Tu sais que tu pratiquais le tennis sur console de jeu quand…

3 oct. 2012 à 09:59:55

Tu sais que tu pratiquais le tennis sur console de jeu quand…
 Aux bornes d’arcade ou derrière ta Dreamcast, tu as vibré pour Patrick Rafter et Cédric Pioline. Joueur polyvalent, tu plonges sur n’importe quelle surface et tu te relèves sans sourciller. Toi, tu étais un puriste...

 Aux bornes d’arcade ou derrière ta Dreamcast, tu as vibré pour Patrick Rafter et Cédric Pioline. Joueur polyvalent, tu plonges sur n’importe quelle surface et tu te relèves sans sourciller. Toi, tu étais un puriste du tennis en salon.

  …tu fais des amorties dans le filet. ...t’as gagné tous les tournois du Grand Chelem mais personne ne parle de toi. …tu fréquentes ce bistrot un peu pourri où il pleut des ballons de rouge dès 9h du matin juste parce qu’il y a une borne d’arcade tennis qui jouxte celle de football. …d’ailleurs, le propriétaire du troquet te doit une quantité de pièces de 10 Francs. Bah ouais, fallait bien que tu finisses le jeu, quand même. …tu te rends compte que quand ton entraîneur te vantait les mérites de "l'essuie-glace", c'est certainement parce qu'il a joué un certain nombre d'heures à la console. …tu connais le World tour. …tu as déjà été 300ème mondial, puis premier. Le tout en une semaine (et beaucoup de nuits). …tu as déjà servi pour faire tomber des quilles de bowling. Et tu trouves ça tout à faire normal. …tu as déjà essayé d’abattre un tank vert et un tank rouge en mettant des smashs. Ça aussi, tu trouves ça normal. …le personnage que tu crées, c'est tout pour le style. Et bien sûr, le revers à une main en fait partie. …tu as déjà dit à un pote qui vient de te battre : « C’est normal, j’ai joué un jeu plus en haut ». …tu es dégoûté quand ta barre de service n’est pas rouge et qu’elle n’affiche pas « max ». …tu étais émerveillé de pouvoir choisir entre huit joueurs du circuit. Oui, huit, parce que tu n’as jamais osé prendre une fille. …tu as déjà choisi ton court en te baladant sur un planisphère géant. …d’ailleurs, tu as joué à Melbourne, Australie, Paris, France, mais aussi sur des terrains étranges, à damier vert et bleu. …tu rigoles quand on se moque du palmarès de Tim Henman. Toi, avec lui, tu as tout gagné. Même Roland Garros. …ça t'agace qu'on parle de Federer, Nadal et Djokovic. Le meilleur joueur de l'histoire, c'est toi. Bah oui, tu as tout gagné. Et plusieurs fois, hein. …tu as déjà mis des coups droits dans une sorte de tapis roulant où étaient positionnés des plateaux, des gros trucs en plastique et des sacs de tennis. …tu as déjà travaillé ton jeu de jambes en esquivant des balles de tennis géantes. ...il t’est arrivé de combattre une armée de robots lanceurs de balles. …l’été, à la plage, tu te mets deux traits de crème solaire sur les pommettes. Comme Patrick Rafter, le meilleur joueur du jeu à l’époque. …Kohlschreiber ? Wawrinka ? Federer ? Non, ton revers préféré du tennis, c’est Thomas Enqvist. …tu n’as jamais compris pourquoi ton meilleur pote prenait Carlos Moya. Par contre, t’étais bien content quand tu le battais à chaque fois dans votre défi « celui qui perd prend une cuillère de moutarde ». …tu as déjà joué des Magnus Norman vs Ievgueni Kafelnikov. …tu as aussi joué un King vs Queen, entre les deux personnages cachés du jeu. …Powersmash 2 ou Tennis 2k2, ça te parle. …tu es un as du contre-pied. Bah oui, de toute façon, il n’y a que trois boutons dans le jeu, c’est donc le seul moyen de faire des points. …tu n’as jamais raté un smash. …tu plonges sur toutes les surfaces sans jamais te faire mal. …tu as déjà cru que tu avais sauvé un smash improbable, mais un petit « out » a fini par s’inscrire au milieu de l’écran. …ton jeu de tennis, c'est comme ta raquette: il est bien au chaud dans une étagère et tu le ressors dès qu'il y a un Grand Chelem.   Par Swann Borsellino  

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus