We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé de l’actualité tennis de la semaine écoulée, sur les courts mais surtout en dehors. Avec une bulle étrange à l’US Open, l’incroyable disqualification de Djokovic, une Serena Williams en mission et une mouche explosive.

Lundi 31 août

US Open, jour 1. Dans la bulle de Flushing Meadows et avec un absent notable : Benoît Paire, testé positif au coronavirus. Les autres joueurs français qui l’ont côtoyé les jours avant sont autorisés à jouer mais placés dans une « bulle dans la bulle ». Fichu virus… Et pourtant Alizé Cornet l’assure, « les conditions sont parfaites pour jouer au tennis » à New York. Deux éliminés surprises en cette première journée d’hostilité : Diego Schwartzman chez les gars et Cori Gauff chez les filles. « Maman » Victoria Azarenka, vainqueur à Cincinnati, réintègre le top 20 WTA, tout comme Milos Raonic à l’ATP, finaliste du même tournoi la semaine passée.



Mardi 1er septembre

Même si les débuts du Tour de France amènent un peu de confusion et peuvent nous laisser croire qu’on est en juillet, c’est bien la fin de l’été et le début de l’année scolaire. Avec, toujours, une vigilance nécessaire concernant la pandémie. Au Brésil, on apprend que le célèbre chef Raoni est malade du Covid-19… Le monde du tennis s’inquiète aussi pour Carla Suarez-Navarro, atteinte d’un lymphome et qui va devoir subir six mois de chimio. Courage à elle, courage à eux. A Flushing Meadows, deux héroïnes : Serena Williams qui, en battant Kristie Ahn sous les yeux de sa fille, signe sa 102e victoire à l’US Open, dépassant le record de Chris Evert, et Naomi Osaka, arborant chaque jour en conférence de presse un masque différent à l’effigie d’une victime de violences policières aux Etats-Unis.



Mercredi 2 septembre

Avec 79 ans de mariage et 214 ans à eux deux, un couple d’Equatoriens devient le plus âgé du monde. Bravo à eux. Pas bravo en revanche à Neymar et à quelques-uns de ses coéquipiers du PSG, qui ont peut-être manqué de vigilance et reviennent de vacances à Ibiza avec le Covid… Pas bravo non plus à Kristina Mladenovic qui perd un match qu’elle dominait un set zéro et 5-1 dans le deuxième. Un effondrement physique et moral qu’elle explique par les conditions drastiques de confinement qu’elle a eu à subir depuis son arrivée à New York. « J’ai l’impression qu’on est des criminels », accuse-t-elle. En colère aussi, Benoît Paire se morfond dans sa chambre d’hôtel dont il ne peut pas sortir, alors qu’un deuxième test au Covid se serait cette fois avéré négatif… Une belle nouvelle toutefois pour le tennis français : Caroline Garcia signe l’exploit du jour en éliminant Karolina Pliskova au deuxième tour de l’US Open.





Jeudi 3 septembre

Un petit tour et puis s’en va : Andy Murray est prématurément sorti de l’US Open par le talentueux Félix Auger-Aliassime. Chez les filles, c’est déjà fini aussi pour Garbine Muguruza et pour la tête de série numéro 5, Aryna Sabalenka, éliminée dans un duel 100 % biélorusse par Victoria Azarenka. Dure journée pour les sorties du jour à Flushing Meadows, mais pas aussi dure que la mésaventure d’un homme qui, en Dordogne, a provoqué une explosion en voulant tuer une mouche. C’est la rencontre entre une raquette électrique tue-mouche et le gaz s’échappant d’une bouteille mal éteinte qui a causé l’incident, heureusement sans conséquence. Avec une main légèrement brulée, l’infortuné s’en tire bien.



Vendredi 4 septembre

Le gros résultat sportif du jour est signé du Heat de Miami qui domine pour la troisième fois les Bucks de Milwaukee en demi-finale de la conférence Est de NBA. Les leaders de la saison régulière, avec dans leur rang le MVP Giannis Antetokounmpo, ne sont plus qu’à une défaite d’une élimination surprise. A New York, le plus beau match de ce début de quinzaine en Grand Chelem est remporté en cinq sets accrochés par Borna Coric contre Stefanos Tsitsipas. Déception en revanche pour Caroline Garcia qui ne confirme pas son exploit du tour précédent et se fait sortir par Jennifer Brady

 

Samedi 5 septembre

La confusion règne à l’US Open : Kristina Mladenovic est empêché de disputer son double avec Timea Babos, contrainte au forfait sur décision de la fédération américaine car faisant partie des « contacts rapprochés » du positif Benoît Paire. Autre contact rapproché, Adrian Mannarino a pourtant, lui, été autorisé à jouer – et à perdre – contre Zverev… Devant autant d’incohérence, Annie Cordy décide de nous quitter. L’interprète de Tata Yoyo et de La Bonne du curé était âgée de 92 ans.



Dimanche 6 septembre

Cet US Open millésime 2020 était forcément amené à être historique du fait des conditions particulières de son organisation. Il l’est d’autant plus cette fois avec l’incroyable disqualification du grand favori Novak Djokovic, coupable d’avoir involontairement frappé une juge de ligne avec une balle. Le numéro 1 serbe venait de se faire breaker par Carreno Busta dans le premier set quand il a jeté cette balle de dépit vers le fond de court. La juge de ligne a fini par se relever mais le règlement est formel et la décision d’exclure Djoko implacable. Résultat des courses : il y aura forcément un vainqueur inédit à l’US Open, aucun des joueurs encore en lice n’ayant jamais remporté un tournoi du Grand Chelem ! Chez les filles, Serena Williams reste en lice pour tenter de remporter son 24e tournoi majeur. La deuxième semaine s’annonce d’ores et déjà passionnante.