La semaine de terre battue s'installait à Rome. Aussi bien pour le circuit ATP que WTA. Malgré la pluie et les éléments, Rafael Nadal et Maria Sharapova sortent la tête haute de cette semaine italienne Nadal de...

La semaine de terre battue s'installait à Rome. Aussi bien pour le circuit ATP que WTA. Malgré la pluie et les éléments, Rafael Nadal et Maria Sharapova sortent la tête haute de cette semaine italienne

Nadal de nouveau le patron

Et si Rafael Nadal avait repris l'ascendant psychologique sur Novak Djokovic ? Battu par le Serbe en finale de l'Open d'Australie en début d'année, l'Espagnol vient de démâter le numéro 1 mondial deux fois en un mois. Et à chaque fois en finale. Après Monte-Carlo, c'est sur la terre battue de l’Internazionali BNL d'Italia que l'Espagnol a fait parler la foudre. Le gaucher s'impose après une finale de toute beauté (7-5, 6-3) et reprend par la même occasion sa couronne italienne. C'est son sixième titre à Rome. En remontant toutes les balles de Djokovic, Rafa a fait craquer le Serbe du fond du court. Un Djokovic complètement dépassé par la fougue du gaucher et nerveux comme jamais (Nolé a même fracassé une raquette au changement de côté, Ndlr). Une belle semaine italienne pour Rafa qui, du coup, récupère la seconde place au classement ATP, au détriment de Roger Federer. Une seconde place qui a son importance, notamment pour Roland-Garros puisque elle envoie Federer dans la partie de tableau de Djokovic et laisse à Rafael Nadal le bas du tableau dégagé. Tout le monde espère de vibrantes retrouvailles entre les deux meilleurs joueurs du circuit en finale à Paris. Tout le monde, sauf Djokovic...  

Maria Sharapova en week-end à Rome

La belle Maria Sharapova, tenante du titre à Rome et qui disputait dans la ville éternelle sa cinquième finale de l'année, a dû braver les éléments pour conserver son titre. Aux forceps. Un dernier round victorieux complètement fou face à la Chinoise Li Na (4-6, 6-4, 7-6[5]). La faute à une pluie qui a interrompu le match à de nombreuses reprises, notamment dans le troisième set  (deux heures d'interruption). Dans l'ensemble, la Russe a mieux maîtrisé ses nerfs et a parfaitement su contrecarrer le jeu de la Chinoise alors que cette dernière menait 6-4, 4-0. Sharapova a même sauvé une balle de match. C'est dire la force mentale et la puissance des cris stressants de la grande blonde qui valide son 26ème titre.  

La déclaration

Soyons clair, aujourd'hui, il n'y a aucune chance qu'un Français gagne Roland-Garros
« Il va suffire que je dise ça pour être démenti sur le champ (Rires) mais il n'y a aucune fatalité dans mes propos. C'est juste un constat. On n'est déjà pas capables de gagner un Masters 1000 sur terre, voire sur dur, alors un Grand Chelem... ». Jo-Wilfried Tsonga, premier Français à l'ATP et membre du top 10 mondial n'y va pas par quatre chemins. Il est même plutôt catégorique. A priori, cette analyse vaut également pour son propre cas.  

Les influents

Le célèbre magazine Forbes a balancé le nom des 100 personnalités les plus puissantes du Monde. Dans ce club très fermé, ils sont cinq à s'être glissés dedans grâce à leur raquette. Le premier d'entre eux est Roger Federer (31ème) qui peut se vanter de toucher plus de 23 millions d’euros par an de la part de ses sponsors (Nike, Rolex, Wilson etc.). A ce petit jeu, Rafael Nadal est distancé (47ème). Quant aux filles du circuit WTA, elles ne sont pas loin avec trois belles plantes dans le top 100 : Maria Sharapova (71e), Serena Williams (77e) et Li Na (87e). Etre riche, c'est bien.  

Le come-back

Robin SoderlingQui a des nouvelles de Robin Söderling ? C'est un peu la question qui fusait dans les différents tournois depuis bientôt un an. L'ancien numéro 4 mondial n'a plus donné signe de vie depuis juillet 2011. Oui, ça fait un bail. Victime d'une mononucléose - la fameuse maladie du baiser - le Suédois s'est fait discret de longs mois durant. Entre les rumeurs de retour sans cesse repoussées et les voyages aux USA pour soigner sa maladie, le double finaliste de Roland-Garros entretenait le mystère. En milieu de semaine, le mec a rompu le silence : "Je reçois dix demandes d'interview par jour. J'ai décidé de faire une conférence de presse, bientôt, pour faire le point". Un retour n’est pas escompté avant l'automne prochain. Quatorze mois après sa dernière sortie. La prochaine fois, Robin y regardera à deux fois avant de faire un baiser endiablé.  

Le chiffre : 1

Rafael Nadal n'a jamais été aussi prêt de mettre la planète tennis à ses pieds. Après sa victoire contre Florian Mayer à Rome (6-1, 7-5), il ne reste plus qu'un seul joueur en activité présentant un bilan positif face à l'Espagnol. L'heureux survivant est russe, maigre et chauve et il s'appelle Nikolay Davydenko (6-5).  

Le tweet

Novak Djokovic est resté un enfant. Au tournoi de Rome, Nolé est tombé sur Alberto Tomba, l'ancien skieur multi-médaillé olympique. Une rencontre fortuite que le Serbe a immortalisé d'une photo et d'un gazouillis sur Twitter : "Je me souviens m'être levé à 4 heures du matin pour  voir skier ce mec ! Tomba la bomba, mon idole d'enfance. Prochain arrêt : la finale de Rome" Lien : http://www.whosay.com/novakdjokovic/photos/174749  

La vidéo

On a retrouvé Novak Djokovic. Oublié le fantôme complètement dépassé en finale de Monte-Carlo le mois dernier. La preuve avec ce long résumé de sa demi-finale contre Roger Federer où le Serbe a fait du Suisse un simple partenaire d'entraînement (6-2, 7-6). lien : http://youtu.be/hYqvlIzV9Ow  

Le classement : 66

Celui de Timea Babos, la plus jeune joueuse du Top 100 à la WTA. La Hongroise a poussé ses premiers braillements le 10 mai 1993. Aujourd'hui, la belle brune occupe le 66ème rang mondial. Pour deux mois, elle devance l'Américaine Sloane Stevens (née le 20 mars 1993 et 92ème mondiale).   Par Mathieu Faure