L'actu tennis (mais pas que) de la semaine : Kyrgios puni et wasabi

1 oct. 2019 à 02:11:00

We Are Tennis by BNP Paribas vous propose un condensé des actualités tennis de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors. Une semaine de sanction pour Nick Kyrgios, donc, mais aussi de wasabi mauvais pour le cœur.

Lundi 23 septembre

L’histoire bête de la semaine, à n’en pas douter. Alors qu’il réalise sa demande en mariage en apnée à travers le hublot de la chambre sous-marine où se trouve sa bien-aimée Kenesha Antoine, un Américain meurt noyé à Zanzibar (Tanzanie). Jo-Wilfried Tsonga, lui, retrouve au contraire un peu d’air en gagnant 22 places au classement ATP dont il squatte la 39e position. Chez les dames, la baston a lieu tout en haut : 321 points seulement séparent Ashleigh Barty, la leader, de sa dauphine Karolína Plíšková. Qui sortira la tête de l’eau, à la fin ?

Mardi 24 septembre 

Que les fans de Novak Djokovic se rassurent, le Serbe a – enfin – repris la raquette quelques semaines après son abandon à l’US Open. De son côté, l’Américaine de 42 ans Sheila Pereira a bien cru s’être entraînée pour rien puisqu’elle se rend compte au dernier moment que le semi-marathon auquel elle s’est inscrite se déroule au Royaume-Uni… et non au Nord-Est des États-Unis, à quelques dizaines de kilomètres de son domicile. Il faut dire que Worcester, lieu de l’événement, représente le nom de deux villes différentes. Tant pis, la joggeuse décide de courir toute seule les 21,097 kilomètres. En deux heures et cinq minutes, s’il vous plaît.

Mercredi 25 septembre

Attention à ne pas faire pipi à moins de cinq mètres d’une surface cultivée, si vous passez en Eure-et-Loir en France. En cas d’infraction constatée, une amende de cinquante euros peut désormais être appliquée. Et « la pénalité pourra aller jusqu'à la saisie des moyens incriminés », a décidé l’élu Alain Massot, pour ridiculiser la chasse aux pesticides présentes dans les urines que le maire considère comme extrême. En revanche, David Ferrer est très sérieux quand il se présente dans la peau du nouveau directeur de l’ATP 500 de Barcelone en remplacement d’Albert Costa. En voilà une reconversion rapidement trouvée, pour le récent retraité.

Jeudi 26 septembre

« J'imagine que je vais devoir bien me comporter pendant six mois. Je peux toujours jouer, je suis juste en probation, restez calme. Je vais continuer à jouer et le tennis sera toujours fun. » Tels sont les mots de réaction de Nick Kyrgios, face à sa suspension de seize semaines avec sursis après son mauvais comportement observé au tournoi de Cincinnati. L’Australien a raison de prendre cette sanction à la légère, tant des choses bien plus graves se déroulent sur la planète. Comme ces vingt décès provoqués par un séisme, dans l’Est de l’Indonésie. Et on ne compte pas le nombre de déplacés…

Vendredi 27 septembre

Grand bon en avant sociétal : il est désormais possible de postuler chez Mc Donald’s via Alexa, nom de l’assistant personnel virtuel d’Amazon. Petit pas professionnel et personnel supplémentaire : avec plus de 60% des voix, David Haggerty est réélu dès le premier tour à la tête de la Fédération Internationale de tennis. Si moderne, si évident.

Samedi 28 septembre

Paf, Alison Van Uytvanck s’impose à Tashkent pour son deuxième trophée de la saison. Bim, Aryna Sabalenka conserve son titre à Wuhan. Boom, des parents vivant aux États-Unis découvrent qu’ils ont adopté pendant dix années une naine sociopathe âgée de trente ans se faisant passer pour une enfant de huit et ayant essayé de les tuer à plusieurs reprises. Enfin, selon leur propre version.

Dimanche 29 septembre

Ne jamais, jamais confondre du wasabi avec de l’avocat. La preuve avec cette sexagénaire israélienne, qui mange du premier en pensant consommer le second et qui est immédiatement victime d’un choc engendrant un sérieux problème ventriculaire cardiaque. Espérons que l’émotion ne mène pas Pablo Carreño Busta, vainqueur à Chengdu, et Alex De Minaur, lauréat à Zhuhai, au même résultat.

 

 

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus