L'actu tennis (mais pas que) de la semaine : maîtresse Barty et asthme polluant.

5 nov. 2019 à 05:33:00

We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé des actualités tennis de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Avec une Barty reine du Masters féminin, un Djokovic maître à Paris, des inhalateurs polluants et un crocodile perdant.

Lundi 28 octobre

Personne n’a vu Roger Federer dans l’Oise ce dimanche lors de la vente du Christ Moqué, chef d’œuvre du peintre italien Cimabue devenu le tableau primitif le plus cher du monde après sa vente aux enchères pour 24 millions d’euros. Personne n’observera non plus ses coups de raquette, dans la capitale française. Attendu au Rolex Paris Masters, mais comme Richard Gasquet lui-aussi forfait, le Suisse ne disputera pas le tournoi pour « se ménager » et « jouer le plus longtemps possible sur l’ATP Tour. Malgré tout, cette édition 2019 du Rolex Paris Masters s'annonce passionnante et pleine d'enjeux. Avec notamment l'attribution des dernières places pour les Nitto ATP Finals de Londres, et de la place de n°1 mondiale de fin d'année ». Et comment !

Mardi 29 octobre

Enfin, il fallait bien que ça arrive ! Après six finales de suite, Daniil Medvedev tombe dès le deuxième tour devant Jérémy Chardy. Et puisque c’est la journée des surprises, une Ashleigh Barty assurée de terminer la saison en tête du classement WTA s’incline face à Kiki Bertens en phases de groupes du Masters féminin alors qu’elle menait largement. Rien de grave, cependant, surtout en considérant l’erreur de ce chirurgien brésilien de l’hôpital de Malacacheta, qui confond circoncision avec amputation. Aïe.

Mercredi 30 octobre

Différents combats à signaler, en ce mercredi de fin d’octobre. Alors que Roberto Bautista-Agut perd le sien face à Alex de Minaur et est privé du même coup d’une place de titulaire au Masters de Londres, Rebecca Munkombwe, une Zimbabwéenne de 11 ans, remporte celui qu’elle a entamé contre un crocodile pour sauver une de ses jeunes camarades. Pendant ce temps-là, les Français font le show à Paris avec un tweener lob gagnant de Corentin Moutet et un duel Benoît Paire-Gaël Monfils des plus… spectaculaires.

Jeudi 31 octobre

Si vous voulez être heureux et en meilleure santé, il suffit de passer deux heures en pleine nature. Telle est la conclusion d’une publication figurant dans le magazine Scientific Reports, qui conseille donc à tout à chacun de se balader dans la forêt ou de se poser à la plage pendant 120 minutes pour aller mieux. Bianca Andreescu, troisième joueuse à abandonner à Shenzhen en raison d’un pépin physique, sait donc ce qu’il lui reste à faire pour retrouver la forme. Comment ça, tout le monde le savait déjà ?

Vendredi 1er novembre

Matrix Challenge, balle à Novak Djokovic ! Aussi convaincant qu’un Monfils allant au Masters de Londres dans la peau d’un simple remplaçant, le Serbe. Pour le reste, des scientifiques de l’Université de Cambridge viennent de démontrer que les inhalateurs utilisés en cas d’asthme participaient activement à… la pollution. Ils représenteraient même 4% des émissions de gaz à effet de serre provenant du système de santé publique, au Royaume-Uni. Et si finalement, cette étude était aussi sérieuse que le Djoker ?

Samedi 2 novembre

La belle histoire de ce début de mois de novembre : dans un bar situé dans l’Utah (États-Unis), un anonyme s’assoit à une table de restaurant sans rien commander… avant de payer le repas à chaque client. Chose qui ne suffirait pas pour consoler les Anglais, dont l’équipe nationale est battue en finale de Coupe du Monde de rugby par l’Afrique du Sud. Pas sûr non plus que ça soulagerait Rafael Nadal, lequel doit s’arrêter en demi-finales sans jouer à cause de ses douloureux abdominaux qui pourraient également lui faire manquer le Masters et la Coupe Davis. « Je ferai tout ce que je peux pour récupérer à temps mais vous vous doutez bien qu'aujourd'hui, je ne peux pas répondre à cette question », regrette l’Espagnol. Toujours pas de sacre à Bercy, pour lui…

 

Dimanche 3 novembre

Science toujours, des chercheurs de Primatologics apprennent par leurs observations que les barbus auraient tendance à avoir un sexe de taille plus réduite. Moustachu ou pas, Denis Shapovalov a de son côté les boules : pour sa première finale de Masters 1000 et malgré une énorme défense sur certains points, le Canadien est aisément dominé par Novak Djokovic. Cinquième trophée pour le numéro un mondial à Paris. Barty, elle, enlève son premier Masters. Bravo, les champions du week-end.

 

 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus