We are Tennis
Astrid Lew Yan Foon
France

Astrid Lew Yan Foon

Astrid Lew Yan Foon's informations

Astrid Lew Yan Foon peut, déjà, se targuer d’avoir glissé une amortie gagnante à un finaliste de Grand Chelem. C’était face à Jo-Wilfried Tsonga, parrain de la Team Jeunes Talents, lors de frappes échangées sur le central de Roland-Garros fin 2021. Un moment partagé avec le monument du tennis français qu’elle nous a décrit comme son plus beau souvenir sur un court. Demi-finaliste de la Coupe de France 15-16 ans 2021 - battue par la future gagnante, Lucie Pawlak - Astrid a notamment confiance en ses capacités physiques, “puissance, vitesse”, et juge avoir avant tout besoin d’améliorer “respiration, endurance et concentration à long terme”. Buvant toujours le même nombre de gorgées, trois, à chaque changement de côté, la Quimpéroise est une joueuse agressive de fond de court.

Basant ses forces sur le service et le coup droit, elle a un léger penchant superstitieux sur le court : “Je ne reprends pas la balle avec laquelle je viens de perdre un point.” Pris de passion pour le tennis depuis ses 4 ans, ses premiers souvenirs de ce sport sont liés à Maria Sharapova sur la terre battue de Roland-Garros. Ses rêves ? “Gagner des tournois du Grand Chelem et intégrer l’équipe de France de Fed Cup.” Son but lors d’un match, outre tenter d’empocher la victoire, est de tout donner “pour n’avoir rien à [s]e reprocher” en cas de défaite, ce qu’elle déteste, et continuer à avancer. “Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends”, comme dit sa citation favorite, signée Nelson Mandela.