Bleu Horizon : Saison 5

27 févr. 2024 à 18:15:41 | par Eli Weinstein

Bleu Horizon : Saison 5
La série Bleu Horizon revient avec une 5e saison. Dans ce premier épisode, on suit de l’intérieur la tournée antillaise en mode montagnes russes de Jenny Lim. On apprend à mieux connaître Ksénia Chasteau via son quotidien. On se laisse emmener par Gabriel Debru dans ses différentes étapes de formation. Avant d'accompagner Arthur Cazaux durant son incroyable périple de début d’année 2024.

On ne change pas une équipe qui gagne. Starting Block Production (SBP) est reparti pour nous offrir une 5e saison de Bleu Horizon, la série/docu We Are Tennis qui nous permet de continuer à avoir accès à l’intimité des champions, non plus de demain, mais bel et bien d’aujourd’hui. En effet, les « petits », de la Team BNP Paribas Jeunes Talents sont maintenant devenus des « grands ». Tous ceux que vous avez appris à connaître au travers des saisons précédentes ont aujourd’hui grandi et sont en pleine ascension dans leur projet/rêve de devenir championnes et champions de tennis.

Ce premier épisode est bluffant, tant il nous promène sur le globe. Nouvelle-Calédonie, Antilles, Australie, Monte-Carlo, Majorque, Paris : autant de destinations qui ont été investies par les différents membres de la Team BNP Paribas Jeunes Talents.

Ksénia Chasteau : joie de vivre

Sans non plus vous spoiler tout, il était important de commencer par Ksénia qui donne une leçon de vie à tout le monde. La jeune Marseillaise, victime d’un accident de la route avec son papa, fait désormais partie des meilleures joueuses de tennis fauteuil au monde. L’enthousiasme qui transpire de toutes ses interventions est remarquable. Cette fille aurait très bien pu sombrer suite à la perte d’une partie de sa jambe. Au lieu de cela, elle a embrassé cette épreuve que la vie lui a tendue et en a profité pour devenir plus forte. Durant l’épisode, Ksénia nous ouvre les portes du Centre National d’Entraînement, à Paris, où elle revient sur sa terrible histoire, tout en y posant une touche de positivité aussi incroyable que paradoxale. L’image où elle tape la balle dans sa chambre d’hôpital, peu de temps après son intervention, est juste folle. On est en présence d’une personne aussi déterminée que talentueuse. Elle sait ce qu’elle veut - participer à Roland-Garros et aux JO - et se donne les moyens pour y arriver.

Jenny Lim : aux Antilles and back

On se souvient de ces images de Jenny, qui allait à l’école, dans son 13e natal, comme une enfant lambda. Aujourd’hui, la petite Jenny est une joueuse de tennis professionnelle. Adieu la salle de classe, c’est tennis et rien d’autre. A l’occasion de cet épisode, on suit Jenny durant sa tournée aux Antilles. Elle y réalise du très bon, puis c’est un imprévu qui l’oblige à rendre les armes pour effectuer un retour rapide en métropole. C’est ça la vie du circuit. Un jour il fait beau, et le lendemain, c’est la cata. La réussite de cette série tient aussi à ça : SBP n’est pas juste là pour nous dire que tout le monde il est beau… L’idée est de raconter la vraie vie de ces athlètes, sans restriction.

Gabriel Debru : entraînement avec les stars

Autre membre particulièrement charismatique de la Team BNP Paribas Jeunes Talents : Gabriel Debru. L’Isérois, âgé maintenant de 18 ans, est à un tournant de sa carrière. Il s'est récemment installé en Italie pour s’entraîner au sein de l’Académie de Riccardo Piatti, célèbre coach/formateur qui a vu de nombreux champions passer entre ses mains (Richard Gasquet, Novak Djokovic, Ernests Gulbis, Jannik Sinner, Ivan Ljubicic…). Pour découvrir le très haut niveau, rien de mieux que de partager le court avec les meilleurs. A l’occasion de cet épisode, « Gabi » nous ouvre les portes de ses entraînements avec deux immenses champions. L’un d’entre eux est canadien et l’autre espagnol…

Arthur Cazaux : en haut de l’affiche

En ce début d’année 2024, Arthur Cazaux a tout cassé en termes de résultats, mais aussi de buzz. Le Montpelliérain a réussi un début de saison exceptionnel en atteignant les huitièmes de finale à l’Open d’Australie, alors qu'il était wild card et en ayant sorti Holger Rune au deuxième tour. Cette campagne a évidemment eu un énorme retentissement en France et l’enflammée médiatique autour d’Arthur a été colossale. Grâce à Bleu Horizon, on est avec Arthur avant son Open d’Australie, lorsqu’il remporte le Challenger de Nouméa. Puis durant le Grand Chelem à Melbourne, où il joue le tennis de sa vie et réussit une épopée incroyable. Et après, à son retour en France, à travers les différentes obligations médiatiques auxquelles il est désormais obligé de se plier, mais qu’il effectue avec un grand bonheur. Etre ainsi en immersion avec Arthur n’est pas seulement hyper intéressant du fait de découvrir l’envers du décor de sa quinzaine magique, mais également car cela permet de s’y replonger et de ressentir à nouveau les sensations de joie que l’on avait éprouvées en le suivant durant ses matches.

Une des images fortes de cet épisode est celle des autres protagonistes qui suivent Arthur à Melbourne durant ses matches. Cela illustre parfaitement l’état d’esprit général de ces jeunes talents, comme le dit si bien Vincent-Baptiste Closon (Responsable des Partenariats BNP Paribas) durant l’épisode : « D’un sport individuel, on est en train de construire des exemples de team, de solidarité entre les personnes. » C’est ça l’esprit de la Team BNP Paribas Jeunes Talents. Et c’est exactement ce qu’a réussi à faire ressortir Starting Block Production.

 

 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus