Accueil Mag Article

La belle vie de Tsitsipas

Stefanos Tsitsipas dispute les quarts de finale du masters 1000 de Toronto. Meilleur joueur grec de tous les temps, Tsitsipas n'est pas un tennisman comme les autres. Son histoire est particulière et en a fait quelqu'un qui sort du lot.

Stefanos Tsitsipas c'est la star du tennis grec qui monte, qui monte. Son nom est toujours associé à Shapovalov, Zverev, Thiem et Coric. Aujourd'hui, il dispute les quarts de finale d'un Masters 1000, du jamais vu pour un joueur de ce pays.

Les gènes de sportif de haut niveau de Tsitsipas proviennent du Grand Est de l'Europe. Sa mère, Julia Salnikova, une ancienne joueuse de tennis, était la fille d'un champion soviétique de football qui gagna les JO de 1956 à Melbourne. Il y a donc du sang «  soviet  » qui coule dans les veines de ce jeune homme d'1m93, 20 ans après-demain et qui explique un peu mieux son sang froid sur un court de tennis.

A la découverte du monde

Tsitsipas possède deux gros coups  : le service et le coup droit. On le compare d'ailleurs souvent  à Del Potro pour cela. Mais l'athénien a quelque chose de plus. Ses passions ne se limitent pas à sa console et à son smartphone. D’ailleurs, il s'en moque un peu. Ce qui le passionne,  c'est sa vie de joueur de tennis professionnel. Pas la partie  entraînements et players lounges. Stef, comme il est surnommé, est émerveillé par les aventures qu'il vit grâce au tennis. Les lieux insolites qu'ils découvrent. Il considère sa vie comme celle d'un explorateur qui part à la découverte du monde. Pour mieux comprendre, il suffit d'aller faire un tour sur sa chaîne youtube et découvrir ses différents sujets, tournés et montés par lui.

Des joueurs de tennis qui prennent le temps de regarder autour d'eux, ça ne court pas les rues, alors en avoir un qui tient un vlog, c'est exceptionnel.

La mer était déchaînée

Stefanos aurait pu être un de ces joueurs qui, lorsqu'il arrive sur un tournoi, ne fait rien d'autre que le trajet hotel-stade-hotel les yeux rivés sur son téléphone. Mais son regard sur la vie n'est pas celui des autres en raison d'un fait précis. Il y a quelques années, l'actuel 27e joueur mondial disputait un tournoi de catégorie Future à Heraklion en Grèce. Profitant d'une journée libre, accompagné d'amis et de son père, ils est  parti se baigner à la plage. La mer était déchaînée, mais cela n'a pas suffit pour empêcher Stefanos et son ami de se baquer. Très rapidement, les deux amis se sont retrouvés à une cinquantaine de mètre de la plage, la tête recouverte par les vagues toutes les deux secondes. Le père, resté sur la plage, mais qui avait compris que quelque chose n'allait pas, est allé à leur secours.. Tsitsipas raconte qu'il a compris ce jour-là qu'il avait frôlé la mort. Son regard sur la vie en a été modifié. Son regard sur le tennis d'autant plus. Depuis ce jour, il ne ressent plus aucune crainte sur un court de tennis. Ce jour là, Stefanos Tsitsipas a changé pour toujours.

On est heureux qu'il ait été sauvé car le garçon est très attachant. Ça tombe bien, on risque de le voir et le revoir très souvent au vu du rythme auquel il progresse.

Article rédigé par

Eli Weinstein

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?