L'actu tennis (mais pas que) de la semaine : Paire à l'apéro et éléphants ivres

24 mars 2020 à 08:56:00

We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé des actualités tennis de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Une semaine où le coronavirus dicte le tempo de la vie quotidienne et du calendrier de la saison tennis. Featuring une bière de Benoit Paire, des éléphants ivres et un chien en peluche promené en laisse. Une belle semaine.

Lundi 16 mars

Que le tennis se fasse manger pour une durée indéterminée, ce n’est qu’une question de temps. En attendant, le coronavirus grignote les tournois féminins de Stuttgart, Istanbul et Prague. Pour détendre l’atmosphère, Bianca Andreescu propose un petit concours de dons à tous ceux qui restent bien chez eux. Avec, à la clé, une raquette pour le vainqueur et de l’argent pour la lutte contre le COVID-19. À Bâle, un Suisse préfère bruyamment faire l’amour à une voiture dans la rue. Chacun son truc.


Mardi 17 mars

Johanna Konta est ravie de passer du temps avec son chien en période de confinement. Rafael Nadal garde la positive attitude malgré le report de son Roland-Garros à fin septembre prochain. « Salut à tous. Je suis bien à la maison, je fais des exercices physiques et je respecte les recommandations des autorités. J'espère que vous allez bien, et que vous restez tous à la maison », encourage l’Espagnol. Pas la même forme physique, en revanche, du côté de Bernard Tomic : « J'ai commencé à me sentir mal. J'étais essoufflé, mon système immunitaire était faible et épuisé. Je suis actuellement à Miami et isolé de tout le monde, comme ce qui est conseillé. Je n'ai pas encore été testé pour le Covid-19, mais j'ai tous les symptômes, explique celui qui est placé en quarantaine. Je ne sais pas combien de temps je serai isolé, ou quand je pourrai être testé. » Courage, ça va passer ! Courage, ça va passer, suite et fin : les hommes avec un petit pénis (quatorze centimètres en érection maximum, pas un de plus) ont enfin leur propre site de rencontre !

Mercredi 18 mars

Quarantaine aussi pour Juan Martín del Potro, principe de précaution oblige en Argentine. De toute façon, et tandis qu’un Israélien rend une antiquité volée depuis quinze ans à un site archéologique de Jérusalem après avoir interprété l’épidémie comme un signe de fin du monde, l’ATP et WTA annoncent qu’il n’y aura plus de compétition avant le 7 juin au plus tôt. Du coup, Diego Schwartzman, Elina Svitolina ou encore Gaël Monfils montrent le bon exemple et en profitent pour participer au « Stay At Home Challenge ». Un défi lancé par les footballeurs sur les réseaux sociaux, et consistant à jongler avec du papier toilettes. Accepteront-ils celui de ce jeune homme, tout aussi inspiré ?

Jeudi 19 mars

« Je ne me plains pas, mais j'ai l'impression que la quarantaine serait beaucoup plus sympa avec un petit copain. » Perche lancée par Eugénie Bouchard. « Creasing. » Réponse signée Nick Kyrgios. Avant de se retrouver pour plus si affinités, les deux tourtereaux n’ont qu’une chose à faire hormis se laver les mains et réduire les contacts physiques : courir chacun un marathon sur leur balcon à leur domicile, comme cet habitant de Toulouse dénommé Elisha Nochomovitz! Résultats : plus de 6000 allers-retours, en six heures et 48 minutes… et un GPS qui n’a clairement pas suivi le rythme.

Vendredi 20 mars

L’histoire du jour, et sûrement même de la semaine. En balade dans ses plantations basées dans la province de Yunnan (Chine), un producteur de thé tombe soudain sur… quatorze éléphants endormis, dont la cause du sommeil prend en fait sa source dans leur état d’ébriété né de leur consommation de vin de maïs. Une anecdote qui redonne le sourire à Ashleigh Barty prête à défendre son titre des Internationaux de France,même en hiver : « Je n'ai pas parlé avec Guy Forget, mais je serai heureuse de jouer quelle que soit la date à laquelle le tournoi sera programmé. Je saisirai à deux mains toute occasion de jouer, mais je sais qu'ils se passent des choses plus importantes dans le monde en ce moment. » Un problème qu’il convient également de prendre à deux mains bien nettoyées, en démontrant sa patience au quotidien.

Samedi 21 mars 

Quatre hommes cloitrés à domicile jusqu’à nouvel ordre, quatre tactiques différentes pour apprécier cette nouvelle vie. Méthode numéro un, par Benoît Paire : se détendre, en s’accordant une petite pause bière. « En pleine séance d’abdos-gainage… Non, je rigole, se marre le Français sur Twitter, posé dans son canapé et breuvage entre les doigts. Santé, et restez chez vous. Méthode numéro deux, par un anonyme israélien : tester son drone, en l’utilisant pour sortir le chien. Méthode numéro trois, par Roger Federer : garder son calme, et assurer des messages de prévention. « Nous devons prendre la menace très au sérieux, lutter contre ce virus et il est important que nous nous aidions tous, rappelle le Suisse, tout de même plus à l’aise sur un court. Je me lave les mains plusieurs fois par jour, et je reste à la maison. Gardons une distance de deux mètres. » Méthode numéro quatre, par Karen Khachanov : emprunter le « Stay At Home Challenge » aux joueurs de foot, et le mettre au service du tennis. Malgré la casse…

Dimanche 22 mars

Quelle splendide idée ! Puisque le tennis réel doit patienter pour rouvrir ses portes, Nicolas Mahut sort un excellent tour de son sac en dégainant… du foot virtuel, sur console ! Avec ses deux fils et quelques-uns de ses confrères (Paire, Paul-Henri Mathieu, Lucas Pouille…) dont les présences restent à confirmer, le Français organise ainsi quatre tournois. Avec une première finale retransmise en direct, et dès lundi. Novak Djokovic n’y participera sans doute pas, mais ne sortira pas non plus de chez lui. La majorité de son temps libre est en effet consacré à la philosophie, comme ses quelques lignes sur Instagram l’attestent : « Tout est question de perspective. Nous vivons dans un monde moderne où tout s'accélère. Nous nous arrêtons rarement pour contempler nos vies. Nous ne pouvons pas être en bonne santé si notre monde ne l'est pas. Il est temps pour nous tous de nous réunir et de nous unir. Essayons de passer du temps de qualité avec notre famille à la maison, de profiter des petites choses de la vie, de rire, d'aimer et de consacrer du temps pour travailler sur nous-même. Priez, méditez, mangez sainement, jouez de la musique, chantez, dansez, lisez, écrivez, faites de l'exercice, dormez, entraînez vos cerveaux à avoir de bonnes pensées... En restant à la maison, nous ne contribuerons pas seulement, espérons-le, à ralentir la propagation du virus. Nous nous donnerons également la possibilité de nous attarder sur certaines émotions et certains programmes subconscients supprimés et ignorés. Nous ne faisons qu'un. Nous vivons tous dans le même monde. Traitez les gens et la nature comme vous le feriez pour vous. » Un message pas encore intégré par cet Espagnol, qui se promène dans les rues de Palencia avec… un chien en peluche tenu en laisse, en guise de bonne excuse. Allez, tout le monde chez soi !

 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus