Novak Djokovic, le roi des Anges

18 mars 2014 à 00:00:00

Novak Djokovic, le roi des Anges
Rafael Nadal a perdu la tête du classement WAT cette semaine. La faute à un adversaire beaucoup plus comique que lui en conférence de presse. On avait pourtant prévenu l’Espagnol, les résultats ne suffisent plus !

La WTA et l’ATP race ont fusionné pour donner lieu à un classement unique. Femmes et hommes sont mélangés et les résultats seuls ne suffisent plus. Ainsi, une photo, une punchline, une blague, un coup exceptionnel ou un bout de chair peuvent faire gagner des places. Ou en faire perdre. Le tennis est mondial. Et cette semaine, c’est Novak Djokovic le numéro 1 mondial. Et facile en plus. Ça vous convient ?

 

1 - Novak Djokovic (+1)

 

Toujours en forme, en témoigne sa victoire sur Federer et en 3 sets au BNP Paribas Open, Djoko en a également profité pour se moquer de ses petits camarades. Grigor Dimitrov est tranquillement en train de faire le boulot en conférence de presse après sa victoire sur Robin Haase quand le Djoker débarque. Et là, ça part dans tous les sens : « Grigor, tu es le plus beau mec du circuit. Tu n'as pas besoin de parler de tennis, tu as eu beaucoup de succès. Parlons plutôt de ton look ». Et alors qu’il s’apprête à quitter la salle, le Serbe se retourne et lui demande : « Quel est ton bonbon Sugarpova (la marque de bonbons de Maria Sharapovandlr) préféré? »« Flirty Sour », (« Acide sexy », ndlr)  répond le Bulgare. Le tout sous l’œil des caméras.

 

 

Cette semaine, Djokovic a aussi et surtout rencontré l’actrice américaine déjantée Rebel Wilson lors du Will Ferrell's Desert Smash tournament. La jeune actrice a d’ailleurs immortalisé l’instant avec le Serbe.

 

 

2 - Rafael Nadal (-1).

 

Engagé comme tous les grands de ce monde au BNP Paribas Open, Rafael Nadal doit bien s’occuper en dehors des terrains. Ainsi, lors d’un petit jeu organisé par les patrons du tournoi qui consistait à reconnaître les frimousses des joueurs et joueuses du circuit lorsqu’ils étaient petits, l’Espagnol s’est trompé, confondant Roger Federer avec… Agnieszka Radwanska. On ne sait pas pour lequel des deux c’est le plus gênant.

 

 

Sinon, Rafa a profité de son trip à Los Angeles pour voir son pote des Lakers, le basketteur espagnol Pau Gasol. Avec une petite photo au passage.

 

 

Cela permet d’oublier sa piteuse élimination au troisième tour du BNP Paribas Open en trois manches 6-3, 3-6, 7-6 (7/5) et 2 h 18 minutes de jeu face à l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov.

 

3 - Serena Williams (+1).

 

Pas en lice au BNP Paribas Open (elle boycotte le tournoi depuis 2002), Serena Williams a eu le loisir de regarder la télévision. En matant un match de Maria Sharapova, la petite sœur Williams, a pris le temps de donner son avis mode : « J'adore la tenue de Maria S. #approuvé #super-mignon ».

 

 

C’est tout sauf anodin puisque les deux femmes se détestent cordialement depuis Wimbledon où elles s’étaient écharpées à propos de leur petit copain respectif. « C'est vrai ? Elle a dit qu'elle trouvait cela "super-mignon" ?, a déclaré, surprise, la Russe. Il faut qu'on échange nos dessins et qu'on dessine la tenue l'une de l'autre. » Pourquoi pas. En attendant, Serena Williams a bien terminé sa semaine puisqu’elle a été voir le chanteur à femmes Michael Bolton en concert.

 

4 - Roger Federer (+1).

 

Outre sa finale (perdue certes) au BNP Paribas Open, pour sa 33ème confrontation avec Novak Djokovic, et ses nombreux selfies du moment (son nouveau péché mignon, comme ici à Los Angeles), le Suisse devrait s’immiscer bientôt dans les pages carnets roses. En effet, Roger avait déjà annoncé la bonne nouvelle via Twitter à Noël : « Mirka et moi-même sommes très heureux de vous annoncer que Myla et Charlène seront grandes sœurs en 2014. Joyeuses fêtes ». Sauf que l’on commence à en savoir plus. Selon la presse suisse, le couple attendrait des… jumeaux. Oui, encore.

