Djokovic real de Madrid

12 mai 2019 à 19:13:00

Djokovic real de Madrid
Clinique, Novak Djokovic a dominé Stefanos Tsitsipas 6-3 6-4 pour décrocher son 1er titre de la saison depuis l'Open d'Australie à Madrid.

La révolution n’a pas eu lieu à Madrid. Novak Djokovic a raflé ce dimanche son 1er tournoi depuis l’Open d’Australie en dominant sans forcer le jeune loup Stefanos Tsitsipas en finale.

La révolution n'a pas eu lieu

Après avoir vu Federer et Nadal chuter tour à tour en quart et demi-finale, on imaginait bien cette folle semaine madrilène se conclure par le sacre du vingtenaire Stefanos Tsitsipas. Vainqueur du tournoi d’Estoril dimanche dernier, son 1er tournoi sur terre, tombeur du tenant du titre à Alexander Zverev mais surtout auteur d’une démonstration de force face à Rafael Nadal en demie (6-4 2-6 6-3), le Grec avait tout pour aller décrocher le 1er grand titre de sa si prometteuse carrière.


C’était sans compter sur l’actuel patron du circuit, le N°1 mondial Novak Djokovic. Un match en moins au compteur grâce au forfait de Cilic en quart, puis très solide en demie face à Dominic Thiem (7-6 7-6), le Djoker arrivait au grande forme au coup d’envoi de cette finale. Mais un doute subsistait : allait-il être au rendez-vous, lui qui a tant déçu depuis son sacre de début de saison à Melbourne ?  

L’interrogation a été vite levée. Auteur d’un break d’entrée, le Serbe mène rapidement 3-0. Moins incisif que lors de son récital face à Nadal, Tsitsipas semble fatigué par son flamboyant parcours et les 2h36 passées sur le court, en nocturne, face à Nadal. Manque au Grec ce petit plus, ce grain de folie qui parviendrait à bousculer un Djoko en mode mur dans ce 1er set, remporté 6-3 en 41 minutes.

Djoko en mode mur

 

La deuxième manche commence comme un bras de fer. Pas de break concédé pendant 8 jeux, les deux joueurs se répondent coup pour coup, sans craquer. Sans doute usé par tant de résistance du meilleur défenseur du circuit, le jeune Stefanos concède son service au pire moment, pour permettre au Djoker de mener 5-4.

 

Il n’en fallait pas plus pour Novak Djokovic, qui malgré 3 balles de match sauvées par Tsitsipas, boucle l’affaire après 1h32 d’une finale plutôt décevante 6-3 6-4 et 1h32. Une victoire clinique, au cours de laquelle il n’a eu aucune balle de break à sauver.

Si le N°1 mondial regoûte enfin au succès avec ce 33ème titre en Masters 1000, Stefanos Tsitsipas échoue pour la 2ème fois en finale d’un tournoi de cette catégorie, après Toronto cet été face à Nadal. Il pourra se consoler avec une 7ème place au classement lundi et un statut d’outsider sérieux à Roland-Garros.

Bertens championne

 

Chez les dames, la Néerlandaise Kiki Bertens à privé Simona Halep d’un retour sur le trône de N°1 mondiale en remportant le titre 6-4 6-4.

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus