Accueil Mag Article

La Undecima de Rafa

Rafael Nadal a remporté un 11ème titre sur la terre battue de Roland-Garros en dominant de la tête et des épaules un Dominic Thiem qui a tout tenté 6-4 6-3 6-2 en finale.

La finale de Roland-Garros 2018 s'annonçait comme un choc des extrêmes : Nadal contre Thiem, 11 finales à Paris contre 0 en Grand Chelem. Elle aurait pu être aussi celle du passage de témoin : le "vieux" maître des lieux, contre son meilleur rival du moment : l'Autrichien l'ayant déjà battu 3 fois sur 6, à chaque fois sur terre battue (Madrid 2018, Rome 2017, Buenos Aires 2016). Ce fut celle de la Undecima. 

58 minutes d'un énorme combat 

Le match démarre pied au plancher. Nadal met la pression d'entrée : frappes lourdes, un Domi acculé : 2-0 au bout de 7 minutes de jeu. On craint pour le spectale mais Dominc Thiem parvient à lacher ses coups, et ça fonctionne : débreak, 2-1. La finale est lancée ! On se régale pendant 50 minutes, avec notamment un point superbe de 17 frappes. Bien que moins performant au service, l'Autrichien fait jeu égal avec l'Espagnol pendant près de 50 minutes, avant de craquer au pire des moments et concède le 1er set 6-4 après 58 minutes d’un énorme combat. 

Malheureusement les statistiques sont peu rassurantes pour Dominic Thiem. A Roland-Garros, Nadal n’a jamais perdu un match après avoir gagné le 1er set : 77 victoires à 0. Hum, hum. Et les chiffres disent assez vite vrai : 4 balles de break sauvées par l'Autrichien mais la 5ème donne un avantage de 2 jeux 0 dès l'entame du 2ème set à Nadal. Quand la machine Rafa est lancée elle semble inarrêtable : 2ème set bouclé 6-3 en 54 minutes. 

Quand la machine Rafa est lancée... 

Pourtant l'Autrichien est loin de baisser les bras, envoyant des frappes de mule aux 4 coins du terrain, mais ses erreurs sont payées cash. 24 minutes de jeu dans le 3ème set et Rafa breake pour mener 2-1. La messe semble dite pour Dominic Thiem… Rien ne ralentit Rafa, pas même une crampe au doigt. El Toro enchaîne avec un double break. Et même s’il aura eu besoin de 5 balles de match, l’Espagnol ne tremble pas au moment de conclure : 6-4 6-3 6-2 en 2h44, la UNDECIMA est dans la poche !

Décidément, Rafael Nadal est imbattable à Roland-Garros, où seul l'âge semble en mesure de pouvoir détrôner le Roi. 

Article rédigé par

Sylvain Langlois

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?