 

 

5 - Agnieszka Radwanska (+1).

 

Malgré sa défaite en finale au BNP Paribas Open face à Flavia Pennetta, la Polonaise apprécie énormément 2014. Détendue en dehors du terrain, elle livre certains de ses secrets de beauté. Comme le nom de de son bijoutier préféré par exemple, photo à l’appui. C’est la marque Lilou Paris. Un placement de produit avec le sourire. Tout ce qu’on aime.

 

 

6 - Stanislas Wawrinka (-3).

 

Il est tombé pour la première fois en 2014 ! C’est le Sud-Africain Kevin Anderson qui l’a fait tomber, en huitième de finale du BNP Paribas Open. Et pour faire passer la déception, Stanislas s’est excusé de la contre-performance sur Twitter : « Désolé pour mon match ! Mauvaise attitude !! Mais merci pour votre soutien ici. Félicitations à @kevinanderson18 ». Complet.

 

 

7 - Andy Murray (+2).

 

Eliminé par Raonic en huitième de finale du BNP Paribas Open, Murray n’en pâtit pas au classement WAT car il a annoncé sa participation à la célèbre émission anglaise “Mock of the week”. Un jeu télévisé très prisé outre-Manche où il faut répondre à des questions insolites et décalées. L’Ecossais interviendra fin mars pendant une semaine. Cela promet de la folie en plateau.  

 

8 - David Ferrer (-1).

 

L’Espagnol était forfait pour le BNP Paribas Open. Il se repose en vue du Masters 1000 de Miami, où il a confirmé sa présence en tweetant une photo de lui avec ses potes de sortie vélo. Pas suffisant pour ne pas chuter d’une place.

 

 

9 - Juan Martin Del Potro (-1).

 

Décidément, l’Argentin copie tout sur David Ferrer. Forfait aussi pour Los Angeles, il a laissé les grands garçons s’expliquer entre eux.

 

10 - Li Na. (+2).

 

Belle petite semaine américaine pour la Chinoise qui a traîné son beau sourire dans le dernier carré du BNP Paribas Open, avant de se faire découper par la surprenante italienne Flavia Pennetta.

 

11 - Tomas Berdych (-1).

 

Premier joueur du Top 10 à s’être fait déchirer au BNP Paribas Open, le Tchèque s'est incliné en trois manches face à l'Espagnol Roberto Bautista Agut, 53e mondial, 4-6, 6-2, 6-4. Le genre de couac qui ne passe pas inaperçu. Du coup, il a profité de sa semaine libre pour jouer au touriste à LA. Au menu : ascension d’une colline surplombant la ville, balade dans le centre et, comme Wawrinka et Bouchard avant lui, match de l’équipe locale de hockey sur glace : les Kings de Los Angeles.

 

 

12 - Grigor Dimitrov (+1).

 

Le Bulgare s’est fait chahuter par Novak Djokovic en conférence de presse. Ça suffit pour cette semaine. Et puis on parle quand même de l’homme qui partage son lit avec Maria Sharapova. On ne va pas le plaindre.

 

13 - Richard Gasquet (-2).

 

La dégringolade continue pour notre ami Richard Gasquet, éliminé dès le troisième tour par Verdasco à Los Angeles.

 

14 - Milos Raonic (+2).

 

Le Canadien adore prendre tout et n’importe quoi en photo quand il est sur un tournoi. Comme ici à Los Angeles où il s’amuse à poster un cliché de la voiture qui gère le linge sale durant la quinzaine. Sinon, question sport, Milos s’est arrêté en quart de finale. L’Ukrainien Dolgopolov servait trop fort pour lui. Un comble.

 

 

15 - Tommy Haas (+1).

 

L’Allemand facture 35 printemps mais pète encore le feu. Baladé par Federer au BNP Paribas Open, Tommy trouve le moyen de s’arracher et de fumer Roger après un marathon en fond de cours. Respect. Pour la peine, il gagne une place.

