We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé des actualités tennis de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Kenin et Djokovic triomphent en Australie, des pneus jouent des tours aux animaux, et le monde verse ses larmes pour Mary Higgins Clark et Kobe Bryant.

Lundi 27 janvier

Journée dédiée au regretté Kobe Bryant, au lendemain du décès soudain du basketteur dans un accident d’hélicoptère. Tour à tour, de nombreuses figures du tennis - parfois proches de l’Américain - lui rendent hommage. Novak Djokovic, Naomi Osaka, Cori Gauff, Elina Svitolina… Tous trouvent, malgré tout, quelques mots de réconfort. Un soutien également observé lors du quatrième tour que tout le monde attend, durant lequel Nick Kyrgios apparaît avec un maillot du disparu en versant quelques larmes pendant que Rafael Nadal porte une casquette des Lakers. Très maigre consolation, un petit chien de trois mois est sauvé par les pompiers à Los Angeles alors qu’il a réussi à coincer sa tête au milieu d’une roue de secours. Allez, toujours bon à prendre.

Mardi 28 janvier

Sept balles de match. Oui, Tennys Sandgren laisse filer sept balles de match contre Roger Federer en même temps que la qualification en demi-finales. La faute à ce petit choc genou-mollet involontaire avec la ramasseuse de balles, dans le tie-break du quatrième set ? Possible, vu que tout se joue souvent sur des détails… Toujours est-il que le centième mondial a tenu la baraque, et a désormais le droit de se détendre malgré la défaite. Mais pas avec la German Reich Brewery, cette nouvelle bière allemande dont l’étiquette reprend plusieurs éléments de la symbolique nazie et qui est vendue… 18,88 euros la caisse. Mauvaise référence.

Mercredi 29 janvier

Amis des produits laitiers, bonjour ! Une grande nouvelle pour vous, en ce mercredi : la « roboclette », un robot racleur de fromage, vient de voir le jour en Suisse. Il faudra cependant attendre un peu, avant de voir l’objet être commercialisé. Mais après tout, les suiveurs de la petite balle jaune ont bien dû patienter un bon moment pour apprendre que l’arbitrage vidéo allait enfin être expérimentée sur terre battue en février 2020. Et pour comprendre que Federer pouvait lui aussi s’énerver, ou proférer des insultes de colère en pleine partie. Ce qui lui vaut 3000 dollars d’amende. Deux mots, une mesure.


 

Jeudi 30 janvier

Garbiñe Muguruza-Sofia Kenin. Telle est l’affiche à laquelle auront droit les spectateurs de l’Open d’Australie 2020, en finale. La numéro un mondiale Ashleigh Barty, sortie par l’incroyable Américaine de 21 piges, ne sera donc pas au rendez-vous. Mais il y a pire dans la vie, comme de risquer six ans de prison pour avoir tenté de louper son mariage. C’est ce qui est arrivé à ce Colombien, lequel a organisé un enlèvement afin de ne pas répondre présent aux célébrations et est désormais traîné en justice avec ses amis pour cette fausse alerte à la police. C'est oui, ou bien c'est non ?


Vendredi 31 janvier

Quelques instants de silence pour Mary Higgins Clark, morte à 92 balais après avoir rédigé des lignes et des lignes de suspense dans de nombreux romans. Même la Rod Laver Arena, plongée dans le noir une dizaine de minutes en raison de projecteurs tombés en panne, joue le jeu lors de la demi Dominic Thiem-Alexander Zverev. Pour l’anecdote, c’est le premier qui accède à la finale.

Samedi 1er février

Attention, terrible énigme à résoudre. Entre gagner un tournoi du grand Chelem à seulement 21 bougies et enlever un pneu de moto du cou d’un crocodile, qu’est-ce qui est le plus difficile à réaliser ? Kenin répond en soulevant le trophée australien, mais les courageux spécialistes animaliers indonésiens en quête d’une récompense financière n’auront sans doute pas le même avis. En tout cas, l’appel est lancé pour sauver le reptile qui s’étouffe au fur et à mesure du temps.

Dimanche 2 février

Chandeleur oblige, les crêpes dominicales sont de rigueur. Sauf en Belgique, où une commerçante décide de proposer des barquettes de frites avec… de la pâte à tartiner. Talent oblige, Djokovic accroche son 17e majeur et fait l’unanimité. Sauf en Autriche, où la population est bien entendu déçue pour Thiem. Une prochaine fois, sans doute.