L'actu tennis (mais pas que) de la semaine : la grimace de Nadal et des diamants.

2 juil. 2019 à 07:19:00

We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Une semaine marquée par la vexation de Nadal, les derniers préparatifs avant Wimbledon, des diamants en trop et des petits pas historiques.

Lundi 24 juin

La semaine débute avec trois histoires de jeunes femmes. La première : Ashleigh Barty grimpe à la première place du classement WTA, détrônant Naomi Osaka. La seconde : la joueuse française Alizé Lim s’affiche en couple avec son compatriote Florent Manaudou, ancien champion olympique de natation. La troisième : une dénommée Tiffani Adams a été abandonnée seule dans un avion à l’atterrissage à Toronto, oubliée par le personnel de bord alors qu’elle s’était endormie. Assez traumatisant comme expérience… Sinon apprêtez-vous à dire au-revoir à Marcos Baghdatis, qui annonce vouloir mettre un terme à sa carrière après Wimbledon.

 

Mardi 25 juin

Wimbledon justement, parlons-en : le tournoi londonien débute la semaine prochaine mais fait déjà parler de lui avec une polémique soulevée par Rafael Nadal, mécontent d’apprendre qu’il ne sera que tête de série numéro 3 du tournoi, devancé par Roger Federer malgré un moins bon classement ATP du Suisse… Les stars s’écharpent mais John McEnroe annonce : le futur numéro 1 mondial, c’est Auger-Aliassime, dont il est fan. Ex numéro 1 lui aussi, Boris Becker est contraint de vendre une partie de ses trophées pour renflouer ses dettes. « Dieu m’a aidé à surmonter mes difficultés financières », lui conseille Pat Cash. Sinon grande nouvelle : Gaël Monfils et Elina Svitolina sont toujours ensemble et le confirment sur les réseaux sociaux ! Mais le vrai héros du jour est François de Rugy, ministre français de l’écologie, qui a décidé de ne plus porter de cravate pour lutter contre la canicule. Thug life.

Mercredi 26 juin

« Roger Federer est le plus grand de tous les temps », affirme son rival Novak Djokovic, prenant la défense du Suisse dans la bisbille qui l’oppose à Rafa Nadal au sujet des têtes de série à Wimbledon. Les qualifications ont débuté sur le gazon londonien avec déjà l’élimination du fantasque Dustin Brown. Autre battu du jour, au tournoi d’Antalya cette fois-ci, Benoît Paire accuse les organisateurs de mettre les joueurs en danger en les faisant jouer par 45 degrés. Un thermomètre qui pourrait encore grimper si Donald Trump met sa menace à exécution, lui qui n’exclue pas l’éventualité d’une « guerre courte » contre l’Iran. Pour se détendre un peu, allons se faire une toile avec à l’affiche des cinés en ce début d’été Toy Story, Men in Black, Aladdin et Godzilla. Bienvenue dans les années 90.

 

Jeudi 27 juin

Jair Bolsonaro, qui a fait de la lutte contre la drogue un de ses chevaux de bataille a bien du mal à expliquer comment on a pu retrouver 39 kg de cocaine dans la soute de l’avion de réserve de la présidence du Brésil. Autre boulette, Meghan Markle choque le Royaume-Uni en s’affichant avec une bague de fiançailles modifiée, désormais sertie de diamants. Alicia Keys évoque dans une interview son ami Serena Williams comme d’une « femme inspirante », « magnifique femme noire qui domine un sport de blancs ». En attendant, la WTA décide à son tour de réformer sa compétition par nations, la Fed Cup by BNP Paribas passant à une formule en 6 jours et 12 pays à compter de l’an prochain. Un changement qui devrait se faire sans Simona Halep si elle met sa menace de boycott à exécution.



 

Vendredi 28 juin

44 millions d’euros de prize money, +11,8 % par rapport à l’édition 2018 : à Wimbledon, cette année on va se battre pour la gloire, pour la Reine mais aussi pour les gros sous. En parlant argent, celui-ci a fait tourner la tête de ce New-Yorkais de 34 ans, accusé d’avoir tué son père parce que ce dernier menaçait de couper son allocation hebdomadaire… En Europe, la canicule fait aussi vriller certaines personnes, comme cet habitant de Toulouse, arrêté en pleine rue nu comme un ver et se disant le fils de Dieu. Moins démago mais plus efficace, Pliskova et Kerber se hissent en finale du tournoi d’Eastbourne et Kecmanovic et Sonego se qualifient pour leur première finale à Antalya.



 

Samedi 29 juin

« Je suis simplement heureux de rejouer au tennis », déclare Andy Murray, aligné à Wimbledon en double avec Pierre-Hugues Herbert. Joie partagée, Andy ! D’autant que l’Ecossais pourrait également disputer un double mixte de légende avec Serena Williams. En attendant que ne débute le tournoi londonien, les tournois de la semaine livrent leur verdict : Karolina Pliskova et Taylor Fritz sont titrés à Eastbourne et l’Italien Lorenzo Sonego remporte à Antalya son duel face à Miomir Kecmanovic. Pendant ce temps, à la frontière entre les deux Corées, Donald Trump et Kim Jong Un font ensemble quelques pas importants pour la paix et des pas de géants pour l’opération communication des deux hommes.





 

Dimanche 30 juin

Wimbledon, J-1 : tout le monde est sur le pont, à l’exception de Borna Coric, forfait de dernière minute. Chez les parieurs locaux, Djoko est favori du tableau masculin devant Federer, Nadal et Tsitsipas, Barty devançant Pliskova, Serena et Kerber chez les filles. On apprend aussi que Goran Ivanisevic va conseiller Novak Djokovic durant la quinzaine et que le toit du central de Wimbledon dispose de son compte Twitter ! L’actualité sportive du jour est surtout dominée par de gros transferts en NBA et un grand prix d’Autriche de F1 à suspense. Place désormais au grand spectacle des joueurs tout de blanc vêtus sur le gazon vert de Londres.



Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus