Accueil Mag Article

l'actu tennis (mais pas que) de la semaine : Zverev à Madrid et McEnroe qui refuse les avances de Trump

Le meilleur de la semaine tennis écoulée, comme en dehors, jour après jour… Avec le Masters 1000 de Madrid, des objets insolites volés et un nouvel attentat à Paris.

Lundi 7 mai

 

Le Masters 1000 de Madrid, c’est déjà commencé. À peine a-t-on le temps de regarder les classements ATP – où Grigor Dimitrov chope la quatrième place à Marin Cilic – et WTA – aucun changement dans le top 10 – que Sloane Stephens (6-1, 6-3 contre Samantha Stosur), Maria Sharapova (7-5, 6-1 face à Irina Begu) et Kristina Mladenovic (6-4, 4-6, 6-3 devant Zhang Shuai) sont déjà en huitièmes de finale (6-4, 4-6, 6-3). Surtout, Novak Djokovic reporte le duel d'anciens titans qui l'oppose à Kei Nishikori (7-5, 6-4), pendant qu’un homme ouvre une des issues de secours d’un avion à peine atterri en Chine parce qu’il a chaud. « Nous avons chuté au classement en raison de nos blessures (...) J'ai joué contre lui dans de grandes occasions, se rappelle le Serbe. Je dois admettre que jouer Kei au premier tour, c'était étrange. » Toujours moins que de voir ce qui se passe dans certains aéroports asiatiques.

 

 

Mardi 8 mai

 

« Voir six des dix meilleurs joueurs du monde dans notre liste des participants avant d'arriver à des noms comme Andy Murray, Stan Wawrinka, Milos Raonic, Feliciano Lopez, Nick Kyrgios et Kyle Edmund promet vraiment une semaine fantastique. » Alors que Stephen Farrow, le directeur du tournoi du Queen's prévu en juin, fanfaronne, tous les amateurs de tennis ont le regard tourné vers Madrid. Et pas la peine d'avoir la paire de lunette de soleil acheté par David Goffin en monnaie virtuelle pour se délecter des performances de Karolina Pliskova, Petra Kvitova, Simona Halep, Robin Haase, Juan Martin Del Potro et Milos Raonic, bourreaux respectifs de Victoria Azarenka (6-2, 1-6, 7-5), Monica Puig (6-3, 7-6), Elise Mertens (6-0, 6-3), Hyeon Chung (6-2, 6-0), Damir Dzumhur (6-3, 6-3) et Grigor Dimitrov (7-5, 3-6, 6-3). Avec tout ça, quasiment personne ne s'est aperçu qu'un homme avait publié une photo de sa femme nue au lieu de sa maison des Yvelines à vendre sur un site spécialisé.  Malheureusement, il existe désormais l'outil « capture d'écran ».

 

 

Mercredi 9 mai

 

Quel gâchis ! Une citerne circulant en Pologne et transportant douze tonnes de chocolat chaud liquide s'est renversée en pleine voie et a immaculée une grande partie de la chaussée... Dégoûtée par cette nouvelle, Serena Williams annonce qu'elle ne participera pas au tournoi de Rome. Sinon, les combats continuent à Madrid : Halep découpe Pliskova (6-1, 6-4), Kiki Bertens écrabouille Wozniacki (6-2, 6-2), Daria Kasatkina renverse Garbiñe Muguruza (2-6, 6-4, 3-6), Sharapova élimine Mladenovic (6-3, 6-4), Edmund sort Djokovic (6-3, 2-6, 6-3), Dominic Thiem retourne Federico Delbonis (4-6, 6-3, 7-5)... et Rafael Nadal balaye évidemment Gaël Monfils (6-3, 6-1) ! « C'est trop long, se plaint le vaincu au sujet des services de l'Espagnol. Il est rapide quand il mène, mais il prend parfois trop de temps. Ce qui m'a énervé, c'est que l'arbitre me regardait alors que je lui disais : ‘Mais regarde-le lui !’ » Mauvais perdant, le Français ?

 

 

Jeudi 10 mai

 

Une fois n'est pas coutume, deux informations de haute importance vienne éclipser le Masters 1000 de Madrid. D'abord, la police de Los Angeles fait savoir que la fameuse armure d'Iron Man a été volée. Le choc. Ensuite, John McEnroe assure que Donald Trump lui a proposé quelques billets pour qu'il accepte d'affronter une des sœurs Williams. « C'était à un moment pendant lequel on parlait beaucoup de la possibilité d'un match entre des hommes et Serena ou Venus Williams, qui disaient qu'elles pouvaient sans doute battre un bon nombre de garçons, indique l'ancien tennisman. Je commentais un match et j'ai reçu une enveloppe qui venait de Donald Trump. Mais disputer un match contre une femme ne m'a jamais traversé l'esprit. » Un peu plus tard, peut-être.

 

 

Vendredi 11 mai

 

Coup de tonnerre en cette mi-mai ! Nadal, premier joueur au monde à remporter 50 sets d'affilée sur une même surface et invaincu depuis 21 rencontres sur ocre, est stoppé par Thiem, à l'aise sur la terre battue madrilène (7-5, 6-3). Réaction de l'intéressé, qui laissera son fauteuil de numéro un mondial à Roger Federer la semaine prochaine : « Aujourd'hui, je n'ai pas été assez bon. Et il a été meilleur que moi. Fin de l'histoire. » Dans le dernier carré, on retrouvera également Kevin Anderson (tombeur de Dusan Lajovic 7-6, 3-6, 6-3), Denis Shapovalov (plus jeune demi-finaliste de l'histoire de la compétition grâce à son succès 7-5, 6-7, 6-4 sur Edmund pour sa première participation à un tournoi sur terre battue) et Alexander Zverev (au détriment d'un John Isner battu 6-4, 7-5). À part ça, un saphir vendu 120 000 euros sur Le Bon Coin s'est fait dérober par quelques malotrus. Ça commence à faire beaucoup.

 

 

Samedi 12 mai

 

La reine de la semaine se nomme... Kvitova ! Après s'être arrachée contre Bertens (7-6, 4-6, 6-3), la Tchèque peut lever son trophée madrilène et aller participer à la vente aux enchères de la Lamborghini du pape, finalement cédée contre 715 000 euros. Une somme qui servira à reconstruire des habitations et autres bâtiments en Irak. À noter que la finale messieurs opposera Zverev (6-4, 6-1 contre Shapalov) à Thiem (6-4, 6-2 face à Anderson). Place à la jeunesse.

 

 

Dimanche 13 mai

 

Zverev s’impose à Madrid, mais l’important est ailleurs aujourd’hui : l’attentat terroriste au couteau survenu samedi soir dans les rues de Paris fait au moins un mort et plusieurs blessés. Respect du silence pour tout le monde.

 

 

 Toutes les news du tennis toute l'année sur We Are Tennis  

Article rédigé par

Florian Cadu

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?