Ils étaient 56 sur la ligne de départ en début de semaine. Ils ne sont, désormais, plus que huit. 4 matches pour une journée de tennis de haut vol au Masters 1000 de Paris. Voici mes prédictions pour la journée.

Attention, mise en danger. Il n'y a que ceux qui ne prennent aucun risque qui ne se trompent jamais.

Ce n'est pas mon cas. Non pas que je me trompe toujours, mais je prends des risques. Parfois j'ai faux, mais c'est tout de même rare ! Un peu d'autosatisfaction du vendredi n'a jamais fait de mal à personne. Je suis donc quelqu'un qui « live on the edge » et aujourd'hui encore, je vais le prouver.

Ce vendredi 6 novembre se disputent les quarts de finale du Masters 1000 de Paris. Diego Schwartzman et Daniil Medvedev ouvriront le bal. Ils seront suivis d'Ugo Humbert et Milos Raonic. Puis arrivera le tour des Espagnols Rafael Nadal et Pablo Carreno Busta. La journée sera clôturée par Stan Wawrinka et Alexander Zverev. Ce qui suit n'engage que moi, donc inspirez-vous en si vous le souhaitez. Bon, après, je ne prends que 15 % de vos gains...

Schwartzman vs Medvedev :

Au vu des résultats récents de l'un et de l'autre, il serait logique de penser que Diego Schwartzman est le favori du premier quart de finale de la journée. Mais tout n'est pas si simple, loin de là. Déjà tout simplement parce que Medvedev est mieux classé que Schwartzman et accessoirement parce qu'en 3 rencontres, le Russe n'a jamais perdu face à l'Argentin. Mais « El Peque », comme il est surnommé en Argentine pour son 1m70 (c'est ce qui est écrit sur sa bio, 1m65 serait sans doute plus proche de la réalité...), a clairement franchi un cap depuis leur dernière rencontre à l'ATP Cup en début d'année. Tiens, parlons-en justement de cette dernière rencontre. Vous ne vous en souvenez pas ? Il s'était passé ça :

 

 

Depuis, des choses ont été dites, notamment par Schwartzman qui a avoué qu'il ne s'entraînait plus avec Medvedev depuis cet incident. Autant dire qu'il va y avoir un peu de tension sur le court. C'est bon ça ! Si Medvedev sert bien, il est mon favori. Il retrouve actuellement ses sensations et reste, en indoor, un joueur plus dangereux que l'Argentin. Pour Diego, pression supplémentaire car en cas de victoire aujourd'hui, il serait qualifié pour le Masters de Londres. Un peu trop de pression à mon sens.
Vainqueur : Daniil Medvedev.

Humbert vs Raonic :

Ugo Humbert et Milos Raonic n'ont encore jamais croisé le fer. Dire que le Français a le vent en poupe serait un euphémisme. Il est sur une série de 8 victoires grâce à son titre à Anvers la semaine dernière. Cette semaine, il a enchaîné 3 victoires, à chaque fois en 3 sets, et notamment un match de haut vol de 3h16 (7-6 6-7 7-6) face à Stefanos Tsitsipas, rien de moins que la tête de série numéro 2 du tournoi.


Bref, Ugo joue très, très bien. Il a la confiance. Le match d'aujourd'hui face au gros serveur canadien sera, physiquement, moins compliqué du fait du manque de rythme. Ça tombe bien, le numéro 3 français ne serait pas contre un match un peu plus « cool ». Par le passé, Ugo a montré que jouer des gros serveurs n'était pas un problème pour lui. Preuve en est son 1-1 avec John Isner, qu'il a battu cette année à Auckland et face auquel il avait perdu, mais en 3 sets, à Newport en 2019. Je vois donc Ugo Humbert passer, et d'autant plus que la belle histoire du Messin ne peut pas s’arrêter avec une défaite sur Milos Raonic ! Ah non !!!!
Vainqueur : Ugo Humbert

Nadal vs Carreno Busta :

Rafael Nadal et Pablo Carreno Busta se sont affrontés sur le circuit professionnel à 6 reprises. Score de ce « head to head » : 6-0 pour Rafa ! Tout un symbole. Au total, le numéro 2 mondial n'a perdu qu'un petit set face à son compatriote et il n'a concédé que deux jeux à l'occasion de leur dernier match à Rome. Même s'il est loin d'en faire une obsession, Nadal aimerait pouvoir, enfin, ajouter à son palmarès le Masters 1000 de Paris qui lui échappe depuis toujours. Mais (il y en a toujours un) Carreno Busta joue bien. Il est en confiance et est toujours qualifiable pour le Masters de Londres. Il sera motivé, ce qui à mon sens ne suffira pourtant pas à surmonter le complexe d’infériorité qu'il a vis-à-vis de Nadal. C'est donc Rafa qui va passer.
Vainqueur : Rafael Nadal.

Wawrinka vs Zverev :

Stan Wawrinka n'aime pas jouer contre Alexander Zverev. Sur les 3 matches qu'ils ont disputés, c'est toujours l'Allemand qui s'est imposé. Clairement, le jeu de Zverev ne convient pas à Stan. Voilà donc le papier qui donne le 7e mondial favori du dernier quart de finale de la journée. Et pourtant, si je devais parier mon masque, ce serait le cheval suisse qui aurait mes faveurs. Je m'appuie sur sa performance d'hier soir, face à un Rublev chaud bouillant qui, pendant un set, a fait de la fondue savoyarde avec Wawrinka.

L'homme aux 3 Grands Chelems a laissé passer l'orage sans jamais baisser son niveau. Au contraire, il n'a fait qu'augmenter son intensité et a fini par imposer sa puissance, avec aussi une bonne dose de son expérience, pour éteindre le Russe brûlant. Wawrinka est en confiance, alors que Zverev, contraint d'assumer une paternité non prévue et de nier des allégations de violence sur son ex-petite amie, n'aura à mon sens pas la force mentale de tenir sous les coups de boutoir du bûcheron suisse. Pour moi, ça sera Stan the man.
Vainqueur : Stan Wawrinka.

Voilà. Vous savez tout et vous l'avez entendu ici en premier. On se DM pour faire les comptes ?