Accueil Mag Article

Et Jo alors ?

Sur la touche depuis février dernier, Jo-Wilfried Tsonga fait , depuis, sa 2e apparition aujourd'hui à Anvers en Belgique. Un tournoi dont il est le tenant du titre. Son corps va t-il tenir ? Pourra t-il défendre ses points et stopper la chute au classement ? Sera t-il prêt pour affronter la Croatie en finale de la Coupe Davis par BNP Paribas ?

75.

C'est le chiffre que l'on retrouve à côté du nom Jo-Wilfried Tsonga lorsqu'on regarde le classement ATP au jour d'aujourd'hui (référence «  sens de la fête  »). Wow  ! Ça fait un choc. Avant 2018, la dernière fois que Jo avait figuré en dehors du Top 20, c'était en 2008. Mais comme vous le savez, Tsonga n'a pas pu jouer cette saison depuis Montpellier jusqu'à Metz, où il a fait son retour. Entre-temps, il a perdu beaucoup de points, ce qui explique cette dégringolade au classement.

Il fait son deuxième retour sur les courts

D'un autre côté, le classement n'est qu'anecdotique pour Jo. Ce qui compte pour lui est sa santé, et la possibilité de rejouer de manière compétitive au tennis. C'est pour ça qu'il n'a pris aucun risque, qu'il a respecté les délais de guérison et de cicatrisation du ménisque de son genou gauche.

Il n'a pas opté pour un voyage fatigant et pour lequel il ne s'est pas jugé prêt en Asie. A la place, il s'est inscrit au challenger d'Orléans. Mais là aussi, il a été obligé de renoncer. C'est donc cette semaine qu'il fait son deuxième retour sur les courts. Le premier s'était soldé par une défaite face à Peter Gojowczyk, au 1er tour à Metz.

Aujourd'hui, c'est à Anvers qu'il va affronter Guido Pella. Un tournoi qu'il avait, l'an dernier, remporté. Une défaite au 1er tour serait donc synonyme d'une perte de 250 points supplémentaires. Puis c'est Vienne, où Jo avait atteint la finale  : 300 points de plus. Oui, le classement est anecdotique, mais à un moment donné, c'est lui (le classement) qui vous permet de vous inscrire ou pas dans les tournois. Jusque-là, rien de grave, mais s'il devait quitter le Top 100, ce sont les Grands Chelems qui ne seraient plus accessibles, à moins d'en passer par les qualifications. Si ce scénario devait avoir lieu, nul doute que Jo bénéficiera alors d'un certain nombre de wild cards. Mais derrière, il faudra impérativement performer.

Il sera à Lille, mais sera-t-il prêt  ?

Et puis, il y a la finale de la Coupe Davis par BNP Paribas dans quelques semaines. On connaît l'importance de Tsonga dans cette équipe. C'est à la fois un leader technique, mais aussi un leader tout court. C'est un pilier ultra important de l'équipe. Un pilier sur lequel se repose Noah. Souvenez-vous du «  Haka  » qu'il a mené dans le vestiaire. Souvenez-vous de la photo de Sugar, son fils, dans la Coupe Davis. Cette équipe de France et Tsonga sont intimement liés. Quoi qu'il arrive, il sera à Lille, mais sera-t-il prêt  ? Et si physiquement il l'est, aura-t-il suffisamment de rythme pour faire face à la puissance de frappe de Cilic?

Les prochains jours offriront, sans doute, un début de réponses quant à l'avenir proche du deuxième joueur le plus titré du tennis français. 

Espérons pour lui et pour nous qu'elles soient encourageantes...

Article rédigé par

Eli Weinstein

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?