Et si ils étaient 4 à Londres?

26 juil. 2011 à 09:51:37

Et si ils étaient 4 à Londres?
Avez-vous regardé le classement mondial masculin? Djokovic premier, Nadal deuxième, Federer troisième. Descendez un peu, pas trop, là : à la 7e place Gaël Monfils, à la 11e Simon, 13e Gasquet et 16e Tsonga. Un joueur...
Avez-vous regardé le classement mondial masculin? Djokovic premier, Nadal deuxième, Federer troisième. Descendez un peu, pas trop, là : à la 7e place Gaël Monfils, à la 11e Simon, 13e Gasquet et 16e Tsonga. Un joueur sur cinq du top 20 est français. Belle stat ! On peu donc espérer, pourquoi pas, les voir tous les quatre à Londres en fin d'année pour le Masters. Etudions les cas un par un par ordre décroissant : Gaël Monfils, aujourd'hui le mieux classé des Français, pointe à la 7e place mondiale. Paradoxalement, c'est sans doute celui pour lequel la deuxième partie d'année sera la plus compliquée. Le Parisien devra mettre un gros coup de turbo pour défendre successivement son quart de finale à l'US Open, sa place en finale à Tokyo, sa victoire à Montpellier et sa finale au BNP Paribas Masters. Pas simple, surtout sans entraîneur. Rappelons que Monfils et Rasheed ne forment plus un « team » et que Gaël est désormais « entraîné » par le vrai-faux Mourinho des courts de tennis, Patrick Chamagne. Pour Gilles Simon, l'avenir proche paraît plus simple. A part sa victoire à Metz et sa demie à Valence, « Gillou » n'a pas grand chose à défendre surtout dans les « gros » tournois comme Montréal, Cincinnati, l'US Open, Shanghai et le BNP Paribas Masters. Le niçois est aujourd'hui 11e, à seulement 540 points de son pote Monfils. Le troisième postulant tricolore à une place dans les le top 8 à la fin de l'année, et à mes yeux favori, c’est Richard Gasquet. Le 13e joueur mondial, comptant juste 50 points de plus que Simon, rejoue bien, même très bien. Visiblement, sa double collaboration avec Riccardo Piatti et Sébastien Grosjean lui fait le plus grand bien. On a vraiment le sentiment que l'épisode du contrôle positif à Miami est de l'histoire ancienne. A New York, Gasquet devra défendre un huitième de finale, mais sinon l'horizon est grand ouvert pour les quatre mois à venir et le Sérignanais pourrait bien en profiter pour égaler, voir améliorer son meilleur classement de 7e mondial d'il y a 4 ans presque jour pour jour. Le dernier prétendant à une place parmi les maîtres de cette fin d'année est Jo-Wilfried Tsonga. Classé 16e mondial, Jo a tout de même un peu plus de chemin à couvrir. Le Manceau est à 525 points de la 8e place de Tomas Berdych. Mais tout comme Gasquet, « Jo » n'a pas grand chose à défendre. Un quart de finale à Shangai et une demie à Montpellier et basta. C'est donc plus que jouable. Depuis 1970, il n'y a jamais eu plus de deux Français au Masters. C’est arrivé deux fois : en 1986 avec Noah et Leconte et en 2008 avec Tsonga et Simon. Nos bleus du moment sont très forts et pourraient bien battre le record de participants français au Masters. Pour ça, il va falloir claquer des bons résultats sur la deuxième moitié de l'année. Mais au vue des surfaces à venir et des joueurs en question, ça peut le faire.

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus