Medvedev, l'été indien

13 oct. 2019 à 13:02:00

Inarrêtable Medvedev ! Dans le forme de sa vie depuis le mois de juillet, le Russe a remporté son 2ème Masters 1000 d'affilée à Shanghai en dominant sans trembler Alexander Zverev 6-4 6-1.

L’été magnifique de Daniil Medvedev n’en finit plus. Alors que pour la plupart d’entre nous les tenues de plage ont été remisées au placard depuis un moment au profit des cirés et pantalons en velours côtelé automnaux, le dernier tube russe à la mode continue de surfer en chemise hawaïenne sur sa forme estivale depuis le début de la tournée américaine à Washington.

Avec Shanghai ce dimanche, le Numéro 4 mondial est depuis début fin juillet sur une série complètement ahurissante de six finales et trois titres sur les six derniers tournois disputés, dont deux Masters 1000 ! Niveau hit de l’été, on est plus sur un « Alexandrie, Alexandra » qui nous fait nous dandiner 40 ans après, que sur un « Yalakelo » que tout le monde a oublié une fois rentré du camping à la fin du mois d’aout !

Le tube de l'été

Pour remporter le Masters 1000 de Shanghai, le natif de Moscou a fait grimper son compteur à 9 victoires et 18 sets gagnés de suite, dont pas des moindres face à Fabio Fognini (vainqueur de Murray) et Stefanos Tsitsipas (tombeur de Djokovic).

L’Allemand, de retour en bonne forme et bourreau de Federer en quarts de finale, allait-il être en mesure de mettre fin à la folle course du Russe volant ? Le 1er set de la finale de l’ultime tournoi de la tournée asiatique 2019 est équilibré : un break partout pour se neutraliser à 3-3, puis deux double fautes de Zverev à 4-5 qui offre le 1er acte à Medvedev.

Victoire clinique

Plus solide dans sa tête et dans son jeu, Daniil Medvedev profite de l'aubaine pour accélérer, écartant une balle de break d’entrée de 2ème manche, pour ensuite s’envoler, ne laissant qu’un petit jeu à Zverev. Affaire conclue 6-4 6-1 en 1h14, circulez il n’y a rien à voir !

Victoire clinique du dernier finaliste de l’US Open, tellement froid qu’il n’a même pas daigné véritablement célébrer l’un de ses plus beaux titres en carrière. Le signe que ce Masters 1000 de Shanghai n’est qu’une simple étape dans l’ascension du Russe de 23 ans ? Une chose est sûre, Daniil sera un sacré client à Bercy et au Masters de Londres. 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus