Les Espagnols décrochent la Coupe Davis

24 nov. 2019 à 21:10:00

L’Espagne remporte la 6ème Coupe Davis de son histoire en s’imposant 2-0 en finale face au Canada, grâce à Roberto Bautista-Agut et un Rafael Nadal chaud bouillant à Madrid.

La 1ère Coupe Davis new-look jouée à Madrid est pour l’Espagne. Conclusion parfaite pour les organisateurs, qui devaient rêver secrètement de voir Rafael Nadal soulever le Saladier d’Argent au moment de boucler leur projet, même s’ils auraient sans doute préféré voir la finale se disputer face à la Serbie de Novak Djokovic.

Emmenée par un Rafael Nadal en mission toute la semaine, l’équipe d’Espagne, dont le dernier titre dans la compétition remonte à 2011, n’a jamais vraiment tremblé dans cette finale face aux néophytes canadiens (1ère finale pour eux), alors qu’elle est passé par deux fois grâce au double décisif, en quart de finale face à l’Argentine, puis en demie contre les Britanniques.

Bautista-Agut met l’Espagne sur les rails

Petite surprise au moment des nominations des joueurs à quelques heures de la finale de ce dimanche : le retour de Roberto Bautista-Agut. C’est la belle histoire de cette semaine de Coupe Davis : 3 jours après le décès de son père, le 9ème joueur mondial a tenu à retrouver les rangs de son équipe à la Caja Magica. Il fera face à Félix Auger-Aliassime, préservé toute la semaine suite à une cheville douloureuse.

Auteur tout en discrétion d’une des plus belles saisons de sa carrière, terminée à une jolie 9ème place mondiale, RBA à su faire parler son expérience et sa solidité pour arracher un 1er set au tie-break face au jeune « FAA », 7-3.
L’aîné de ce 1er simple profite de cet avantage pour mettre sa main sur le début du 2ème set, allant jusqu’à s’offrir une balle de 4-0… Avant de se faire débreaker par son jeune adversaire. Sauf que, sans doute sous pression d’une toute 1ère finale de Coupe Davis, Auger-Aliassime ne parvient pas à saisir l’opportunité de renverser la vapeur et finit par s’incliner 7-6 6-3. 

Nadal en mission

 

C’est donc à Rafael Nadal, grand monsieur de cette semaine de phase finale, qu’incombe la lourde tâche d’offrir le Saladier d’Argent à son pays face à Denis Shapovalov. Remonté à bloc devant son public, El Toro ne laisse aucun espoir au Canadien dans un 1er set dominé 6-3.
Dans le 2ème acte, le gaucher natif de Tel-Aviv s’accroche, réussit de bien jolis coups et parvient à pousser Nadal au tie-break. Mais comme souvent, El Toro est n’est jamais aussi fort que dans le money time. Gâchant un mini break d’entrée, « Shapo » tente tout et va jusqu’à sauver deux balles de Saladier, notamment grâce à un superbe passing en coup droit. Ceci n’était qu’un simple sursis avant un dénouement qui semble ineluctable. Sur service adverse, Rafa pousse son adversaire à la faute et s’écroule de joie.

Peaufinant un joli record de 29 victoires de suite en Coupe Davis, Rafael Nadal s’offre une 5ème Coupe Davis personnelle, la 6ème de son pays. Une bien belle fin de saison pour le N°1 mondial après un Masters décevant.  

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus