Accueil Mag Article

Jour après jour, avec la Coupe Davis par BNP Paribas, Garbine Muguruza et des ratons-laveurs zombies

Une semaine de tennis, plus particulièrement de tournois féminins et de grève de la SNCF.

Rendez-vous hebdomadaire sur We Are Tennis by BNP Paribas : tous les mardis, nous vous proposons un condensé de l’actualité du monde de la petite balle jaune de la semaine écoulée, jour après jour, mêlée à celle du vrai monde. Une semaine de tennis, plus particulièrement de tournois féminins et de grève de la SNCF.

Lundi 2 avril


Et les nommées pour la personnalité du premier lundi d’avril sont…  Sloane Stephens, gagnante du tournoi de Miami et nouvelle joueuse à découvrir le Top 10 du classement WTA grâce à sa neuvième place ; l’anonyme messin ayant laissé un commentaire accompagné d’une notation sur TripAdvisor au sujet de l’hôtel de police où il a passé la nuit en garde à vue ; Rafael Nadal, qui récupère le fauteuil de leader mondial sans avoir joué après l’élimination de Roger Federer au deuxième tour de Miami. Et le gagnant est ? 

 

Mardi 3 avril


Une horloge au ralenti. C’est la grève chez les cheminots en France, le monde se met donc en pause. Seul Romeo Beckham, le fils de David âgé de quinze ans qui tape la balle avec Caroline Wozniacki, fait comme si de rien n’était. Normal : il ne se déplace qu’en avion ou avec chauffeur. Privés.

 

Mercredi 4 avril


Novak Djokovic qui annonce officiellement sa séparation avec ses entraîneurs Radek Stepanek et Andre Agassi ? Bof, on préfère du jeu. Ça tombe bien, les tournois féminins de Monterrey et Charleston débutent aujourd’hui. Garbine Muguruza, numéro trois mondiale, lance les débats au Mexique avec une victoire sur Renata Zarazua (6-1, 6-1) tandis que Daria Kasatkina vient à bout de Christina McHale (6-3, 3-6, 6-2), en Caroline du Sud. Point SNCF : la grève est loin d’être terminée, certains décident donc de contre-attaquer en passant par les fenêtres des TER pour embarquer pendant que Madeline Fuhrman, jeune chanteuse américaine de 24 ans, dédie un morceau au mouvement. Enjoy.

 

Jeudi 5 avril


La Coupe Davis par BNP Paribas, qui reprend ses droits ce week-end, va-t-elle résister longtemps que cet homme de Béziers survivant à un arrêt cardiaque de 18 heures ? En attendant, les joueurs qui apprécient la compétition seraient-ils prêts à aller jusqu’à son boycott si celle-ci devait subir la métamorphose prévue ? « Si la réforme passait, oui, car cela deviendrait une exhibition, répond d’emblée Lucas Pouille face à la presse. Et je ne joue pas pour la France pour faire une exhibition. Ça ne serait pas du tout le même sentiment : là, c'est aussi une question d'argent. Je ne vois pas l'intérêt d'y aller si le tournoi est placé la dernière semaine de novembre. Dans ce cas-là, il faudrait prendre les vacances seulement après. » Ambiance... Loin de ce débat acharné, Daria Kasatkina et Madison Keys éliminent Irina Begu et Lara Arruabarrena-Vecino à Charleston (6-2, 6-1 ; 6-1, 3-6, 6-3). Le tennis, c’est sur le terrain.

 

Vendredi 6 avril


Et sur les courts, Pouille ne se débrouille pas trop mal non plus, lui qui offre le premier point à l'équipe de France face à l’Italie en dominant difficilement Andreas Seppi à Gênes. Lieu qui voit les supporters français donner raison à leur chouchou en portant un brassard noir, signe de protestation contre la réforme de la Coupe Davis par BNP Paribas. Deux autres choses à noter : Muguruza détruit Alison Riske à Monterrey (6-2, 6-3), et des ratons laveurs “zombies” sont signalés dans l'Ohio. Bientôt en salles ? 

 

Samedi 7 avril


Monterrey : Muguruza se qualifie en demies au détriment d’Ajla Tomljanovic (6-3, 6-0) ; Ana Bogdan passe l’étape Rose Collins (6-2, 6-4) ; Timea Babos est déjà en finale (1-6, 6-2, 6-2 contre Sachia Vickery). Gard, dans le sud de la France : la justice condamne un homme douze mois de prison avec sursis pour 80 000 SMS envoyés à une ex. #BalanceTonPortable.

 

Dimanche 8 avril 

Honneur aux dames. Après avoir battu Bogdan, Muguzura s’offre le titre à Monterrey (3-6, 6-4, 6-3 face à Babos). 2500 kilomètres plus loin, Bertens soulève le trophée de Charleston en étouffant Julia Georges (6-2, 6-1). En Coupe Davis par BNP Paribas, n’en déplaisent aux malheureux du jour (la Belgique, l’Italie, le Kazakhstan et l’Allemagne), se rejoignent dans le dernier carré les Etats-Unis, la France, la Croatie et l’Espagne. Avec, peut-être, une assemblée générale regroupant des joueurs pour débattre sur le destin de la compétition. « J'ai une idée : organiser une réunion entre joueurs réunis au même endroit, à Madrid, Monte Carlo, voire Roland-Garros, dévoile en effet le chef du syndicat Pouille.On entend pas mal de choses : j'ai envie d'avoir l'avis de tout le monde. » Des grèves sont donc encore à prévoir.

 

 

Article rédigé par

Florian Cadu

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?