Djokovic, le colosse de Rome

21 sept. 2020 à 16:30:00

Interrompu accidentellement dans sa course à l'invincibilité à l'US Open, Novak Djokovic a remis les pendules à l'heure en s'imposant sans être étincelant en finale du Masters 1000 de Rome face à Diego Schwartzman 7-5 6-3.

Contrat rempli pour Novak Djokovic à Rome. Chassé brusquement d'un US Open qui lui tendait les bras en l'absence de ses principaux concurrents Rafael Nadal et sa bête noire Stanislas Wawrinka (Roger Federer étant blessé) sur un jet de balle malencontreux, critiqué pour son comportement, le Djoker était en opération reconquête, en même temps qu'il faisait son retour sur l'ocre européen dans la magnifique enceinte du Foro Italico de Rome.

Matchs accrochés

Si sa semaine romaine ne restera pas dans les annales, avec une majorité de matchs accrochés face à des seconds couteaux (Krajinovic, Koepfer, Ruud) tout comme cette finale face à Diego Schwartzman, le numéro 1 mondial aura montré à quel point il était solide et savait puiser dans ses réserves mentales quand une rencontre ne tournait pas en sa faveur. Le 1er set de cette finale de Rome 2020 en est la parfaite illustration. Rouillé, déréglé, Nole est rapidement mené de deux breaks et 3-0 par l'Argentin, qui joue le tennis de sa vie lors de cette semaine en forme de Dolce vita pour lui.

Plus belle performance de sa carrière

Vainqueur magnifique d'un affrontement qui ne l'était pas moins face à Denis Shapovalov en demi-finale, le joueur d'1m70 a réalisé la plus belle performance de sa carrière en sortant un Rafael Nadal qui faisait son grand retour en quart (6-2 7-5). Alors qu'on se prend à l'imaginer réaliser la très rare performance de battre Nadal ET Djokovic dans un même tournoi, c'est là qu'on assiste au réveil du Djoker qui, s'il n'a pas réussi à faire interrompre le jeu pour quelques goutes de pluie, a rappelé qui il était en se montrant implacable dans les moments capitaux, pour finalement empocher un très beau 1er set 7-5 en 1h10.

Nouveau record

Avec un niveau de jeu en dents de scie et battu au petit jeu des échanges à rallonge par son adversaire du jour, Novak Djokovic perdait son service d'entrée de deuxième set. Mais, moins performant au service que lors du 1er acte, Diego Schwartzman finissait par baisser la garde pour voir finalement le Numéro 1 mondial s'imposer en deux manches très disputées. L'occasion pour le Djoker d'établir un nouveau record en même temps qu'il soulèvait son 5ème trophée à Rome avec un 36ème titre en Masters 1000, faisant de lui le joueur le plus titré de la catégorie devant Rafael Nadal. Colossal !

Halep sans jouer (ou presque)

Chez les dames, la finale n'a malheureusement jamais vraiment démarré puisque, après un 1er set remporté par Simona Halep 6-0, la tenante du titre Karolina Pliskova a été contrainte d'abandonner en raison d'une blessure à la cuisse gauche.

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus