De graves déconvenues!

24 janv. 2012 à 12:46:13

De graves déconvenues!
Nishikori qui sort Tsonga! Un désastre, tout simplement. Ce genre de contre-performance ne devrait pas arriver au 6e joueur mondial. Il ne devrait pas être mis en difficulté avant les quarts de finale d'un Grand...
Nishikori qui sort Tsonga! Un désastre, tout simplement. Ce genre de contre-performance ne devrait pas arriver au 6e joueur mondial. Il ne devrait pas être mis en difficulté avant les quarts de finale d'un Grand Chelem. Et pourtant. Cela fait deux ans maintenant que Jo ne passe pas plus de trois tours à Melbourne. L'an passé, il s’inclinait face à Dolgopolov au 3e tour ; cette année, il sort face à Nishikori en huitième. Des commentaires et analyses des médias sur la défaite de Jo, on retiendra surtout qu'il « faisait chaud ». La belle affaire. Dommage que Jo ne se soit pas installé un mini système de climatisation intégré à la visière de la casquette de manière à rester toujours frais et pimpant comme notre ami Kei. Y a pas à dire, technologiquement, ils sont devant les Japonais ! Il faut arrêter. Vous pensez que Nishikori avait froid? Qu'un micro-système dépressif se déplaçait au-dessus de sa tête pendant le match, lui permettant de rester dans une bulle climatisée à 19°? Non. Le Japonais avait chaud, lui aussi. J'ai aussi entendu dire que la chaleur était plus dure à gérer pour un gros gabarit comme Jo. Je veux bien. Mais dans ce cas, pourquoi Andy Murray, qui n’est pas une tige de foin non plus, supporte la chaleur, lui ? Ça doit venir de ses origines écossaises, qui l’ont définitivement vacciné contre les grosses chaleurs. L’habitude quoi… Et si c’était, plus sérieusement, les périodes qu’il « s’inflige » en Floride, deux fois par saison, pour habituer son métabolisme aux chaleurs intenses ? Et ils font quoi pendant ce temps là, nos champions? Ils s'entrainent dur, oui, mais sur des courts couverts, en Suisse ou à Roland-Garros. Surtout ne pas se faire trop mal, on risquerait de devenir trop fort. Et puis vous me direz, tant qu'on mange des Kinders Bueno, c'est que du bonus. Non messieurs! Il faut se remettre sur le droit chemin. Engagez un coach, arrêtez les exibs à deux balles, enfilez le bleu de travail et allez "au mastic" (comme dirait l'autre) ! Sinon, vous allez vers de graves déconvenues!

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus