des jeunes français et une mauvaise jambe amputée

25 mai 2021 à 06:00:00 | par Florian Cadu

L’actualité tennis (mais pas que) de la semaine : les exploits des jeunes français et une mauvaise jambe amputée
Arthur Cazaux
We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé de l’actualité tennis de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Une semaine où deux jeunes tricolores ont chacun créé un exploit et où un patient a été amputé de la mauvaise jambe.

Lundi 17 mai

894e au classement ATP il y a six mois, 518e aujourd’hui, où demain ? Arthur Cazaux est un homme pressé : à 18 ans, le Français s’offre son premier Top 50 en battant son compatriote Adrian Mannarino à Genève au cours de son premier match sur le circuit principal et avec, cerise sur le gâteau, une merveille de passing gagnant en tweener. Un geste que ne pourra plus jamais réaliser ce patient traité dans une clinique de Freistadt, en Autrique, et amputé… de la mauvaise jambe. Droite-gauche, ce n’est pas toujours la même chose.

 

Mardi 18 mai

Aucune bonne nouvelle pour les artistes suisses : alors que Stan Wawrinka officialise son forfait pour Roland-Garros en raison d’une opération du pied, Roger Federer rate son retour sur ocre près de deux ans après sa dernière apparition sur la surface en laissant Pablo Andujar l’éliminer chez lui, à Genève, malgré un break d’avance au troisième set. Il y a pire dans la vie. La preuve, en Inde, avec l’histoire de cette femme de 76 ans qui se réveille juste avant sa crémation et ce sous les yeux ébahis de ses proches la pensant décédée du coronavirus. La vie plutôt que le (Co)vide.

 

Mercredi 19 mai

Trois choses à savoir sur Alizé Lim, que vous ne connaissez peut-être pas. Un : le meilleur classement de la compagne de Tony Parker est une 135e place, atteint en 2014. Deux : ce mercredi, elle sort un livre biographique intitulé Éloge de l’inconditionnel (éditions Vuibert), dans lequel elle parle de la difficulté à vivre au quotidien avec un Haut Potentiel Intellectuel (HPI) dans un sport qui confronte le joueur à des questionnements personnels constants. Trois : elle est née à Paris et non à Niederschaeffolsheim, commune alsacienne au nom manifestement trop long pour l’enseigne Foot Locker dont le site refuse automatiquement la commande d’une habitante en raison d’un nombre de lettres trop important. Ça, la joueuse ne l’a pas noté dans son bouquin.

 

Jeudi 20 mai

Après Cazaux, au tour d’Arthur Rinderknech de briller. À Lyon, le lucky loser de 25 piges, qui siège à la 125e position au classement ATP, signe le plus beau succès de son parcours en dominant Jannik Sinner. Aussi puissant qu’Allen Minch, un Américain de 61 balais échappant à l’attaque d’un ours en tenant la mâchoire inférieure de la bête. Avec une centaine de points de suture et une joue en partie déchiquetée en guise de souvenirs, quand même.

 

Vendredi 21 mai

Après Wawrinka, au tour de Simona Halep de pleurer. Sur les réseaux sociaux, la Roumaine annonce elle aussi son absence pour les Internationaux de France à cause d’une blessure au mollet gauche. Pour se remettre au plus vite et se consoler, la numéro trois mondiale peut tenter de passer une nuit insolite dans un magasin Lidl. En Irlande, la chaîne de supermarchés organise en effet un concours permettant au gagnant de dormir dans ses locaux. Dîner et cinéma inclus, s’il vous plaît. Idiote, l’idée de Lidl ?

 

Samedi 22 mai

Si Novak Djokovic fête ce week-end ses 34 ans, ce n’est pas le Serbe qui doit être mis en avant. D’abord, parce que Federer manque de rendre Gaël Monfils infertile en envoyant une balle dans les bijoux de famille du joueur français lors d’une activité détente. Ensuite, parce qu’un conducteur de train à grande vitesse japonais se permet d’abandonner les commandes du véhicule circulant à150 km/h pendant trois minutes pour se rendre… aux toilettes. Enfin et surtout, parce que plusieurs personnes soulèvent des trophées : pendant que Paula Badosa s’impose à Belgrade au détriment de la qualifiée Ana Konjuh, qui aura fini par jeter l’éponge, Casper Ruud bat Denis Shapovalov à Genève et Cori Gauff domine Qiang Wang à Parme. Happy birthday, Nole. 

 

Dimanche 23 mai

Ah, les joies de la visioconférence… Durant un cours en ligne diffusé sur Zoom, la professeure d’espagnol Amanda Fletcher est vue en train de sucer le téton d’un homme et est par conséquent démise de ses fonctions. Plus conventionnel, Stéfanos Tsitsipás explose Cameron Norrie pour s’adjuger l’ATP 250 de Lyon. Le même Tsitsipás qui, la veille en demi-finales, avait involontairement cartouché un supporter du premier rang. La puissance, on peut aller se la faire voir chez les Grecs.

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus