L'actu tennis (mais pas que) de la semaine : Schiavone championne et oiseaux cowboys

17 déc. 2019 à 04:52:00

We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé des actualités tennis de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Avec une Schiavone en bonne santé, des poissons pénis, une banane très chère et des oiseaux cowboys.

Lundi 9 décembre

Et l’athlète de l’année 2019 au Canada s’appelle… Bianca Andreescu ! Aucun joueur de tennis n’avait encore reçu ce prix honorifique, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme. « Je suis tellement reconnaissante pour cet honneur, s‘émeut la cinquième mondiale, qui n’a pas encore soufflé ses vingt bougies. Je ne m'y attendais pas, et être la première joueuse de tennis à gagner est encore plus surréaliste. » Surréaliste toujours, une banane scotchée à un mur avec un simple scotch par l’Italien Maurizian Cattelan est vendue 120 000 dollars à un Français… juste avant d’être mangée par un autre artiste, David Datuna. Y a-t-il moyen de récupérer la peau, au moins ?


Mardi 10 décembre

Tournoi Futures à Doha, premier tour des qualifications. Un étrange ukrainien dénommé Artem Bahmet fait le buzz, sur le court. Et pour cause : son niveau dramatique, ses services nullissimes et ses coups ratés attirent tous les regards. En 22 minutes, Krittin Koaykul colle deux bulles à cet amateur venu de nulle part. Pendant ce temps-là, Diane Parry s’assure la place de numéro un junior jusqu’à janvier et un distributeur de billets offre le double de la somme demandée à Marseille. Pas la peine d’y songer, le dysfonctionnement a déjà été réparé.

Mercredi 11 décembre

Et la joueuse de l’année WTA en 2019 s’appelle… Ashleigh Barty ! En même temps, aucune joueuse de tennis australienne n’avait squatté la première place du classement féminin depuis 1976 et Evonne Goolagong-Cawley. De son côté, Márcos Baghdatís devient entraîneur quelques mois seulement après avoir pris sa retraite et rejoint la bande d’Elina Svitolina. Actualité toujours, une conductrice de 25 ans explose la nouvelle A7 Sportback lors du test d’achat de la voiture en perdant le contrôle de la limousine dans les rues de Saint-Petersbourg. Y a-t-il moyen de faire marcher l’assurance, au moins ?

Jeudi 12 décembre

Fans de Star Wars, prenez garde ! L’avertissement est signé du studio Disney : en raison de longs passages de lumières clignotantes lors de certaines scènes, le onzième film de la série qui sort au cinéma la semaine prochaine est déconseillé aux épileptiques. Andy Murray va avoir le temps de s’offrir une séance pour vérifier l’information, puisqu’il annule ses deux semaines de préparation à Miami à cause de sa blessure à l’aine. Pas de mauvaise blague ou d’absence prolongée, hein ?

Vendredi 13 décembre

« Après un silence de sept mois, j'ai envie de partager avec vous ce qu'il m'arrive. J'ai suivi une chimiothérapie. Je me suis battue dans ce dur combat. Et je respire toujours. J'ai gagné cette bataille. Et maintenant je suis de retour. » Boom. En six phrases postées sur les réseaux sociaux, Francesca Schiavone souffle le pire et le meilleur en parlant cancer et guérison. Bravo, championne. En revanche, la mystérieuse personne qui s’amuse à affubler les oiseaux de Las Vegas de chapeaux de cow-boy est priée de s’arrêter. Immédiatement.

Samedi 14 décembre

Pratiques, les montres connectées ? Oui, surtout quand on cherche une preuve de l’infidélité de son conjoint. C’est ainsi qu’à quatre heures du matin, la journaliste américaine Jane Slater croit découvrir qu’elle est cocue grâce à son objet technologique synchronisé avec celui de son compagnon. « Son niveau d’activité physique avait des pics élevés, écrit-elle. Alerte spoiler : non, il ne suivait aucun entraînement de fitness à ce moment-là. » Et pourquoi pas ? Des séances nocturnes, le nouveau boss sportif de Naomi Osaka, Wim Fissette, en serait bien capable. Donc…

Dimanche 15 décembre

Après Baghdatís, Janko Tipsarevi?. Quelques semaines après avoir disputé son ultime match, le Serbe décide de se transformer en coach de Filip Krajinovi? et en profite pour rappeler que Novak Djokovic est le meilleur tennisman de l’histoire. Surprenant ? Pas autant que ces milliers de poissons ressemblant à des pénis retrouvés sur une plage de Californie, ou que la prime exceptionnelle versée par Edward St John à ses salariés. Ce fondateur d’une société immobilière de Baltimore offre en effet dix millions de dollars à se partager, soit 50 000 chacun. De bonnes fêtes, surtout.

 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus