We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé de l’actualité tennis de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Une semaine où Naomi Osaka a allumé la flamme olympique pour l’ouverture des JO, et où un burger s’est vendu 5 000 euros.

Lundi 19 juillet 

Pour la beauté du geste. Plutôt habitué dernièrement à balancer, Benoît Paire rappelle que le talent coule toujours dans ses veines à Gstaad. Comment ? En sortant une volée rétro complètement dingue et impossible à reprendre pour son adversaire Jozef Kovalík. De quoi s’offrir le hamburger le plus cher du monde en guise de récompense, qui se trouve aux Pays-Bas. La recette de ce sandwich de luxe, coûtant 5 000 euros ? Bœuf Wagyu, crabe royal, jambon bellota, truffe blanche, caviar beluga, pickles de tomate et concombre, sauce barbecue au scotch, mayonnaise au safran. Impossible à imiter… comme le geste du tennisman français.
 

Mardi 20 juillet

« Félicitations, espèce de fou. Tu étais l’un de mes modèles, et c’était incroyable de jouer contre toi. Tu mérites vraiment d’entrer dans le Hall of Fame, tu es une légende et je suis simplement heureux pour toi. » Signé Andy Roddick à l’attention de Goran Ivanišević, introduit au célèbre musée de Newport. Félix Auger-Aliassime n’a pas – encore - cette reconnaissance. Au contraire : sur une publication parue sur Internet, le comité olympique canadien le fait apparaître en photo comme s’il était… gaucher. Une petite boulette du graphiste, moins talentueux que celui du tout premier pont en acier entièrement conçu par une imprimante 3D et inauguré à Amsterdam.
 

 

Mercredi 21 juillet 

FAA gaucher ? Dominic Thiem le devient aussi par obligation, mais avec son accord cette fois : blessé au poignet droit depuis belle lurette, l’Autrichien reprend la raquette avec sa mauvaise main. Pourvu que son rétablissement s’effectue désormais à la vitesse du Japon, qui vient de battre son propre record de rapidité pour un transfert Internet via fibre optique. 319 téraoctets par seconde, ça vous parle ?

Post instagram Dominic thiem


Jeudi 22 juillet

Le saviez-vous ? Vous pouvez maintenant vous faire refuser une location d’hébergement de vacances parce que vous êtes… vacciné. C’est en tout cas la mésaventure arrivée dans la région de Victoria à Steve Carey et sa compagne, qui ont toutefois vu l’hôte Airbnb se faire suspendre de la plateforme. Le vaccin, Novak Djokovic n’y est lui non plus pas favorable à 100 % mais préfère éviter le débat en se prêtant à une séance de grand écart avec les gymnastes belges Maellyse Brassart et Nina Derwael. L’homme élastique, jusqu’au bout.
 

Post instagram NinaDerwael

Vendredi 23 juillet


C’est beau, c’est chaud, c’est intense. Lors de la cérémonie d’ouverture, Naomi Osaka allume la flamme olympique des Jeux de Tokyo. Un peu plus à l’Ouest, et juste avant de se poser devant les exploits des athlètes, un professeur sud-coréen invente des toilettes écoresponsables transformant les excréments en énergie et débloquant des sous en cryptomonnaie à chaque utilisation par les étudiants. Lesquels peuvent alors se faire plaisir au self, et revenir au cabinet 2.0 après la digestion. Cercle vertueux.
 

 

Samedi 24 juillet


Il s’appelle Leonid Stanislavskyi, il a 97 ans et il vient d’être élu joueur de tennis le plus vieux au monde. Qui pour concurrencer cet Ukrainien, qui rêve de défier Roger Federer ? Pas Galip Öztürk et sa femme Kristina, couple turc trop occupé avec ses vingt bébés nés en l’espace… d’une seule année, grâce à l’aide de mères porteuses. Sûrement un successeur de Marsel Ilhan, dans le lot.

Dimanche 25 juillet

Il n’y a pas que les JO dans la vie, il y a le reste aussi ! Des champions sont ainsi couronnés à Los Cabos, où Cameron Norrie s'offre son premier titre ATP contre Brandon Nakashima (après trois finales perdues en 2021 !), où Casper Ruud éteint le beau parcours d’Hugo Gaston à Gstaad, ou encore à Nantes, où un voleur de vélo revend la bicyclette récupérée illégalement à… son propriétaire. Comme quoi, pas forcément besoin des Jeux pour observer des exploits !