Une opération historique pour faire perdurer la légende

L'édition 2019 de Roland-Garros a été historique pour de nombreuses raisons. C'était la mise en service du nouveau court Philippe-Chatrier (en attendant son toit spectaculaire). Rafael Nadal y a soulevé sa 12e Coupe des Mousquetaires. Le court Simonne-Mathieu a été inauguré. Et - détail qui aura peut-être échappé à certains - , le légendaire court n°1 a vécu son dernier tournoi, puisqu’il a été rasé à l’issue des Internationaux de France. 

Construit en 1980, tous les grands noms du tennis ont foulé un jour la terre battue de ce court. On se souviendra notamment de Kuerten y battant Muster en 1997, Rafael Nadal y faisant ses grands débuts «  Roland-Garrossiens » en 2005, la remontada improbable de Mary Joe Fernandez sur Gabriela Sabatini en 1993, le short aux chevilles de Marat Safin face à Felix Mantilla en 2003, Richard Gasquet y remportant son titre juniors en 2002 face à Laurent Recouderc (6-0 6-0)... 

Bref, un court chargé d'histoire, qui a tiré sa révérence en raison d'un besoin d’espace supplémentaire pour le nouveau Philippe-Chatrier et son toit rétractable.

Chez BNP Paribas, nous avons saisi l'occasion d'assurer la pérennité d'un tel monument en transmettant son héritage aux générations actuelles et suivantes.

1000 objets créés à partir des éléments recyclés du Court N°1

En partenariat avec la Fédération Française de Tennis, nous avons décidé de faire perdurer la légende du court N°1, cette arène si caractéristique, de manière à ce que tous les exploits qui s’y sont déroulés restent dans les mémoires. Pour cela, nous avons créé la Collection Court n°1

Pour relever ce challenge, nous avons recyclé des éléments iconiques de ce court   : 

200 chaises ont été fabriquées à partir des sièges des gradins, 300 pochettes et 200 sacs créés avec les bâches de fond de court, et 500 sabliers remplis de la terre battue du court.

Des objets chargés d’histoire, des souvenirs qui n'ont pas de prix…

30  000 € reversés à l’association Fête Le Mur de Yannick Noah

24h ont suffi pour écouler tout le stock. Un véritable coup gagnant  !

Face à cette incroyable demande des fans, nous avons donc relancé la production.

Les fonds récoltés par la vente de la collection ont été entièrement reversés à l’association Fête le Mur, parrainée par Yannick Noah, dont l’objectif est de favoriser l’insertion sociale des jeunes par le tennis. 

Tout un symbole.

Un projet éco-responsable réalisé grâce à des PME françaises

Pour offrir une seconde vie aux matériaux du court, c’est sur le savoir-faire artisanal de plusieurs PME françaises que nous nous sommes appuyés. Bilum a créé les sacs et les pochettes à partir des bâches de fond de court, 

Kataba a transformé les sièges des tribunes en chaises design. Et Weematch a assemblé puis rempli les sabliers de terre battue avec l’aide de l’ESAT des Beaux Arts de Paris.

Un véritable travail d’équipe.

Merci aux fans, partenaires, parrains et associations. 

Grâce à vous, l’histoire du court n°1 sera éternelle !