En 42 ans, le BNP Paribas WTA Finals a connu…

22 oct. 2014 à 17:37:14

En 42 ans, le BNP Paribas WTA Finals a connu…
Alors que la nouvelle édition a lieu en ce moment même à Singapour, retour sur les moments forts des 42 précédents BNP Paribas WTA Finals. Avec des chiffres, des stats, des championnes, des exploits, des larmes et du LOL.

La nouvelle édition du prestigieux tournoi de fin de saison WTA a lieu en ce moment même à Singapour. Retour sur les moments forts des 42 précédents Masters de tennis féminin. Avec des chiffres, des stats, des championnes, des exploits, des larmes et du LOL.

 

… 18 vainqueurs et un record qui sera difficile à battre : celui des 8 victoires pour la seule Martina Navratilova.

 

… 9 villes d’accueil différentes, dont la dernière, Singapour, qui organisera l’événement jusqu’en 2018.

 

… plusieurs changements de formule avant une stabilisation en 2003 avec la mise en place d’un tournoi à huit participantes réparties en deux poules de quatre, demi-finales et finale.

 

… une évolution exponentielle des dotations : de 100 000 $ pour la première édition en 1972 à 6 000 000 $ cette année.

 

… Chris Evert remporter le tournoi inaugural mais se voir refuser le chèque promis à la vainqueur, la faute à son statut amateur (et à son âge à l’époque, 17 ans seulement).

 

… l’Américaine Nancy Richey Gunter en bob, lors de la finale perdue face à Chris Evert en 1973. Oui, un bob sur la tête.

 

 

… deux Masters organisés pour la seule année 1986, en raison du passage à la saisonnalité actuellement en cours, de janvier à novembre

 

… des matchs en 5 sets de 1984 à 1998. Oui, du tennis féminin avec la formule des trois manches gagnantes.

 

… une finale épique remportée en 5 sets et 3h47 de jeu par Monica Seles, 16 ans à l’époque, face à Gabriela Sabatini en 1990.

 

 

… la vilaine mode des survêtements en acrylique.

 

le tournoi sponsorisé par une marque de cigarettes.

 

… les couettes de petite fille d’Andrea Jaeger finaliste en 1981 à 15 ans et 9 mois.

 

 

… Gabriela Sabatini, 17 ans, faire tomber en quart de finale de l’édition 1987 l’ogre Navratilova, qui avait disputé toutes les finales du tournoi depuis 1978.

 

… les drames capillaires des années 80 : la brosse de Chris Evert, les cheveux filasses de Navratilova, la nuque longue de Sabatini, la coupe ventilateur de Steffi Graf…

 

… Navratilova gagner pour la Tchécoslovaquie puis les Etats-Unis, Graf pour la RFA puis l’Allemagne réunifiée, Seles pour la Yougoslavie puis la Serbie en guerre.

 

… Martini Hingis égérie de Sergio Tacchini. Le tennis féminin n’a pas toujours été aussi sexy qu’aujourd’hui :

 

 

… les filles en bandanas. Souviens-toi Hana Mandlikova puis Arantxa Sanchez…

 

… l’hommage rendu à Martina Navratilova en 1994, avec une Harley-Davidson offerte en cadeau pour sa dernière participation au tournoi. Harley qu’elle chevauchera en plein court, sapée d’un t-shirt loup :

 

 

… un duel mémorable entre Mary Pierce et Martina Hingis en quart de finale de l’édition 1997, remporté par la Française.

 

… des Belges imbattables : trois victoires en trois finales disputées pour Kim Clijsters, deux victoires en deux finales pour Justine Hénin.

 

… les Russes squatter le tournoi – 5 filles sur les 8 participantes de l’édition 2004 – puis disparaître : aucune en 2013, Sharapova bien que qualifiée était blessée.

 

… une finale 100 % française remportée par Amélie Mauresmo face à Mary Pierce en 2005 :

 

 

… une finale 100 % sœurs Williams en 2009, avec la victoire de Serena face à Venus.

 

… la comète Kournikova réussir l’une de ses plus belles semaines de joueuse de tennis lors de l’édition 2000 : demi-finale en simple et victoire en double avec Martina Hingis :

 

 

… les adieux au tennis de Jennifer Capriati en 2004, 14 ans après sa première participation aux Masters.

 

… la fausse retraite de Kimiko Date en 1996, douze ans avant son retour à la compétition.

 

… la vraie retraite en revanche d’Elena Dementieva en 2010, après une dernière défaite face à Francesca Schiavone en phase de poules.

 

… ces moments toujours un peu gênants où la gagnante tient face aux objectifs un gros chèque en carton avec plein de zéros dessus.

 

… la mode des clichés de groupe en tenue civile pour les huit participantes, façon photo de classe :

 

 

… Maria Sharapova éteindre la polémique d’un « je m’en fiche de ce qu’ils vendent », adressé aux journalistes l’interrogeant sur la campagne marketing de la WTA en 2004, très axée sur la plastique des participantes.

 

Par Régis Delanoë

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus