Accueil Mag Article

l'actu tennis (mais pas que) de la semaine : Nadal à Roland-Garros et Trump qui chante mal

Le meilleur de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors, jour après jour… Avec un Rafa Nadal légendaire, une Simona Halep enfin récompensée, un Pharrell Williams VIP et une Suzanne Lenglen… ressuscitée !

Lundi 4 juin

Caroline Garcia balayée par Angelique Kerber, il n’y a déjà plus un(e) seul(e) Français(e) dans les tableaux simples de Roland-Garros, tandis que Jo-Wilfried Tsonga achève de plomber l’ambiance en annonçant d’ores et déjà son forfait pour Wimbledon… Mais revenons à la terre battue parisienne pour souligner la performance du jour, signée Diego Schwartzman, le plus petit joueur du circuit, qui remporte un marathon en cinq sets face à Kevin Anderson après avoir perdu les deux premiers. 37 cm séparent l’Argentin du géant Sud-africain… Chez les hommes, toujours, Nadal efface Marterer, Del Potro domine Isner et Cilic élimine Fognini. Chez les filles, Halep domine Mertens, Kasatkina crée la surprise face à Wozniacki, Muguruza passe sur abandon de Tsurenko et Sharapova profite du forfait de Serena Williams, gêné au muscle pectoral. Salut la reine, et à bientôt.

Mardi 5 juin

Sale temps sur le tennis : un coup de filet en Belgique entraîne l’arrestation de treize personnes soupçonnées dans un trafic de matchs truqués. Le même jour, Marco Cecchinato s’incruste dans le dernier carré des Internationaux de France en venant à bout de Novak Djokovic. Le parcours du modeste Italien est beau, mais ce dernier avait lui aussi été condamné à 18 mois de suspension il y a deux ans pour une autre affaire de matchs truqués, avant d’être miraculeusement blanchi grâce à un vice de procédure… Autres qualifiés du jour : Thiem face à Zverev, Keys face à Putintseva et Stephens face à Kasatkina. Des rencontres disputées entre les gouttes… de pluies ! Au contraire d’Hawaii, où tombe des fils de verre coupant suite à l’éruption du volcan Kilauea.

Mercredi 6 juin

Andy Murray participera-t-il à Wimbledon ? Le feuilleton continue. En tout cas, l’Ecossais reporte sa rentrée en renonçant à disputer le tournoi de ‘s-Hertogenbosch pour le début de la saison sur gazon. Sur le terre battue parisienne, Halep domine Kerber et Muguruza gagne son duel des anciennes vainqueurs du tournoi face à Sharapova. Chez les garçons, petit événement : Nadal se fait piquer un set par l’étonnant Schwartzman, dans une rencontre interrompue par cette satanée pluie et suivie depuis la tribune VIP par un certain Pharrell Williams. Le match entre Cilic et Del Potro est lui aussi arrêté. Ce même mercredi, on apprend qu’avec 77,2 millions de dollars de gains cumulés sur les douze derniers mois, Roger Federer est le septième sportif le mieux payé de la planète, derrière les boxeurs Mayweather et McGregor, les footballeurs Messi, Ronaldo et Neymar et le basketteur Lebron James. Terminons par l’image LOL du jour : Donald Trump qui, visiblement, ne connaît pas les paroles de l’hymne américain. Ce garçon nous surprendra toujours.

Jeudi 7 juin

Sans pitié, Nadal finit par venir à bout du courageux Schwartzman. Beau joueur, l’Espagnol reconnaît néanmoins que la pluie de la veille et le report du match en conséquence lui ont permis de sauver une situation jusqu’alors bien compromise. Dans l’autre rencontre masculine de la journée, Del Potro gagne son duel nerveux et acharné contre Cilic. L’Argentin, d’ordinaire si flegmatique, s’en est pris à un spectateur, accusé de l’avoir gêné au moment de servir. Chez les filles, c’était jour des demi-finales : elles ont tourné à l’avantage d’Halep, victorieuse de Muguruza, et de Sloane Stephens, vainqueur de sa compatriote américaine Madison Keys. Ce 7 juin est également marqué par l’annonce de la Fédération française de tennis de nommer Gustavo Kuerten ambassadeur du tournoi de Roland-Garros. Cœur avec les doigts.

Vendredi 8 juin

« J’ai mon plan contre Nadal. » C’est la promesse faite par Dominic Thiem, vainqueur de son match face à Cecchinato pour s’offrir sa première finale de Grand Chelem face à l’ogre espagnol. Bon courage à l’Autrichien quand même, parce que le décuple vainqueur de Roland-Garros est facile, très facile, que ce soit face à Del Potro ou contre le personnage de jeux-vidéo Mario, pour les besoins d’une pub. Les Internationaux de France 2018 se terminent dans deux jours, il reste encore un peu de temps aux spectateurs pour débusquer dans les travées une certaine… Suzanne Lenglen, exacte homonyme de la grande championne de tennis, employée comme hôtesse du tournoi.

Samedi 9 juin

Le jour de la finale féminine du tournoi, on apprend le décès de Maria Esther Bueno, ancienne vainqueur de sept tournois du Grand Chelem (aucune victoire à Paris mais une finale, perdue face à Margaret Smith en 1964). RIP. Pour lui rendre hommage, Simona Halep et Sloane Stephens livrent un très gros match et c’est finalement la Roumaine qui décroche enfin son premier titre majeur. Quant à Alizé Cornet, elle décide de se lâcher pour fêter ses 100 000 abonnés sur Instagram…

Dimanche 10 juin

And the winner is… Rafael Nadal, bien sûr ! Malgré son « plan », Dominic Thiem se fait plier comme tout le monde par le monstre de la terre battue, vainqueur de son 17e tournoi du Grand Chelem, le onzième à Paris. Le premier remonte à 2005, une époque où les smartphones n’existaient pas et où Facebook s’appelait encore Thefacebook. Dominic Thiem avait 11 ans. Il faut remonter à bien plus loin encore pour voir les deux numéros 1 mondiaux remporter les Internationaux de France, comme l’ont fait Halep et Nadal cette année. La dernière fois, c’était avec Monica Seles et Jim Courier en 1992. Allez, place au gazon maintenant !

 Toute l'actu du tennis décrypté sur We Are Tennis 

Article rédigé par

Régis Delanoë

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?
×
Cookies
En continuant à naviguer sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation.Cliquez pour masquer ce message.