Merci Gaël

30 août 2019 à 13:50:00

Merci Gaël
Le 2e tour de l'US Open entre Gaël Monfils et Marius Copil s'est achevé sur un smash à 360° de Gaël Monfils. Ce geste n'est pas juste une acrobatie exceptionnelle, c'est tout un symbole. Et surtout il est primordial pour la survie du "sportentertainment".

Il est très important de bien insister sur la balle de match de Gaël Monfils face au Roumain Marius Copil.

Quoi?! Vous ne l'avez pas vue ? Genre ! Si, vraiment? Bon, regardez et après on en parle.

`Et oui, c'est exceptionnel.

Commençons par étudier le geste d'un point de vue purement athlétique. Gaël décolle d'un bon mètre du sol. En l'air, il effectue un saut à 360°. Pendant toute la rotation, se yeux ne quittent jamais la balle. Il termine sa rotation par un smash, claqué décroisé et évidemment gagnant. Le retour de Marius Copil est évidemment parfait pour ce genre de “trick”. Tellement parfait qu'on a presque l'impression que c'est une passe décisive. Pour la petite histoire, celle-ci arrive au terme d'un match pas très long (1h23), rempli de beaux gestes dont les deux hommes ont le secret, vu que Copil n'est pas le dernier arrivé quand il s'agit de faire le spectacle. D'ailleurs, l'accolade entre les deux montre bien qu'il n'y avait aucune animosité entre eux suite à ce point que certains pourraient trouver irrespectueux.

Mais pour le coup, pas du tout. C'est vrai que les deux joueurs s'entendent bien, mais Gaël insiste bien sur le fait qu'il le ferait “avec n'importe qui”.

Le public américain, fan de NBA et habitué à ce type de geste au basket, a évidemment adoré. Tout comme les commentateurs. Mais oui, il fait du bien ce geste. Qu'il soit réalisé par “La Monf” ou “Kyrgios”, les deux seuls à pouvoir le rentrer, n'est pas important. Par contre, il est primordial que cet esprit existe. On peut s'exalter pendant des années et des années sur la performance de Rafael Nadal, Roger Federer ou Novak Djokovic, mais jamais, non jamais, ils n'oseraient s'autoriser à, ne serait-ce qu'envisager de réaliser le geste. Mais si cela n'existe pas, le tennis peut mourir.

Le sport a tellement évolué. Aujourd'hui, il y a des sessions de nuit. Les joueurs sont sous les projecteurs, 25 000 spectateurs sont dans la salle, des millions à travers le monde devant leur écran. C'est un spectacle, de l'entertainement, du sport : du sportentertainement ! C'est aussi pour ça que les sommes d'argent ne sont plus les mêmes. Tant qu'il y aura des Monfils et compagnie, des gens se déplaceront, paieront pour le voir jouer. La même affirmation est moins vraie concernant le match entre l'illustre inconnu Dominik Koepfer et celui qui sourit autant qu'une porte de prison, j'ai nommé Nikoloz Basilashvili. Des matches comme celui-là qui n'intéressent personne, même pas les familles des joueurs concernés, s'ils sont majoritaires, ce sera vraiment la mort du tennis.

Alors merci Gaël et s'il te plaît, n'arrête jamais de faire ça.

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus