CA VA MIEUX EN LE DISANT

12 juil. 2011 à 10:34:57

CA VA MIEUX EN LE DISANT
Je ne sais pas si vous avez suivi, mais en plein milieu de la Coupe Davis, le week-end dernier, s'est incrustée dans la presse une petite interview discrète de Gaël Monfils et Patrick Chamagne évoquant la ...
Je ne sais pas si vous avez suivi, mais en plein milieu de la Coupe Davis, le week-end dernier, s'est incrustée dans la presse une petite interview discrète de Gaël Monfils et Patrick Chamagne évoquant la collaboration toute neuve. Et donc la mise à l’écart de Roger Rasheed. Drôle de timing tout de même pour communiquer sur un divorce. Car ça en est un. Pour mieux comprendre, tentons de décrypter l'interview. A la question « pourquoi changez-vous d'entraîneur », Monfils évoque des tensions et la nécessité de changement. Il conclue en affirmant qu’il avait annoncé la séparation « à Roger dans le courant de la semaine ». Le journaliste de l'Equipe lui rappelle alors que c'est Rasheed qui l'a « annoncé » et pas Monfils! Histoire de vérifier, je suis allé faire un tour sur le compte Twitter de Monfils, qui est un tweeteur fou : pas un mot, rien. Comme c'est étonnant pour quelqu'un qui dit bonne nuit et bonjour en ligne. Sur le compte de Rasheed, au contraire, on trouve : "After 3 years Gael & I believe it is the right time to part company, i enjoyed the challenge and wish Gael the best moving forward." (Après 3 ans Gaël et moi pensons qu'il est temps que nos chemins se séparent. J'ai pris du plaisir à relever le challenge et je souhaite le meilleur à Gaël pour la suite). Propre. Peut-être un tout petit peu trop court et sec pour une collaboration de trois ans. Et puis là, quelque chose de très étrange se passe dans l'interview. Patrick Chamagne, le nouveau skipper du team Monfils, sans qu'on lui ai posé la moindre question, précise qu'il n'a jamais essayé de « piquer » la place de Roger. Ça va mieux monsieur Chamagne ? Avez-vous l'esprit libéré après avoir fait cette confession? Moi je dis: pas très clair tout ça. C'est quand même extraordinaire qu'il se soit senti le besoin de préciser. Un peu de parano peut-être? Mais ça ne s’arrête pas là. Le journaliste, s'adressant cette fois-ci directement à Chamagne, l’interroge sur le challenge d’entraîneur qui l’attend.  Et là, comme par magie, c'est Monfils qui répond. Et puis arrive la question à 100 balles (de tennis) : « Patrick, avez-vous déjà coaché à haut niveau? ». Une question qui mérite d'être posée sachant que l'homme va « gérer », pour le numéro 7 mondial, l'aspect sportif d’un point de vue TECHNIQUE. Oui Gaël est n°7 mondial, son meilleur classement. Ce à quoi il répond, et là j'avoue que c'est ma phrase préférée : « j'ai préparé Leconte pour la finale de la Coupe Davis en 1991 ». Ça c'est de la référence!! En gros si Leconte bat Sampras à Lyon, c'est grâce à l'ami Chamagne. Ouais. Pas sûr d'être convaincu. Si vous voulez mon avis, Monfils est en train de commettre une énorme erreur. Que Rasheed l'ait quitté, il n'y peut rien. Par contre, qu'il ne reprenne pas un coach très sérieux, ça peut-être préjudiciable pour sa carrière. Rasheed lui imposait un régime de rigueur, car il avait compris qu'il n'y avait que ça pour contrer le train de vie « original » que mène « la monf ». Pas sûr que « Pat » puisse en faire autant. Au fait, ne vous inquiétez pas pour Rasheed, il s'est bien remis de son « licenciement », on devrait rapidement le retrouver dans la loge joueur du clan Murray...

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus