La Croatie remporte la Coupe Davis par BNP Paribas !

25 nov. 2018 à 14:58:00

Pas de doublé pour l'Équipe de France. La Croatie s'est imposée logiquement 3-1 face aux tenants du titre pour s'offrir la 2ème Coupe Davis par BNP Paribas de son histoire.

Ils n'ont pas gardé la coupe à la maison. Bien qu'encouragés en vidéo dans la semaine par leurs collègues du foot Champions du Monde en Juillet, les Bleus du tennis ne sont pas parvenus à offrir un doublé magique Coupe du Monde - Coupe Davis au sport français face à un seul et même adversaire : la Croatie. 

Des tricolores pas favoris

Contrairement à l'an passé contre la Belgique de David Goffin, les tricolores n'étaient pas favoris cette année. Richard Gasquet sur le flanc, Gaël Monfils laissé de côté, Lucas Pouille pas au mieux, Jo-Wilfried Tsonga de retour d'une longue blessure... L'Équipe de France avait pâle figure face à une Croatie emmenée par deux joueurs en grande forme : les N°7 et N°12 mondiaux Marin Cilic et Borna Coric

Coric et Cilic intraitables

Intraitables, les deux compères ne se sont d'ailleurs pas fait prier pour faire respecter la hiérarchie lors des deux simples de vendredi. Le plus jeune des deux Borna Coric à tout d'abord maîtrisé dans les grandes largeurs un Jérémy Chardy un peu limite pour une telle échéance (6-2 7-5 6-4), avant de laisser parler le réalisme froid du grand Marin Cilic face à un Jo Tsonga qui, malgré un stage commando, n'avait malheureusement pas recouvré 100% de ses capacités (6-3 7-5 6-4). 

Le double entretient l'espoir

Heureusement, le double était là pour entretenir l'espoir. Récents finalistes du Masters de Londres, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut se sont montrés très solides face à la paire croate composée de Ivan Dodig et Mate Pavic. Une victoire qu’il a fallu aller chercher 6-4 6-4 3-6 7-6 et le soulagement pour les spectateurs qui vont avoir droit à un dimanche à suspense.

Poker menteur

Ce dimanche matin était marqué par un poker menteur de Yannick Noah : qui sera choisi pour affronter le N°1 croate Marin Cilic ? Chardy, Pouille, Pouille, Chardy ? C’est finalement l’enfant du pays Lucas Pouille qui est préféré par le Capitaine. Un choix qui s’avère payant au vu du 1er set, où le Français, bien poussé par un Stade Pierre-Mauroy chaud comme un baraque à frites, réussit à tenir face au Croate (2 balles de break sauvées) jusqu’au tie-break. Le problème c’est qu’en face il y’a un joueur expérimenté, plusieurs fois finaliste en Grand Chelem, qui sait être efficace dans les moments cruciaux. Dont acte : le tie-break est remporté 7-3 par Cilic, qui n’a ensuite pas à forcer son talent pour s’imposer face à un Nordiste un peu juste mais auteur de belles fulgurances (ces amorties !) 7-6 6-3 6-3.

Devant sa Présidente de la République, Marin Cilic offre donc un 2ème Saladier d’Argent à la Croatie (3-1) après 2005. Et une certaine revanche au sport croate face aux tricolores !

Avantages

Découvrez les avantages WE ARE TENNIS

En savoir plus