Accueil Mag Article

Roger Federer change de crèmerie

Depuis 1994, Roger Federer est habillé par Nike lorsqu'il pénètre sur un court de tennis. Terminé. Roger Federer est le nouvel ambassadeur global d'Uniqlo. Un deal qui devrait arrondir les fins de mois chez les Federer. Mais quid du fameux RF ?

Comme d'habitude, Roger Federer a eu les honneurs du Centre  Court en tant que champion en titre. La neuvième fois (NDLR  : il ouvre le bal en 2009 alors qu'il n'est que finaliste de l'édition précédente, mais le tenant, Rafael Nadal est absent). Comme d’habitude,  il a mis trois petits sets à son adversaire (une fois il  lui  en a fallu cinq face à Alejandro Falla en 2010). Bref rien n'a changé sous le... Si un truc  a  changé. Un truc énorme. Le «  swoosh  » mondialement connu de Nike, qui accompagne Roger Federer depuis 1994,  a été remplacé par un mot  : UNIQLO  !

Ça y est, Federer a quitté la marque «  Seattlienne  » pour un look plus asiatique. Enfin pas tout à fait quitté, car en regardant de plus près on retrouve quand même un bon vieux «  swoosh  » sur ses chaussures. Pour le reste c'est Uniqlo, du sac jusqu'au bandeau en passant par les chaussettes, le short, le haut de survêtement et bien entendu le polo.

Nouvel ambassadeur global

Federer et Uniqlo ont joué l'effet de surprise.  La rumeur d’un nouveau contrat textile avait circulé lors des Internationaux de France. Pour son retour sur le circuit à Stuttgart, «  Fed  » était encore en Nike. «  C’est vrai que je n’ai plus de contrat avec eux depuis mars, mais ça fait longtemps que je suis avec eux, on discute…  », racontait-il avant de gagner son 98e titre en Allemagne.  Il y a une semaine, lorsqu'il s'est incliné en finale du tournoi de Halle face à Borna Coric, Fed était encore habillé par son partenaire historique. Entre temps rien n'a fuité. On ne savait pas trop quand l'affaire allait avoir lieu. La semaine d'entraînement qui a précédé Wimbledon, Federer jouait avec un t-shirt ciglé «  Laver Cup  ». Un peu d'auto-promo n'a jamais tué personne. En conférence de presse d'avant tournoi, le GOAT était en mode sport élégance avec un blazer et une chemise. Puis hier, il a débarqué sur le court en tant que «  nouvel ambassadeur global  » de la marque japonaise.

Tout ça est très bien mais il y a un souci. Un vrai. Après toutes ces années chez Nike, Federer a fini par imposer son style et la marque américaine lui a développé son propre logo,  le fameux RF. Celui-ci est devenu une marque à part entière. Les fans de Federer ne portaient pas du Nike mais bel et bien du RF. Casquette, t-shirt, bandeau pour les plus virulents, les groupies du meilleur joueur de tous les temps étaient facilement  reconnaissables. Mais ça c'était avant. Comment vont-ils faire maintenant  ? Que vont-ils bien pouvoir porter  ?

300 millions de dollars

C'est le nerf de la guerre de ce «  move  ». Ça et le fait qu'Uniqlo aurait augmenté de 18 millions de dollars par an la somme que toucherait Roger Federer. Finex  les pauvres 12 millions annuels  de Nike. Et c'est pas tout, non c'est pas tout. Le contrat,  a  priori, car rien n'a été confirmé mais les rumeurs vont bon train, devrait courir sur 10 ans  ! Deux et deux font quatre, fois vingt-cinq ça fait cent, fois trois qui me font trois cents, fois un million qui font 300 millions  ! Mais il ne s'agit là que de détails. D'ailleurs en conférence de presse hier la question lui a été posée concernant les 300 millions de dollars. Rodge a noyé le poisson en répondant  : «  C'est bien que vous connaissiez les termes de mon contrat mieux que moi, ou alors vous n'en savez strictement rien  ».  En revanche,  au sujet du RF, là il a précisé  : «  le logo RF est avec Nike pour le moment mais il  me  reviendra. J'espère, plus tôt que tard, que Nike sera sympa et collaboratif dans le processus de me le faire passer. C'est quelque chose de très important pour moi , mais pour les fans surtout  ».

Oulalalalala ça sent pas bon tout ça. Je vois mal Nike dire  : «  tiens Rodge t'as oublié ça  » et lui tendre le brevet de son logo qui leur rapporte des centaines de millions de dollars par an. Mais visiblement, le père Federer est parti pour se battre. Mais combien serait-il prêt à mettre pour récupérer  ses initiales  ? 300 millions  ?

Toute l'actu du tennis décryptée sur We Are Tennis

Article rédigé par

Eli Weinstein

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?