We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors, jour après jour. Une semaine faite d’un Thiem vainqueur, de forfaits, d’oiseaux tueurs et de perroquets dealers.

Lundi 22 avril

Pas de changement dans le Top 20 du classement WTA, un seul dans le Top 10 de l’ATP où Kevin Anderson double Kei Nishikori en sixième position. Fabio Fognini pointe par ailleurs au douzième rang et Dušan Lajovi? au 24e après avoir gagné 24 places. Sinon, l’actualité un peu fade de ce début de semaine nous apprend qu’un habitant de Floride de 75 ans nommé Marvin Hajos est décédé, à la suite de l’attaque de son casoar à casque. Attention, oiseau méchant.


Mardi 23 avril

Une véritable hécatombe. Alors que Lajovi? déclare forfait à Budapest, Simona Halep en fait de même pour le tournoi de Stuttgart. Des blessures qui devraient les empêcher d’imiter René Casselly, cet acrobate allemand filmé en train de réaliser, propulsé par un éléphant, des dunks. Et même quand les gros sont là, certains font seulement acte de présence. En témoignent les défaites respectives de David Goffin et Alexander Zverev à Barcelone, contre Jan-Lennard Struff (3-5, 7-6) et Nicolas Jarry (6-3, 5-7, 6-7). Heureusement, Nishikori fait mentir cette réalité espagnole en battant Taylor Fritz (7-5, 6-2) pour son premier succès après trois revers d’affilée. Il était temps.

Mercredi 24 avril

Petite révolution dans le monde du tennis : organisé depuis 2009 à Londres, le Masters sera délocalisé à Turin entre 2021 et 2025. Fognini, qui doit officialiser son absence pour Barcelone, aura-t-il l’honneur de participer à cette difficile compétition d’ici là ? Ou préférera-t-il se recycler dans la culture de cannabis, comme la surprenante bonne soeur américaine de soixante ans, Christine Meeusen, qui s’est mise à vendre des produits au CBD ?


Jeudi 25 avril

C’était devenu un classique. Mais hélas, le temps passe et cette confrontation ne sera certainement plus jamais observée. Le David Ferrer-Rafael Nadal de Barcelone a tourné à l’avantage du second (3-6, 3-6), et le premier n’est vraiment plus très loin de la retraite. Pour se consoler, l’Espagnol pourra adopter ce perroquet trouvé par les autorités brésiliennes et dressé pour prévenir des dealers de drogues de l’arrivée des gendarmes en criant « Maman, la police ! » Étonnant ? Pas autant que les éliminations coup sur coup de Grigor Dimitrov (2-6, 6-4, 7-6 pour le lucky loser Nicolas Jarry), de Marin ?ili?  (5-7, 7-6, 7-6 en faveur de Pablo Cuevas) et de Stéfanos Tsitsipás (défait 4-6, 6-3, 2-6 par Struff). Chez les femmes, Victoria Azarenka sort Karolína Plíšková (4-6, 6-3, 6-4) tandis que Naomi Osaka s’assure la place de numéro une mondiale pour une semaine supplémentaire en écartant Su-Wei Hsieh (6-4, 6-3). En toute tranquillité.

Vendredi 26 avril

Il s’appelle Jean-Jacques Savin, il a déjà soufflé 72 bougies dans sa vie et voilà quatre mois qu’il traverse l’Atlantique à bord… d’un tonneau. Joli exploit qui s’achève, pour le Français. Sa compatriote Kristina Mladenovic, elle, est moins en réussite puisqu’elle s’incline en quarts de finale d’Istanbul au profit de Petra Marti? (6-7, 6-4, 6-7). Au moins a-t-elle pu se battre jusqu’au bout, à l’inverse d’une Viktoria Azarenka qui abandonne à Stuttgart devant Anett Kontaveit. Comme Osaka, qui fait l’impasse sur sa demi-finale. C’est la période des blessures, ou quoi ?

Samedi 27 avril

Roulement de tambour pour les finales dominicales : Filip Krajinovi?-Matteo Berrettini à Budapest, Kontaveit-Petra Kvitová à Stuttgart, Petra Marti?-Markéta Vondroušová à Istanbul et… Daniil Medevedev-Dominic Thiem à Barcelone. Car oui, Nadal s’est fait exploser en Catalogne par l’Autrichien (6-4, 6-4). Deuxième tournoi sur terre battue perdu pour le roi de l’ocre. De quoi aller se réfugier dans les bras de Satan, qui a désormais sa propre église reconnue dans le Massachusetts ? Attends au moins ta 666e défaite, Rafa.

Dimanche 28 avril

Berrettini, Thiem, Kvitová et Marti? : voilà les heureux élus de la semaine dans l’univers de la petite balle jaune. Dans le monde animalier, c’est en revanche une chèvre naine de New York qui fait la bonne affaire en étant sauvé par la police après avoir été retrouvé en pleurs. Sèche tes larmes, c’est fini…