L’actualité tennis (mais pas que) de la semaine : gros Lolo, big Aslan et cigales zombies

23 mars 2021 à 06:00:00 | par Régis Delanoë

L’actualité tennis (mais pas que) de la semaine : gros Lolo, big Aslan et cigales zombies
Aslan Karatsev
We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé de l’actualité tennis de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Une semaine où Aslan Karatsev a remporté le premier titre de sa carrière, où Lorenzo Musetti s’est donné le droit de fracasser le mur du cent et où des cigales zombies ont fait causer les Américains.

Lundi 15 mars

Qui n’a jamais rêvé de commencer sa semaine déguisé en dauphin ? Pour Daniil Medvedev, ce n’est plus une utopie, mais bien une réalité, puisque le Russe commence sa semaine en s’installant sur le siège de numéro deux mondial, entre l’indéboulonnable Novak Djokovic et Rafael Nadal. Tout simplement une bombe puisque depuis le 18 juillet 2005, seuls quatre joueurs (Djokovic, Nadal, Federer et Murray) s’étaient jusqu’ici partagés la place de numéro deux. Dans son coin, Alexander Zverev, 7e joueur mondial, profite de l’événement pour allumer un classement dont le système a été bousculé par la Covid-19 avec notamment un gel partiel des points profitant par exemple à Roger Federer : « J’ai joué une finale de Grand Chelem, la finale du Masters, j’ai gagné deux tournois… Je devrais être numéro 4 ou numéro 5 avec le système normal, mais pas en ce moment. Franchement, ce classement est un désastre et tant que nous aurons le système actuel, il n’aura pas d’importance pour moi. Roger, par exemple, n’a pas joué pendant une année entière et il est toujours au-dessus de moi… » Plus léger: un plat de rougail-saucisses s’encastre dans le pare-brise d’une automobiliste sur la A7 et fait la Une des gazettes. Oui, un rougail-saucisses.

 

Mardi 16 mars

Retour au jeu et premières sensations de la semaine : à Dubaï, Dominic Thiem se fait balayer d’entrée par Lloyd Harris, tout juste sorti des qualifications, alors qu’à Acapulco, Diego Schwartzman se casse les dents sur un bel os. Un os italien, de 19 ans, bourré d’audace, déjà croisé à Rome l’an passé : Lorenzo Musetti. À suivre. Au Mexique, toujours, Benoît Paire passe également à la moulinette face à Stefanos Tsistipas et traîne son spleen. Pour se faire pardonner, il écrit une lettre d’excuse à la FFT. Dans la série des scénarios fous de 2021, aux États-Unis, c’est une potentielle invasion de cigales zombies qui fait causer. Quelle époque.

 

Mercredi 17 mars

Tiens, revoilà Karatsev ! Sensation du dernier Open d’Australie, le Russe continue de surfer et profite d’une wild card offerte à Dubaï pour se faire plaisir. À 27 ans et après avoir longtemps galéré, mieux vaut tard que jamais. En Pologne, un autre modèle de persévérance se met en lumière : un automobiliste vient en effet d’échouer pour la 192e fois à l’examen du permis de conduire. Odwaga

 

Jeudi 18 mars

« J'arrive, je prends un peu d'argent et je pars au tournoi suivant : je fais mon boulot. (...) Si tu gagnes un ATP 250, tu n'empoches plus que 30 000 $. Moi j'ai pris 10 000 à chaque fois en perdant directement. Pourquoi t'arracher comme un dingue ?  » On peut tout reprocher à Benoît Paire, mais pas de faire preuve de franchise. On ne peut pas non plus reprocher à Aryna Sabalenka son audace capillaire et son bel hommage aux eighties. À Dubaï, l’aventure continue pour Aslan Karatsev, qui croque Jannik Sinner et saute dans le dernier carré. Le tournoi de Monte-Carlo, de son côté, bombe le torse et annonce la présence de neuf membre du top 10 pour son édition 2021, seul Roger Federer manquant ainsi à l’appel. Évidemment, on a hâte de voir la terre brûler. 

 

Vendredi 19 mars

D’après une étude scientifique, les propriétaires de chat auraient une vie sexuelle plus débridée que la moyenne. Difficile de voir le rapport, mais on ne demande qu’à y croire… On ne demande également qu’à croire les organisateurs de Wimbledon qui assurent que la prochaine édition du tournoi, qui doit débuter le 28 juin, se jouera devant du public avec une jauge limitée. Le retour à la vie normale serait donc pour bientôt, mais Lorenzo Musetti poursuit son rêve à Acapulco en dominant Dimitrov et en touchant ainsi la première demi-finale de sa carrière chez les grands. Finalement battu par Tsitsipas, l’Italien s’est malgré tout donné le droit de passer le mur du 100. Dans l’autre demi-finale, Zverev et Koepfer voient le court être secoué par un léger tremblement de terre : pas de panique, Zverev fonce en finale. 

 

Samedi 20 mars

Après les chats, il faudra que les scientifiques se penchent un jour sur la carrière d’Aslan Karatsev. À Dubaï, le Russe, vainqueur héroïque de Rublev en demi-finale, déboite Lloyd Harris en finale et croque le premier titre ATP de sa carrière. Taquets encore, le XV de France retourne son homologue gallois et le prive ainsi d’un potentiel Grand Chelem. De quoi l’avoir dans le poireau.

 

Dimanche 21 mars

Et à la fin, c’est Zverev qui gagne : sur le barbecue d’Acapulco, l’Allemand prend le meilleur sur Tsitsipas et gratte le quatorzième titre de sa carrière, son premier en 2021, ce qui reste le meilleur moyen de passer devant Federer au classement. Autre finale du jour, chez les dames cette fois, Daria Kastakina profite de l’abandon de Margarita Gasparyan pour remporter le tournoi de Saint-Pétersbourg. Nouvelle chute pour terminer la semaine : Novak Djokovic annonce son forfait pour le tournoi de Miami, une absence qui s’ajoute à celles de Nadal, Federer, Thiem… Aux petits jeunes d’en profiter pour prendre leurs aises sous le soleil de Floride. 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus