L'actu tennis (mais pas que) de la semaine : Clijsters et teint orange.

17 sept. 2019 à 02:46:00

We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé des actualités tennis de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Avec des retours fracassants (Kim Clijsters bon sang !), des vacances, de la mode, un bébé, des balles oranges et un visage de la même couleur.

Lundi 9 septembre

Sans aucun tournoi ATP après l’US Open, cette semaine est traditionnellement dévolue à la préparation de la demi-finale de Coupe Davis. C’est donc relâche pour de nombreux joueurs et l’occasion pour certains de panser leurs plaies. Kevin Anderson annonce mettre fin à sa saison et pourrait être imité par Novak Djokovic, pas loin d’une opération de l’épaule gauche. Chez les filles en revanche, ça joue avec trois tournois en Asie : Zhenzhou, Nanchang et Hiroshima. Au classement, Barty repasse numéro 1 mondiale et Andreescu monte au cinquième rang, très loin devant Eugénie Bouchard, occupée à faire des mamours avec son nouveau boyfrienden Floride, épargnée par l’ouragan Dorian.



 

Mardi 10 septembre

Après son sacre, Rafael Nadal n’a pas traîné à New-York et profite d’un peu de vacances bien méritées en Espagne. Fognini se repose aussi, mais s’entretient tout de même physiquement sur la plage. Quant à Grigor Dimitrov et Serena Williams, c’est l’heure de la fashion week ! Pendant ce temps, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes : une Indienne de 73 ans accouche de jumelles, une Américaine prend l’avion avec son cheval miniature et un Egyptien se fait retirer vingt cuillères, quatre fourchettes, sept brosses à dent et une bague en or de son intestin. Un sac-à-dos n’est-il pas plus pratique pour transporter ses affaires ?







Mercredi 11 septembre

« Dans les vestiaires, j'ai dû aider Rafa à enfiler un pantalon, car il avait des crampes. Ce sont des moments physiquement et émotionnellement inoubliables. »  Carlos Moya, l’entraîneur de Nadal est formel : son champion était cuit de chez cuit après son affrontement face à Daniil Medvedev en finale de l’US Open. Plus frais, Benoît Paire annonce la fin de ses congés et son retour à l’entraînement. Mais le grand événement sportif du jour se passe en Chine avec l’élimination de la Team USA, invaincue depuis 2006, en quart de finale de la Coupe du monde de basket, battus par la France. De quoi réjouir l’ancien vainqueur de Roland Garros Yannick Noah, qui prend du bon temps avec son basketteur de fils. Bref, une journée tranquille jusqu’à ce que la robe portée par Melania Trump lors des commémorations du 11 septembre 2001 fasse polémique. Les coutures rappelleraient apparemment la silhouette d’un avion s’écrasant sur une tour... Si Melania avait choisi les services de la styliste de Serena Williams, elle se serait évitée tout ce bazar.



Jeudi 12 septembre

Kim Clijsters est de retour ! Incroyable mais vrai : retirée des circuits après 7 ans d’absence pour élever ses enfants, la Belge reprendra la compétition la saison prochaine. Une grande nouvelle pour le tennis féminin qui en éclipse une autre, plus d’actualité : le tournoi de Hong-Kong, prévu en octobre, est reporté en raison des événements qui secouent la ville depuis de longues semaines. Les annonces se bousculent en ce 12 septembre avec un autre grand retour très attendu et confirmé : celui d’Andy Murray, en simple, au tournoi de Shanghai à partir du 7 octobre ! Qui a dit que cette semaine de tennis devait être creuse ? Certainement pas Naomi Osaka qui, en pleines vacances amoureuses, prévient de sa séparation avec son entraîneur Jermaine Jenkins.



Vendredi 13 septembre

Wowowow ! 24 heures après Kim Clijsters, Tatiana Golovin annonce elle-aussi son grand retour sur les courts. L’ancienne n°12 mondiale, retraité depuis 2008 et une blessure au dos, s’était reconvertie comme consultante pour la télé française. Les nouvelles ne sont pas finies : Simona Halep reprend sa collaboration avec son coach Darren Cahill. Avec toutes ces émotions tennistiques, on en oublierait presque le reste de l’actualité : Greta Thunberg manifeste devant la Maison Blanche, Donald Trump accuse les ampoules basse consommation de lui donner un teint orange, les archéologues font de belles découvertes en Amazonie et les basketteurs français s’inclinent contre l’Argentine en demi-finale du Mondial. Tout ça pour ça… Les Sud-Américains affronteront les Espagnols en finale dimanche.



Samedi 14 septembre

Allez, encore un retour et encore une bonne nouvelle : Juan Martin Del Potro retape dans la balle, dix ans jour pour jour après le plus beau sacre de sa carrière à Flushing Meadows. Opéré d’un genou en juin, l’Argentin a prévu de revenir en compétition à Stockholm début octobre. Gérard Piqué, lui, espère voir Roger Federer participer à la nouvelle version de la Coupe Davis que lui et son entreprise d’événementiel ont concoctée. En attendant, le Suisse va faire équipe la semaine prochaine avec Nadal, Thiem, Zverev, Tsitsipas et Fognini à la Laver Cup, dans un duel Europe contre reste du monde a priori déséquilibré (l’autre sélection étant composée d’Isner, Raonic, Kyrgios, Fritz, Shapovalov et Sock). En parlant de déséquilibré, un Anglais reconnaît avoir eu une relation sexuelle avec un cône de chantier. Bon, il était ivre… Autre histoire alcoolisée, un Français est reconnu coupable d’avoir emprunté la voiture des policiers qui le poursuivaient et d’avoir allumé la sirène et le mégaphone du véhicule pour les insulter. Audacieux.



Dimanche 15 septembre

Les gagnantes des tournois féminins de la semaine sont : Karolina Pliskova, Rebecca Peterson et Nao Hibino, respectivement titrées à Zhengzhou, Nanchang et Hiroshima. Nadal, lui, rend hommage à Daniil Medvedev, qu’il a affronté en finale à l’US Open et qu’il qualifie de « meilleur joueur de sa génération ». Une nouvelle génération dont fait également partie son compatriote Karen Khachanov, heureux papa pour la première fois. Quant à maman Judy Murray, elle a partagé sur Twitter une vidéo de son fils Andy, alors âgé de 17 ans et qui avoue rêver de devenir numéro 1 mondial. Bravo champion, tu l’as fait ! Et bravo aussi aux Espagnols, sacrés pour la deuxième fois champions du monde de basket après avoir survolé leur finale face aux Argentins.



 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus