Retour fracassant de Rafael Nadal dans notre classement, victorieux pour la cinquième fois à Madrid et qui semble de nouveau imbattable sur terre battue alors qu’approche… Roland-Garros.

Retour fracassant de Rafael Nadal dans notre classement, victorieux pour la cinquième fois à Madrid et qui semble de nouveau imbattable sur terre battue alors qu’approche… Roland-Garros. L’Espagnol devance Pablo Cuevas, auteur d’un coup extraordinaire, et Mladenovic, la joueuse qui monte, qui monte…

 

1- Rafael Nadal (NE).

 

Cette fois c’est sûr : Nadal est de retour. De nouveau injouable sur terre battue après ses victoires à Monte-Carlo et Barcelone, il remporte le tournoi de Madrid pour la cinquième fois de sa carrière.

 

 

Sa semaine madrilène a été éclatante, avec un niveau de jeu impressionnant jusqu’à la finale remportée face à Dominic Thiem, qui n’a pourtant pas démérité.

 

class="youtube">

 

class="youtube">

 

class="youtube">

 

Nadal peut bien remercier sa team.

 

 

Il a rassuré ses fans alors que se profile le tournoi de Roland Garros, dont il sera le grandissime favori…


 

2- Pablo Cuevas (NE).

 

L’Uruguayen a été l’auteur à Madrid du plus beau coup de la semaine. Un « hot shot » qui pourrait même être le plus beau de la saison…

 

class="youtube">

 

Une merveille. De quoi ravir ses compatriotes et ses fans.

 

 

Dont le Français Antoine Griezmann, venu en voisin.

 

 

3- Kristina Mladenovic (NE).

 

Déjà finaliste à Stuttgart, Kristina Mladenovic confirme à Madrid en se hissant une nouvelle fois en finale, perdue face à Simona Halep.

 

 

Elle a fêté ses 24 ans dimanche avec son meilleur classement en carrière, une 14ème place mondiale.

 

 

Méritée à la vue de son niveau de jeu lors de sa semaine madrilène.

 

class="youtube">

 

class="youtube">

 

C’est sa copine Belinda Bencic qui doit être contente.

 

 

Kiki a aussi eu droit aux honneurs de la presse française avec une interview très commentée dans L’Equipe Magazine.

 

 

Elle s’est même invitée à la conférence de presse de Zverev !

 

 

4- Dominic Thiem (NE).

 

À Madrid, Thiem s’est certes incliné en finale, mais c’était contre Nadal alors ça va c’est plutôt normal !

 

 

Deux finalistes perdants se trouvent sur cette photo.

 

 

Pourtant, lui aussi s’est employé sur la terre battue madrilène…

 

class="youtube">

 

En tout cas l’Autrichien, fan de Chelsea, n’a pas caché sa satisfaction lorsqu’a été officialisé il y a quelques jours le sacre des Blues en Premier League.

 

 

5- Simona Halep (NE).

 

Et hop, un 15e titre en carrière pour Simona Halep !

 

 

La Roumaine s’est régalée et a régalé le public.

 

class="youtube">

 

C’est sa deuxième victoire de suite à Madrid, sa ville d’adoption.

 

 

6- Serena Williams (-3).

 

Des nouvelles de Serena Williams ? Tout va bien, son ventre s’arrondit adorablement…

 

 

 

 

Qu’on se le dise, la légende du tennis féminin vit plutôt bien sa grossesse.

 

7- Ana Ivanovic (NE).

 

C’est également l’occasion de se demander ce que devient Ana Ivanovic : pas de souci là non plus pour la Serbe, jeune retraitée, qui vit désormais à Chicago au côté de son footballeur de mari.

 

 

 

Elle manque au circuit, quand même…

 

 

8- Emmanuel Macron (NE).

 

On apprenait il y a quelques jours que le nouveau président français était joueur de tennis à l’occasion et qu’il s’était fait un petit match en attendant les résultats du second tour des élections…

 

 

 

On ignore en revanche son niveau raquette en main !

 

9- Gérard Piqué (NE).

 

Parmi les personnalités remarquées dans les gradins de Madrid, le footballeur international du Barça Gérard Piqué.

 

 

Le défenseur, fan de tennis, a de grandes idées pour ce sport : il aurait dans l’idée d’organiser une sorte de coupe du monde, qui viendrait de fait concurrencer la Coupe Davis par BNP Paribas. Une piste de réflexion qui a fait causer, notamment Rafael Nadal. Le Majorquin a estimé qu’il s’agissait là d’une « super initiative ».

 

10- Novak Djokovic (-9).

 

Un qui n’est pas prêt actuellement de gagner la coupe du monde de tennis, c’est Novak Djokovic. L’ancien numéro 1 mondial est toujours à la recherche de son meilleur niveau. Bon, en padel ça a l’air d’aller, c’est déjà ça !

 

 

On ne se moque pas car la confiance semble revenir petit à petit. Le toucher de balle, lui, est en tout cas toujours là.

 

class="youtube">

 

Allez, sûr qu’il faudra quand même compter sur lui à Roland-Garros.

 

11- Nick Kyrgios (NE).

 

Kyrgios, sur terre battue, c’est un régal.

 

 

En solo quand il s'embête et se claque une partie de morpion avec lui-même...

 

 

...comme en duo, avec ce coup assez génial réussi alors qu’il était associé à Jack Sock.

 

class="youtube">

 

C’est sa copine Ajla Tomljanovic qui doit être fière !

 

 

12- Benoit Paire (NE).

 

Autre enfant terrible du tennis actuel, Benoit Paire a plutôt de quoi se montrer satisfait de son tournoi madrilène avec deux victoires à son actif, dont une face à Wawrinka.

 

 

Le sourire est presque de retour.

 

 

13- Nicolas Mahut (NE).

 

À Madrid toujours, en double, belle performance pour Nicolas Mahut, associé à Edouard Roger-Vasselin, finalistes d’un tournoi remporté par la paire Kubot/Melo.

 

 

Les deux font la paire.

 

 

Mais Mahut n’oublie pas un ancien illustre partenaire…

 

 

14- Eugénie Bouchard (NE).

 

L’entraînement paie pour Bouchard.

 

 

 

Enfin la Canadienne retrouve un niveau de jeu intéressant !

 

 

Résultat des courses : un quart de finale sacrément encourageant.

 

 

Ca méritait bien un câlin avec un chiot.

 

 

15- Roger Federer (-13).

 

Toujours au repos, Roger Federer s’amuse.

 

 

Comme tout homme en congé, il tue le temps assis sur son canapé à regarder du sport à la télé, en l’occurrence les championnats du monde de hockey-sur-glace.

 

 

Quant à sa participation ou non aux Internationaux de France, il a mis fin au grand suspense : le Suisse renonce…pour se consacrer à Wimbledon. Tristesse.

 

Sorties :

 

Sharapova, Kvitova, Bencic, Paul, Zverev, Pavlyuchenkova, Nastase, Wawrinka, Barthel, Carreno Busta, Cilic, Baghdatis

 

Par Régis Delanöe