Accueil Mag Article

Rafael et Richard si près et si loin

Richard Gasquet et Rafael Nadal étaient prédestinés pour lutter sur les plus beaux courts du monde. Au vue du face à face, il ne s'agit pas vraiment d'une lutte mais plutôt d'une domination.

Avant le match d'aujourd'hui entre Rafael Nadal et Richard Gasquet, leur face à face était un score de tennis  : 15-0. Sauf qu'à la différence du point, qui au tennis, sépare le 15 du 0, ici c'est 15 fois de suite que Richard n'avait pas  trouvé pas les clefs pour battre Rafa.

Richard source d'inspiration pour Rafa

Et pourtant, ils étaient prédestinés à contrôler la planète tennis, lorsqu'ils étaient comparés sans cesse durant leurs années collège. Mais si, mais si. Et il y avait de quoi. Ils sont nés à 15 jours d'écart. Ils ont franchi les paliers ensemble. Ils étaient dans les mêmes temps de passage. Ils ont percé au même moment. Première victoire sur le circuit au même âge. Bref, tout était prévu pour qu'ils se tirent la bourre pendant toute leur carrière. 

D'ailleurs, Richard a été une source d'inspiration pour Rafael. La faute à Toni, l'oncle, qui avait fait remarquer à son neveu  que s'il voulait arriver au niveau de son rival (dans le temps, c'en était un!), il fallait qu'il travaille très dur.

Les clefs sont perdues tout au fond du canapé

Malheureusement pour Ritchie, le Majorquin a pris à la lettre les conseils du «  tio  ». C'est en 2004, à Estoril, que leur histoire sur le grand circuit démarre. Un match suivi de près par les spécialistes. Rafa finit devant,  mais le match est accroché :  il  lâche un set avant de s'imposer. Les trois rencontres suivantes  (hors Grand Chelem) restent des matches disputés, où Gasquet s’empare à chaque fois d'une manche. Mais depuis Toronto en 2008, Richard Gasquet n'a plus réussi à gagner ne serait-ce qu'un set face à son pire «  ami  ». En clair, Rafael Nadal  est sur une série de 28 sets consécutifs remportés face à Gasquet.

Y a pas à tortiller, Richard n'y arrive pas face à Nadal (comme beaucoup d'autres). Il ne trouve pas les clefs. Elles sont perdues tout au fond du canapé entre deux coussins et ne referont surface que lorsque le "canap" sera déménagé. Autre possibilité, elles resteront perdues à tout jamais. Le "canap" partira aux encombrants et les clefs avec.

16-0

Le match d'aujourd'hui est une pâle copie des précédents. Rafa imprime un rythme et des effets incontrôlables et Richard subit. A aucun moment, le Français n'a eu une micro lueur d'espoir.

Et maintenant ça ne fait plus 15-0 mais 16-0 comme le nombre de Grand Chelem remporté par l'un et l'autre.

Article rédigé par

Eli Weinstein

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?
×
Cookies
En continuant à naviguer sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation.Cliquez pour masquer ce message.