We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé de l’actualité tennis de la semaine écoulée, sur les courts mais aussi en dehors. Une semaine où Sinner s’est offert le premier tournoi du circuit ATP de sa carrière, Max Biaggi des records de vitesse, et Sabalenka, le tournoi de Linz.

Lundi 9 novembre

Question du début de semaine : qui va le plus vite entre Jonáš Forejtek, Daniil Medvedev et une Lamborghini ? Indices : le premier élimine Marin Čilić à 19 ans alors qu’il est classé 399e mondial, le deuxième double Roger Federer pour passer au quatrième rang mondial et le troisième permet à la police italienne de livrer un rein à un patient sans retard. Tout ça à 230 kilomètres/heure. Oui, ça va vite.



Mardi 10 novembre

Un jour, deux nouvelles. Une bonne, et une plus méchante. Félix Auger-Aliassime et Bianca Andreescu se chargent d’annoncer celle qui fait plaisir, en contribuant activement à la demande de don de la fédération canadienne de tennis. De son côté, McDonald’s s’occupe de la mauvaise en servant un sachet de frittes remplie de blattes à une cliente de Nice (sud de la France). Et bon appétit, bien sûr !

Mercredi 11 novembre

Un mercredi dans l’eau. Dans le Finistère (Bretagne), des surfeurs contournent le confinement pour aller jouer avec les (deuxièmes) vagues grâce à des certificats médicaux indiquant que « la pratique d’un sport nautique est nécessaire pour conserver un bon équilibre psychologique ». Même chose à Héraklion (Grèce), où Petros Tsitsipás (frère de Stéfanos) doit s’entraîner sur un court inondé durant un tournoi ITF 15k. Attention à la marée.

 

Jeudi 12 novembre

« Elle ne pouvait pas s'échauffer, avant la finale. À chaque fois qu'elle frappait un coup droit, elle pleurait. Si tu ne peux pas t'échauffer, tu ne peux pas jouer un match. Elle m'a dit : “Non, attends. Il faut que tu comprennes bien, je ne peux pas m'échauffer mais je peux jouer et je vais y aller.” J'étais très surpris et je n'ai absolument rien vu durant la finale, elle n'a rien montré. » Selon son entraîneur Emmanuel Planque, Fiona Ferro a donc remporté le titre à Palerme au mois d’août avec une côte fêlée. Fêlé, le dénommé Max Biaggi l’est également puisqu’il bat le record du monde de vitesse à moto électrique sur une piste d’aéroport. 408 km/h, c’est presque le double de la Lamborghini.

Vendredi 13 novembre

À croire qu’il est déjà un modèle, à seulement vingt ans. Car après être devenu le plus jeune joueur à atteindre une finale ATP (à Stuttgart en juin 2019, à 18 ans et dix mois), Félix Auger-Aliassime voit Jannik Sinner tenter de l’imiter. Malheureusement pour l’Italien qui se qualifie pour la dernière marche à Sofia, il a déjà soufflé sa 19e bougie en août dernier. Deuxième monstre de précocité derrière le Canadien, donc. Encore plus incroyable, une certaine Sabrina qui compte se pacser en Haute-Loire se rend compte qu’elle ne peut pas… vu qu’elle est déjà mariée avec son beau-frère, selon son acte de mariage ! L’explication ? La mairie s’est trompée d’identité à l’époque de l’union, confondant Sabrina avec sa sœur jumelle. Ça, c’est un beau revers !

Samedi 14 novembre

On ne sait pas encore si Sinner deviendra aussi grand que cet alligator géant, aperçu en Floride sur un terrain de golf. Toujours est-il qu’il soulève le premier véritable trophée de sa carrière à Sofia, après son sacre lors du Next Generation ATP Finals, et qu’il est le premier homme né après 2000 à s’offrir ce genre de récompense. C’est dire son appétit de crocodile, et son ambition de reptile. Ça vaut bien une célébration « ronaldesque » by Novak Djokovic.

Dimanche 15 novembre

Instant dominical oblige, le diocèse de Cahors (Occitanie) lance des pèlerinages à domicile avec des kits de prière. Pas intéressant aux yeux d’Aryna Sabalenka, qui n’a pas besoin de réclamer une coupe à un quelconque Dieu pour la lever vers le ciel à Linz. Parce que la déesse WTA, c’est bel et bien elle.