Accueil Mag Article

Laver Cup, l'an II !

Après une première édition, qui avait fait du bruit, la Laver Cup II à lieu à Chicago ce week-end. Federer et ses amis essayent de faire semblant que cette épreuve n'est autre qu'une exhibition ++. Seulement cette fois elle passe beaucoup plus inaperçu.

Ce tournoi avait deux ans, Djokovic remplaçait Nadal.

Déjà Federer perçait sous Roger.

Pour le détournement de Victor Hugo, on s’arrêtera là.

A Chicago, au United Center, enceinte mythique des Chicago Bulls, Federer et sa troupe, quelque peu modifiée (à la baisse) affrontent la bande à, euh … Très bonne question. Merci. C'est vrai ça, c'est qui le leader de «  Team World  »  ? Kevin Anderson  ? Diego Schwartzman  ? John Isner  ? Jack Sock  ? Bon va pour Nick Kyrgios, mais pas vraiment sûr de partir à la guerre avec le bon vieux Nick, sympathique au demeurant mais pas vraiment un leader.

Team World ne peut plus compter sur Querrey (la tuile)

La vérité est que les deux équipes sont dotées de capitaines charismatiques  : John McEnroe (Team World) et Bjorn Borg (Team Europe). Mais cette année, la nouveauté sont les vices-capitaines  : Patrick McEnroe et Thomas Enqvist. Tiens donc, des vices-capitaines, à quoi ça sert  ? Déjà que le capitaine ne sert pas à grand chose, mais alors le vice …

Passons.

Je reviens à mon «  (à la baisse)  » un chouia exagéré, je vous l'accorde, mais quand même, force est de constater que les deux équipes sont, sur le papier, plus faibles que l'an dernier. Team Europe a perdu Nadal, Cilic, Thiem et Berdych, et Team World ne peut plus compter sur Querrey (la tuile) et Shapovalov. Les dégâts sont clairement plus graves d'un côté que de l'autre. Parmi les nouveaux arrivants européens, il y a Djokovic (solide), Dimitrov (ça l'fait), Goffin (propre), Edmund (euh...) et Chardy (j'aime beaucoup Jérémy mais sa présence ici est assez improbable, à moins qu'il soit le BFF de Federer). Côté sélection mondiale, il y a cette année Diego Schwartzman, Kevin Anderson et Nicolas Jarry. Voilà, voilà.

250 000 pour chaque vainqueur

Il faut avouer que ça ne respire pas exactement le bling bling, surtout côté World. Ça manque cruellement d'un Del Potro, Nishikori, et éventuellement d'un Alex de Minaur. Mais il faut avouer que le choix n'est pas «  ouf  » dans le top 100.

Pourquoi les joueurs participent-ils à cette exhibition, comme l'a «  lapssucé  » (mot totalement inventé par moi et qui, je précise, n'a rien de sexuel) Sacha Zverev en conférence de presse? Ouf, il s'est repris en disant «  tournoi  » (hahaha). La réponse est simple  : des dollars  ! 250 000 pour chaque vainqueur. Ça vous motive un joueur ça. A titre de comparaison, si Nicolas Jarry remporte un jour un tournoi, même de la catégorie la plus faible, il empochera aux alentours de 90 000 dollars, soit trois fois moins ...

Bon ben du coup, je regarderais bien quelques échanges de cette  de cette Ryder Cup du tennis (genre!). Où  ? Sur Bein Sport … 10  ! J'vous jure. Je ne savais même pas que ça existait.

L'année prochaine ça sera à Genève. J'parie ma brosse à dent électrique que ça sera la der.

Article rédigé par

Eli Weinstein

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?