 

 

16 - Maria Sharapova (+1).

 

La Russe prend une place mais c’est un hold-up. Sur le pré, elle ne fait plus peur. En revanche, médiatiquement, elle est toujours au top de la hype instaurée par Anna Kournikova. C’est ainsi que cette semaine elle a posté une photo d’elle devant sa Porsche en train de se faire laver.

 

 

17 - Jo-Wilfried Tsonga (-2).

 

Signes vitaux au plus bas. Eliminé d’entrée au BNP Paribas Open par Julien Benneteau en deux sets. Vite, une aspirine.

 

18 - Dominika Cibulkova (+1).

 

Eliminée en quart par Li Na au BNP Paribas Open (6-3, 4-6, 6-3), la Tchèque préfère digérer sa défaite auprès de sa bête à poils. Une femme qui aime les animaux. Une place en plus. Boum.

 

 

19 - John Isner (+1).

 

Un dernier carré à Los Angeles, ça vous classe un homme.

 

20  - Victoria Azarenka (-2).

 

Vainqueur à deux reprises du tournoi de Miami (2009 et 2011), la Bélarusse ne réalisera pas la passe de trois pour la simple et bonne raison qu’elle a déclaré forfait pour le Tournoi WTA de la dernière semaine de mars. La faute à cette satanée blessure qui handicape la joueuse depuis un bout de temps : « On dirait que depuis un an, je suis poursuivie par la malchance. Je n'ai pas pu disputer le tournoi en 2013 à cause de ma cheville et maintenant, j'ai ce problème au pied. » Dommage car elle met l’ambiance, Vica.

 

21 Flavia Pennetta (NE).

 

La belle histoire de la semaine. Alors qu’elle traînait son spleen dans les méandres du classement depuis deux ans (elle a même été aux portes de sortir du top 200), l’Italienne revit en 2014. La preuve avec cette superbe victoire au BNP Paribas Open avec notamment le scalp de la tête de série numéro 1, Li Na, en demi-finale : « Après les tournois du Grand Chelem que tout le monde rêve de remporter, ce tournoi est l'un des plus importants au monde et aujourd'hui, c'est moi qui l'ai gagné. Il y a tout juste un an, au lendemain de ma défaite au 1er tour ici, j'étais en train de pleurer dans les bras de mon kiné, cela me faisait tellement mal ». C’est beau de prendre une telle revanche sur la vie.

 

22 - Benoît Paire (+1).

 

Le Français est dans une sale période. Blessé, il essaie de retrouver un peu de peps physique. C’est sans compter sur la poisse qui le suit depuis quelques temps. Alors qu’il empruntait la voiture de ses parents, cette dernière a connu un petit pépin mécanique sur l’autoroute… On lui fait gagner une place pour le réconforter.

 

 

23 - Simona Halep (NE).

 

Sans faire de bruit, la Roumaine s’installe dans le haut du classement chez les femmes. Elle devient même bankable. La preuve avec ce très jeune fan qui lui demande déjà un autographe.

 

 

24 - Ana Ivanovic (NE).

 

La Serbe est une fan de sports et un formidable produit marketing, joli minois oblige. C’est pourquoi Samsung a décidé de lancer une nouvelle campagne de pub autour du football, de la télévision et de l’énervement que cela pouvait susciter. On y voit donc Ivanovic hystérique, capable de fracasser son canapé avec une raquette, devant un match de football.

 


 

25 - Elena Vesnina (NE).

 

Une rentrée qui s’explique par cette photo parue dans l’édition russe du magazine Playboy. Eh ouais. Maria Sharapova peut trembler, son titre de “plus belle Russe” du circuit est en train de vaciller.

 

 

Sortie : 

 

Caroline Wozniacki, Mikhail Youzhny, Eugénie Bouchard, Fabio Fognini

 

Par Mathieu Faure

 

ps : Déjà énervés ? Comme nous sommes des gens ouverts, n'hésitez pas à nous faire partager vos arguments en faveur de votre joueur/joueuse préféré(e), photo, vidéo, tweets ou autre à l'appui.

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus