L'actu tennis (mais pas que) de la semaine : Djokovic en patron, flash de pigeon

14 mai 2019 à 06:16:00

L'actu tennis (mais pas que) de la semaine : Djokovic en patron, flash de pigeon
We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Une semaine faite d’un Djokovic dominant, d’une Serena familiale, d’une remontada et d’un pigeon pressé.

Lundi 6 mai

Federer récupère à Zverev la troisième place et n’est plus devancé que par Nadal et Djokovic. La première fois que ces trois-là étaient ensemble sur le podium, c’était il y a douze ans… Les places sont néanmoins loin d’être figées, avec la tenue toute la semaine du Masters 1000 de Madrid. D’ailleurs, les premiers qualifiés du jour s’appellent Tiafoe, Kohlschreiber, Cilic ou encore Gasquet, de retour à la compétition. Chez les filles, Stephens domine Azarenka et Bencic vient à bout de Kuznetsova. Ce lundi marque aussi le début du Ramadan. Un rite que certains Belges auraient du mal à tenir vu qu’une étude révèle qu’un Belge sur dix mange au fast-food au moins deux fois par semaine. On ne jeûne pas non plus sur le tournage de Game of Thrones: un gobelet Starbucks, oublié sur une table, n’a pas été coupé au montage.

Mardi 7 mai

Goffin déjà éliminé, Dimitrov également, tandis que Kerber déclare forfait : on commence déjà à éclaircir les deux tableaux à Madrid. Roger Federer réussit quant à lui son retour sur terre, tandis que David Ferrer fait durer le plaisir en passant un tour du dernier tournoi de sa carrière. Serena, pas encore retraitée mais pas pressée de reprendre la compétition non plus, s’affiche habillée d’une spectaculaire robe sur Instagram. Spectaculaire aussi : les fans du jeu Uno s’écharpent sur la décision des inventeurs du jeu de rendre impossible le cumul des cartes +4 et +2. L’annonce a dû fortement perturber cette passagère néo-zélandaise débarquée d’un avion pour avoir refusé de regarder les consignes de sécurité. La règle c’est la règle ! C’en était trop pour ce pigeon flashé à 45 km/h par un radar automatique en Allemagne.

Mercredi 8 mai

Il s’en passe de belles à Madrid : le maître de maison Rafa Nadal donne la leçon au petit Auger-Aliassime, Gaël Monfils fait le spectacle et Simona Halep gagne un match sans perdre un jeu ! Retour perdant en revanche pour Juan Martin Del Potro. Le FC Barcelone de Leo Messi subit une remontada d’anthologie contre en Liverpool et laisse les Anglais atteindre la finale de Champions League, face à Tottenham. Sale temps pour le sport argentin. Sale temps tout court pour la planète : le secrétaire d’état américain Mike Pompéo voit dans la fonte des glaces une excellente opportunité de forage pour découvrir de nouveaux gisements de pétrole et de gaz. Heureusement que la faune fait de la résistance : l’ours refait son apparition au Portugal pour la première fois depuis 200 ans. David Ferrer, lui, disparait des radars : défaite face à Zverev, fin de carrière et bel hommage de ses désormais ex-pairs. Salut champion !

Jeudi 9 mai

Les choses sérieuses commencent à Madrid : Nadal remporte un gros combat face à Monfils (qui manque deux balles de match) et rejoint un tableau de gala en quart de finale avec les présences de Djokovic, Federer, Cilic, Thiem, Tsitsipas, Zverev et Wawrinka. Chez les filles, ça coince pour Osaka et Kvitova, Halep et Stephens devenant dès lors les favorites pour aller au bout. Donald Trump va lui au bout de l’audace puisqu’il jure qu’il n’existe « pas plus transparent que (lui) ». Audace suite et fin : la ville de Berlin expérimente des zones réservées aux dealers et deux acteurs de films pour adultes testent la nouvelle Tesla autopilotage en tournant une scène dans l’habitacle.

Vendredi 10 mai

Amour toujours : des chercheurs ont conclu que la durée convenable d’une relation sexuelle était comprise entre 7 et 13 minutes. Nadal, lui, met 1h08 pour allonger Wawrinka et se qualifier en demi-finale à Madrid. Djokovic profite du forfait de Cilic, Tsitsipas fait tomber le tenant Zverev et Thiem vient à bout de Federer, qui a décidé d’enchaîner avec le tournoi de Rome. Dans le tableau féminin, Halep retrouvera en finale Bertens, tombeuse de Stephens. Mais l’exploit sportif du jour appartient à ce jeune Français qui, après un pari perdu, rentre chez lui de Hongrie à pied. 1600 km tout de même. Il a dû finir aussi affuté que cet Américain testant une nouvelle forme de régime inspiré : cinq verres de bière par jour et c’est tout. Résultat : -20 kg en 46 jours. Costaud mais débile. Surtout débile.

Samedi 11 mai

Surprise : Kiki Bertens domine Simona Halep en finale à Madrid et remporte son deuxième Masters 1000, après Cincinnati l’été dernier. Autre surprise tennistique du jour : Rafael Nadal se fait surprendre par ce diable de Stefanos Tsitsipas et manque encore de remporter un premier titre sur terre en 2019… Plus logique en revanche, le Grec affrontera en finale Novak Djokovic, tombeur de Dominic Thiem. Pendant ce temps, Eugenie Bouchard s’entraîne ! Autre nouvelle du jour : la quatrième grossesse de Kim Kardashian. Et au rayon insolite, une autre maman, en France cette fois, a la surprise de recevoir dans sa boîte aux lettres une carte postale de sa fille postée… 50 ans plus tôt. Ce qui s’appelle un léger retard.

Dimanche 12 mai

Un tournoi s’achève, un autre débute : à Rome, on dispute déjà les premiers matchs du premier tour en ce dimanche 12 mai (victoires de Kohlshreiber, Bautista Agut, Basilashvili et de deux wild cards italiennes) avant même que ne se joue la finale du tournoi de Madrid. C’est finalement Novak Djokovic qui en sort vainqueur, s’offrant son premier titre depuis Melbourne en janvier, confortant du même coup un peu plus sa place de numéro 1 mondial. Le reste de l’actu sportive est dominée par le titre de Manchester City dans le foot anglais et les qualifications de Toronto et de Portland en NBA. Et c’était aussi le jour international de la fête des mères alors bonne fête à toutes et en particulier à Serena et Victoria !

 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus