We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé des actualités tennis de la semaine écoulée, sur les courts mais surtout en dehors. Une semaine toujours confinée, avec Maria Sharapova qui lâche publiquement son 06, l’annulation officielle de Wimbledon, des fétichistes solidaires en Grande-Bretagne et des animaux en liberté.

Lundi 30 mars

« Le tennis est une chose microscopique dans le monde en ce moment. » Grigor Dimitrov a raison de relativiser les débats du moment entourant la reprise des compétitions sportives, alors que, désormais, la moitié de la population mondiale se trouve confinée à domicile. Montrons-nous patient et prudent. Dans ces conditions, Amélie Mauresmo avance qu’il va certainement falloir « tirer un trait sur la saison », un point de vue partagé par Craig Tiley, le patron de l’Open d’Australie, pour qui « rejouer cette année sera difficile ». En attendant, les champions s’entraînent comme ils peuvent : Roger Federer à l’ancienne, contre un mur, et Fabio Fognini et Flavia Pennetta à l’arrache, avec une corde à linge.




Mardi 31 mars

Les charts nous apprennent que l’un des tubes les plus écoutés du moment sur les plateformes de streaming serait Don’t stand so close to me, de Police. Approprié effectivement, en tant de distanciation sociale… Tandis que Boris Becker tweete sur une ambiance digne d’Armaggedon, Novak Djokovic relativise la situation en improvisant un petit match à domicile avec une poêle en guise de raquette. Le confinement donne aussi des envies de tennis à la légende Billie Jean King, comme au bon vieux temps, alors que Petra Martic préfère en profiter pour prendre des cours de cuisine.






Mercredi 1eravril

C’est officiel : le tournoi de Wimbledon 2020 n’aura pas lieu. Ce n’était plus arrivé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les réactions de tristesse ne se font pas attendre, de la part d’un Roger Federer « dévasté », d’une Serena Williams « choquée » ou encore d’un Felix Auger-Aliassime qui donne déjà rendez-vous à l’année prochaine. Madison Keys aussi garde le sourire et participe à une cagnotte de crise en mettant aux enchères une casquette dédicacée. Et ce petit farceur de Tomas Berdych n’oublie pas que c’est le 1eravril en annonçant sur Instagram un vrai faux retour à la compétition… Plus drôle encore, un Mayennais s’est filmé en train de pratiquer du kayak dans la mare de son jardin. Comment ça, le confinement rend fou ?




Jeudi 2 avril

La solidarité s’organise : après les masques de plongée Décathlon utilisés dans les hôpitaux en Italie et en France, une boutique fétichiste anglaise a proposé au personnel soignant ses combinaisons médicales, d’ordinaire simplement portées à des fins esthétiques ! Grande-Bretagne toujours : les réactions continuent d’affluer concernant l’annulation de Wimbledon, dont celle du héros local Andy Murray. « J’espère revenir sur l’herbe l’année prochaine, a promis l’Ecossais. En attendant, que tout le monde reste en sécurité et en bonne santé à domicile. » Sage précaution reçue cinq sur cinq par Kristina Mladenovic et Alex De Minaur, qui profitent de leur temps libre pour s’essayer au « golf confiné », et par Daniil Medvedev, enfant sage qui préfère le dessin.




Vendredi 3 avril

Il n’y a certainement jamais eu autant de personnes en télétravail dans le monde, ni autant de visioconférences organisées. Et tant pis si tout le monde n’est pas à l’aise avec les nouvelles technologies, comme cette patronne américaine qui a beaucoup fait rire ses employés en se présentant en réunion virtuelle avec un filtre « patate » qu’elle n’est pas parvenue à enlever ! Privés de tournoi, les joueurs, eux, continuent de tuer le temps : Nick Kyrgios en se faisant tatouer et Stefanos Tsitsipas et Cori Gauff en prenant des cours de français. Pour tenir un discours de victoire au public parisien lors d’une prochaine édition de Roland-Garros ?


Samedi 4 avril

S’il y en a que le confinement ravit, ce sont les animaux : l’actualité des derniers jours montre des chèvres en liberté au cœur d’un village gallois, des loutres s’affronter entre elles façon guerre des gangs à Singapour et un orang-outan s’amuser avec des loutres, encore elles, dans un zoo belge déserté. Pas malheureux non plus, Grigor Dimitrov et Borna Coric improvisent des exercices de renforcement musculaire à la maison, tandis que Naomi Osaka ressort les gros dossiers pour fêter l’anniversaire de sa sœur. Enfin, Maria Sharapova donne l’un de ses numéros de portables sur les réseaux, pour dialoguer avec ses fans, répondre aux questions et recevoir, aussi, quelques bonnes recettes de cuisine.





Dimanche 5 avril

On vit une période extraordinaire, au sens premier du terme. Une nouvelle preuve ? La reine d’Angleterre Elisabeth II exprime son soutien dans la lutte contre le Covid-19 à ses concitoyens britanniques et du Commonwealth, ce qui n’était plus arrivé depuis la mort de Lady Di et la Guerre du Golfe… Rappelons que la règle élémentaire du moment reste le confinement strict à domicile : en famille comme John Isner, en couple comme Rafael Nadal ou seul comme Stan Wawrinka, l’important c’est de rester chez soi en sécurité et de transmettre des ondes positives à toutes celles et ceux qui, dans les hôpitaux et ailleurs, luttent pour mettre fin à cette crise sanitaire hors du commun.