Impossible de ne pas parler de Cori Gauff. La nouvelle star du tennis féminin a passé une quinzaine londonienne incroyable. Elle s'est révélée au public en sortant des qualifs puis Venus Williams son idole. Voici une petite présentation de l'Américaine.

Malgré sa défaite, ce lundi 8 juillet, face à Simona Halep en huitièmes de finale de Wimbledon, Cori Gauff est sortie vainqueur de sa quinzaine.

L'Américaine de 15 ans et 4 mois (samedi prochain) était devenue la plus jeune joueuse à sortir des qualifs de Wimbledon. Aujourd'hui, elle devient la plus précoce à atteindre ce stade de la compétition depuis 1991, quand Jennifer Capriati avait disputé les demi-finales à 15 ans. Certes, un record qui résistera "one more year" comme dirait «  Coco  » (son surnom).

évincé Roger Federer et Rafael Nadal de la Une

Seule certitude, c'est qu'elle est the "big news" de cette première semaine du Grand Chelem britannique. En effaçant 2 balles de matches contre elle, au 3e tour face à Polona Hercog, Gauff a également évincé Roger Federer et Rafael Nadal de la Une des journaux. Je vous rassure, ils ne lui en veulent pas trop. La preuve  :

Bon après, il ne faudrait pas non plus que ça se reproduise trop souvent, car ils vont finir par se vexer. Mais revenons à l'attraction du moment, et de demain, et d'après demain  : Coco.

Elle a vu le jour le 13 mars 2004. Je m'identifie d'autant plus à sa jeunesse que mon fils cadet a un mois de plus qu'elle... Son père, Corey (oui, je trouve ça un peu bizarre aussi) était joueur de basket universitaire et sa mère (Corrie, nan j'déconne, Candy, là je suis sérieux) était également athlète au niveau universitaire. En 2009, après avoir regardé Serena Williams remporter l'Open d'Australie, Cori prend en main une raquette de tennis pour la première fois. Elle a alors 4 ans. 

ses parents abandonnent leur carrière professionnelle

Sa famille l'encourage à tester d'autres disciplines. Elle s'essaie au basket et à l'athlétisme, influences familiales obligent, mais finit par choisir définitivement le tennis après avoir remporté le «  Little Mo  », un tournoi pour les moins de 8 ans ayant à son palmarès des joueurs comme Vasek Pospisil, Sofia Kenin, Ana Konjuh, Madison Keys, Ryan Harrison, Taylor Fritz, Belinda Bencic, Borna Coric, Steve Johnson, Donald Young, Andy Roddick et j'en passe… Après cette victoire, elle sait de façon certaine qu'elle «  veut faire carrière dans le tennis  ».

Ses parents, persuadés qu'elle peut réussir, abandonnent leur carrière professionnelle pour se consacrer à la formation de leur fille aînée (elle a 2 frères plus jeunes, Codey et Cameron). Le papa endosse le rôle de coach, la maman celui de professeur. Rapidement, ils réalisent que cela ne suffira pas et se mettent à la recherche d'une académie où Coco pourra être prise en charge par des gens dont c'est le métier. C'est Patrick Mouratoglou, en 2014, qui obtient la confiance de Candy et Corey pour prendre en main Coco.

une force mentale hors du commun

Puis tout s'accélère. A 13 ans, Gauff attaque le circuit juniors directement au plus haut niveau (grade A et grade 1). En 2017, elle dispute le tournoi juniors de l'US Open pour la première fois et s'incline en finale face à Amanda Anisimova. Ce nom vous rappelle forcément quelque chose si vous avez suivi Roland-Garros (demi-finaliste). En 2018, Coco remporte Roland-Garros juniors. Un mois plus tard elle devient n°1 mondiale de sa catégorie. Elle enchaîne par une victoire en double à l'US Open juniors, puis avec la victoire en Fed Cup juniors à Budapest.

Le talent de cette jeune fille est indéniable, mais ce qui est plus troublant est son degré de maturité. A Budapest, j'ai eu l'opportunité de l'interviewer et c'était déjà flagrant. Elle avait alors 14 ans. J'étais à mille lieux de penser que dix mois plus tard, elle allait réécrire l'histoire du tennis. Cette maturité lui donne une force mentale hors du commun, lui permettant de réussir des exploits comme son match face à Polona Hercog au 3e tour de Wimbledon (les meilleurs moments de ce match sont à voir en bas de page. Un conseil, prenez le temps de regarder, c'est exceptionnel).

Le tennis féminin a trouvé sa nouvelle étoile, et au vu de son jeune âge, elle va pouvoir briller très, très longtemps.