Accueil Mag Article

Novak Djokovic sur le toit de l'US Open

Implacable Djoker ! Un Novak Djokovic surpuissant a dominé sans trop de soucis Juan Martin Del Potro pour s’imposer pour la 3ème fois à Flushing Meadows et ajouter un 14ème titre du Grand Chelem à son palmarès.

Del Potro – Djokovic, c’était la finale des revenants hier à l’US Open. Une finale inédite en Grand Chelem opposant deux ex grand blessés, absents des terrains pendant près d’un an chacun. Le poignet pour Juan Martin et le coude pour Novak. Avec donc un enjeu important au-delà du simple titre : qui allait définitivement montrer qu’il est bel et bien de retour au sommet ? Qui du Serbe 6ème mondial et vainqueur de Wimbledon en début d’été ou de l’Argentin 3ème, de retour en finale de Grand Chelem 9 ans après sa 1ère, allait emporter les débats ?

Un Novak Djokovic version 2015-2016

Le match démarre et très vite un début de réponse : c’est le Novak Djokovic version 2015-2016 qu’on a sous les yeux. Hyper affuté, indébordable, le Djoker renvoie tout. Si le jeu est équilibré lors des 1ers jeux, le Serbe finit par pousser l’Argentin à la faute en le forçant à jouer toujours un coup de plus : break à 5-3 et un 1er set bouclé 6-3 en 44 minutes.

Il va falloir jouer à la perfection pour tenter d’inquiéter ce Djokovic là. « Del Po » le fait, multiplie les coups de massue en coup droit et ça donne un énorme 2ème set. 1h35 de grand tennis au cours duquel la Tour pousse le Djoker dans ses retranchements, avec notamment un jeu de 20 minutes, et au tie-break. Sauf que le Djokovic du jour est grand, très grand. Remettant ses idées en ordre : il parvient à arracher le jeu décisif 7-4.



2 sets à remonter pour Del Potro, s’en est trop ? L’exploit n’a été réalisé que 4 fois en finale dans l’ère Open et à chaque fois à Roland-Garros. Compliqué donc pour le géant de Tandil… Surtout face à un Djokovic à un niveau stratosphérique. Malgré un break, Juan Martin finit par être poussé à la faute et par céder son engagement, cette fois pour de bon, à 5-3. Djokovic ne se fait pas prier et conclut le match comme il l’a débuté : implacablement, 6-3 7-6 6-3. 3ème US Open in the pocket, 14ème titre du Grand Chelem pour Novak Djokovic, égalisant ainsi avec le légendaire Pete Sampras. Novak Djokovic is definitely back !

Osaka capitale 



Chez les dames samedi, la Japonaise de 20 ans Naomi Osaka a réussi un exploit majuscule : battre la reine Serena Williams devant son public, pour sa 1ère finale de Majeur, le tout sous une pression monumentale ! S’estimant sanctionnée à tord pour coaching, l’Américaine s’est emportée à plusieurs reprises face à l’arbitre, allant même jusqu’à le traiter de « voleur », ce qui lui valut un jeu de pénalité. Malgré tout ça et un court Arthur Ashe devenu complètement dingue, la petite Japonaise parvint à garder son calme et son tennis de feu pour l’emporter 6-2 6-4, énorme !

Article rédigé par

Sylvain Langlois

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?