Accueil Mag Article

Rafa, Nole, comment ça va?

En plus de savoir qui va disputer la finale du Masters 1000 de Rome, l'affrontement entre Novak Djokovic et Rafael Nadal en demi-finale du tournoi romain a permis d'en savoir un peu plus sur l'état des deux hommes mais surtout celle de Novak.

Après la demi-finale remportée par Rafael Nadal face à Novak Djokovic à Rome, on en sait un peu plus sur les deux hommes à 10 jours de Roland-Garros.

Nadal ++

Concernant le «  campeon  », tout va bien. Oui il a lâché deux sets à Madrid et un à Rome, mais face à Novak, non seulement il n'a rien lâché, mais il s'est mis en mode «  Rafa Nadal ++  ».  En Nadalien, ça veut dire qu'il s'est mis dans l'état mental d'affronter une énorme menace. Et au vu du scénario du premier set, il a bien fait. Cette détermination s'est aussi notée à l'issue du match lorsque celui qui réunit à lui seul 32 titres à Monte-Carlo, Barcelone et Roland-Garros, a laissé exploser sa joie de manière inhabituelle, prouvant qu'il appréhendait ce match plus que face à Thiem, Zverev ou autres Shapovalov, Del Potro etc...  Face à l'un de ses meilleurs adversaires, ce n'est pas la même chose. Certes, le Serbe n'évolue pas au niveau qui lui a permis de dominer la planète tennis pendant trois ans. Mais pendant un set, il a clairement relevé le défi, poussant l'Espagnol au tie break. Si Rafa n'avait pas anticipé cette réponse, il se serait sans doute mis en danger et aurait dû batailler pour atteindre la finale et se donner le droit de remporter un huitième titre à Rome.

Il sera plus déçu d'avoir lâché

Concernant Novak Djokovic c'est beaucoup, beaucoup mieux. Il est encore loin de ce qu'il va lui falloir pour remporter un deuxième titre à Paris mais il s'éloigne clairement d'une éventuelle retraite à laquelle je l'avais prématurément et virtuellement envoyé la semaine passée. Pendant 1h13, Novak Djokovic nous a redonné goût à celui qu'il était avant qu'il remporte Roland-Garros en 2016. Les 30 minutes qui suivirent étaient plus à l'image du joueur qui lutte pour retrouver son niveau après avoir été longtemps écarté des courts pour cause de blessure. Novak a l'air particulièrement agacé lorsqu'il lâche le tie-break et, en même temps, n'avait pas l'air au fond du trou à la fin du match. En quittant le court, il a serré la main des hommes de l'entretien des courts et a signé deux ou trois autographes. Va t-il quitter Rome avec la frustration d'avoir perdu contre son rival ou  d'avoir fait jeu égal avec lui pendant un set  ? Connaissant l'orgueil du type, je suis persuadé qu'il sera plus déçu d'avoir lâché physiquement et mentalement au second set.

Plutôt 3h13 voir 4h13

Tout le monde sait, et Novak en premier, qu'un set ne suffit pas pour gagner un match et qui plus est à Roland-Garros où il faut en gagner trois, sept fois de suite. Tenir 1h13 est loin d'être suffisant, c'est plutôt 3h13 voir 4h13 par match sur lesquels il faut tabler. Pour rappel, Novak arrivera à Roland-Garros aux alentours de la 22e place mondiale. Il ne sera pas protégé par son statut de tête de série comme lorsqu'il était n°1, 2 ou 3 mondial. Du coup, il va croiser du (très) lourd dès le 3e tour.

En conclusion, Rafa est exactement là où on l'avait quitté  : en mode domination absolue.  Novak va un peu mieux, mais est encore loin de ce qu'il va lui falloir pour revenir tout en haut.

  Toute l'actu du tennis décryptée sur We Are Tennis

Article rédigé par

Eli Weinstein

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?