Accueil Mag Article

La Coupe qui valait 3 milliards

3 milliards !

C'est la somme qui peut tout faire basculer.

Concrètement Gerard Piqué, à la tête du fond d'investissement Kosmos, propose un nouveau projet pour modifier le format de la Coupe Davis. Pour le coup, il ne s'agirait pas de modification mais bel et bien d'une révolution. Et qui dit révolution, dit forcément pour et contre.

Voici ce qui est proposé :

Un événement unique qui se déroulera sur une semaine en Asie (on parle de Singapour) et qui réunira 18 équipes. Il y aura pour commencer des matches de poules (6 groupes de 3) puis des quarts de finale, demies et finale. Les rencontres se disputeront au format de deux simples et un double, tous en deux sets gagnants. Le tout aura lieu la dernière semaine de novembre, celle durant laquelle a traditionnellement lieu la finale de la Coupe Davis par BNP Paribas. La vraie.

Alors pour ou contre...

Un événement unique?
Contre. Ce format tue la nature de la compétition car il balaie l'aspect match à l'extérieur/ à domicile. De fait, le soutien populaire n'existera plus. Au revoir les chants de supporters. Ciao les broncas. Salut les Marseillaises spontanées. Tout ça n'existera plus. Forcément, un stade rempli de Singapouriens pour assister à un Argentine-Croatie… Il s'agira donc d'un événement sans âme. C'est inéluctable.

Un lieu neutre?
Tout est dit ci-dessus.

Un passage à deux sets gagnants?
Pour. Il faut évidemment écourter les rencontres de Coupe Davis, pour la bonne et simple raison qu'il faut aller dans le sens des joueurs. Le grand public ne se rend pas compte de l'intensité et de la fatigue endurées par le corps lors d'un match en trois sets gagnants. Ce n'est pas juste le match, c'est également toute la charge émotionnelle qu'impose la compétition. Les deux mis bout à bout font que c'est tout simplement trop. Par contre, je ne suis pas contre que la finale demeure au meilleur des cinq.

Pour vous la faire courte, cette compétition qui, au demeurant, pourrait être fort sympathique à suivre (à condition d'avoir les meilleurs ce qui est loin d'être garanti) n'est pas la Coupe Davis. Pas sûr que Dwight Davis serait d'accord de continuer à prêter son nom à ce projet. Il s'agit d'autre chose.

Je suis pour le changement de l'épreuve, mais il y a des aspects auxquels il ne faut PAS TOUCHER ! Le plus important étant les matches à domiciles ou à l'extérieur. Ok pour l'épreuve tous les deux ans, en mode Ryder Cup. Ok pour des matches écourtés. Ok même pour une finale neutre, à condition qu'elle soit atteignable par les supporters des deux équipes (comme la Ligue des Champions). Mais pas du tout d'accord pour un exil définitif de la compétition.

De toute façon, tout cela devra être voté à l'Assemblée Générale de l'ITF, ce qui est loin d'être fait.

Affaire à suivre...

Article rédigé par

Eli Weinstein

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?