Accueil Mag Article

Andy a dit non

Le grand retour d'Andy Murray était prévu pour : Now! Le double vainqueur de Wimbledon, devait affronter Benoit Paire au 1er tour du Grand Chelem sur gazon. L'ex-membre du "Big Four", classé aujourd'hui 149e mondial, devrait revenir pour la tournée d'été américaine.

Tous les quatre ans, le Grand Chelem le plus prestigieux de tous, celui dont on  n’a même pas besoin de prononcer le nom car il s'est auto proclamé «  The Championships  » (comme si des championnats,  il n'y en avait pas d'autres), se bat pour exister aux yeux du monde. 

Ben quoi  ? C'est vrai, c'est ballot de tomber exactement en même temps que la Coupe du Monde  ! Mais bon, ils sont bien obligés d'organiser leur petit tournoi. Même les joueurs ont du mal à se concentrer. Par exemple, samedi en conférence de presse d'avant tournoi, Andy Murray ne comprenait pas qu'il devait répondre à des questions alors que se disputait au même moment (peut-être) le plus beau match de la Coupe du Monde (ça va Léo? C'est bien les vacances?)  !

Pas simple d'aller chercher des amorties

Tiens c'est rigolo qu'on parle d'Andy Murray, car 24h après cette conférence de presse, il s'est retiré du tournoi. Je pense que d'avoir loupé France – Argentine c'était trop. Il s'est rendu compte qu'il allait potentiellement manquer toute la Coupe Du Monde vu que la finale tombe le même jour que celle du «  championnat  ».

Et c'est là où c'est vraiment dommage. Car il y avait autant de chance de voir Andy Murray disputer la finale de Wimbledon que de voir Leo Messi soulever la Coupe du Monde (depuis samedi 17h45).

Mais pourquoi diable, Andy Murray a t-il même envisagé de disputer ce tournoi  ? Il avait absolument tout à perdre. J'en parlais d'ailleurs, lorsque le tableau est sorti, avec un ami et j'avais parié ma clef d'12 qu'il allait déclarer forfait. C'était une évidence. Voici ce qui serait arrivé. Murray aurait pris trois petits sets humiliants face à un gars qui lui aurait mis une rafale d'amorties. Pas simple d'aller chercher des amorties alors qu'on a un (gros) problème de hanche. Donc il se serait fait humilier sur son court, chez lui, devant ses fans, mais aussi aux yeux de la planète entière aussi. Enfin la partie de la planète qui suit le «  championnat  » cette année...

Je félicite Andy Murray

Mais le supplice ne se serait pas arrêté là. «  Muzza  », comme il est surnommé au Royaume-Uni, se serait ensuite présenté face à la presse. Une presse britannique, qui, quand elle renifle l'odeur du sang, devient très agressive et ultra border line. Son but (à la presse britannique) aurait été d'obtenir la citation suivante du joueur, un joueur je vous le rappelle qui leur a permis de parcourir la planète entière ces dix dernières années  :   «  je prends ma retraite  ». Une phrase qu'il n'aurait évidemment pas prononcé. Mais rien que d'entendre une assemblée te demander, en chœur, si tu t'estimes trop vieux et trop blessé pour continuer,  ça fait mal.

Mais le pire est à venir, car tout cela est moche, mais Andy aurait surtout pu rechuter, et là …

Je félicite Andy Murray d'avoir pris cette décision. Je regrette qu'il ait tenté un «  come-back  » sur gazon. A priori il n'est pas loin de revenir.  Donc pourquoi ne pas avoir patienté  encore un chouia pour attaquer tranquillement à Washington par exemple en début de tournée d'été américaine  ?

Maintenant j'espère qu'il pourra  jouer à nouveau au plus haut niveau. En attendant je vous souhaite un bon «  championnat  ». Essayez  de suivre quand même  ! Je sais que ce n’est déjà pas simple en pleine Coupe du Monde. Mais sans Sir Andy Murray, ça l'est encore moins...

Article rédigé par

Eli Weinstein

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?